Chine : une passagère remarque un pneu crevé, accident évité de jutesse

air-journal_Beijing_Capital_Airlines_A330-200@YBen

Lundi dernier, un A320 de la compagnie chinoise Capital Airlines a évité, lundi dernier, le pire grâce à la vigilance d’une passagère qui a remarqué d’un pneu de l’avion était totalement dégonflé.

Arrivée parmi les derniers pour embarquer à bord du vol JD5158 qui devait relier Kunming à Hangzhou, la passagère a en effet remarqué qu’un des pneus de l’avion était dégonflé. Elle s’est empressée de prévenir une hôtesse, laquelle prévient à son tour le commandant de bord. Le décollage a été immédiatement annulé, et les passagers évacués. Les mécaniciens de l’aéroport de Kunming ont confirmé qu’un des pneus de l’avion était effectivement endommagé et dégonflé, et ont effectué à son remplacement. Au final, le vol vol JD5158 a été retardé de trois heures.

« Je ne sais pas si je suis heureuse ou en colère« , écrira plus tard la passagère avisée, sur le site de microblogging chinois, Weibo. « Si je ne l’avais pas remarqué, et que l’avion avait décollé dans cet état, que serait-il arrivé? C’est trop effrayant d’y penser! »

air-journal capital airlines pneu degonfle

 

http://www.air-journal.fr/2016-04-03-chine-une-passagere-remarque-un-pneu-creve-accident-evite-de-jutesse-5160716.html

Commentaire(s)

  1. pet
    Publié le 3 avril 2016

    Bonne vue de la passagère, et bon job de l’hôtesse.

  2. RichieRSA
    Publié le 3 avril 2016

    C’est effectivement troublant et je comprend la réaction de la passagère car le commandant de bord n’est t’il pas suppose faire une visite extérieure pre-vol avant l’embarquement ????? Si cette inspection avait été faite correctement, le problème aurait été identifie immédiatement !!!!

    • Vincent
      Publié le 3 avril 2016

      Uniquement lors du 1er vol de la journée de l’équipage, lorsqu’il prend possession de l’appareil.

      Ensuite, compte tenu du temps limité des escales, l’équipage n’a pas le temps d’effectuer une visite pré-vol à chaque rotation.

  3. accident évité de justesse ?
    Un pneu crevé ne peut en aucun cas, à lui seul, déclencher un « accident ». C’est absurde.

  4. un accident évité de juStesse , c’est un peu tirer sur la ficelle .

    Tout d’abord il y a des capteurs de pression des roues aux poste et une alarme se déclenche si la pression n’est pas bonne , mais c’est équipement est optionnel , et cette compagnie chinoise n’est était peut-être pas équipée. Ensuite un mécanicien fait un tour d’inspection de l’avion juste avant le départ une fois tout les portes fermées et le matériel retiré , c’est ce qui explique parfois ces longues minutes d’attente avant de repousser alors que tout semble prêt . Pendant ce tour d’inspection il est évident que le mécanicien aurait repérer cette roue dégonflée car cela fait partie des choses a vérifier .
    Ce qu’a fait cette dame , a permis de réduire le retard en permettant une réparation plus immédiate . mais il est bon que les passagers soit vigilant et informe l’équipage lorsqu’ils ont un doute , 200 paires d’yeux même inexpérimentés sont toujours nécessaires a la dizaine de l’équipage même si formés et expérimentés .

    Un accident ensuite pour une seule roue dégonflée ..non , la certification impose que la charge puissent être répartie sur les autres roues sur ce type d’avion , même si cela entraîne en effet quelques limitations supplémentaires .

    Un incident peut-être , un accident c’est trop , mais bon c’est sensationnel comme mot accident alors … si on peut faire peur gratuitement et mettre en peril une industrie qui emploi des millions de personnes dans le monde , pourquoi se gêner, la presse ne se porte jamais aussi bien que quand les nouvelles sont mauvaises ou dramatiques …

  5. Publié le 3 avril 2016

    Catastrophe évitée… mmmouai. Un assistant avion doit faire son tour avion avant le départ de celui ci. Il aurai sans doute remarqué le pneu avant de procéder au départ de l’avion.

    (Si cela n’a pas été remarqué à l’arrivée il est probable que l’avion ai roulé sur un débris ce qui l’a dégonflé pendant l’escale).

    Dernière chose je crois que l’événement date de plusieurs jours.

  6. « un des pneus de l’avion était effectivement endommagé « :
    Quid de la visite avant le vol? Blessure peu visible et le pneu se serait dégonflé après avoir été vérifié?

    « Si je ne l’avais pas remarqué, et que l’avion avait décollé dans cet état,… »
    En principe (je ne pense pas que ce soit optionnel…),les pressions des roues sont indiquées et surveillées sur Airbus ( alarme wheels: Tyre Lo Press.) Il est peu probable que l’avion ait décollé dans cet état, voire ait simplement roulé.
    C’est quand même bien de l’avoir signalé.

  7. Nostalgic
    Publié le 3 avril 2016

    Comment se fait-il que le pilote chargé de l’inspection visuelle avant le vol n’ait rien vu ? Faut-il trois heures pour changer un pneu ? Faut-il évacuer (sic) les passagers pendant qu’on change un pneu ? (oui, évidemment, s’il faut trois heures pour ce faire !). J’ai vu changer un pneu de 737 en vingt minutes, les passagers étant à bord (j’étais l’un d’eux et ai suivi le travail de ma place).

    • J’ai émis l’hypothèse que la blessure n’était peut-être pas visible et la fuite faible… Le pilote n’a peut-être rien vu lors de son tour avion. Débarquer les passagers pour changer une roue ou pas, dépend des consignes de la compagnie et peut-être aussi du temps nécessaire pour se procurer la roue.

  8. Vincent
    Publié le 3 avril 2016

    « accident évité de jutesse ».

    Accroche très journalistique !

    Heureusement, le pire n’est pas certain et loin d’être systématique, surtout pour un pneu crevé, incident très courant.

  9. Les TPIS, capteurs de pression sont optionel,
    C’est à dire que tous les avions n’ont pas tous d’indications retranscrite au poste.
    Dans tous les cas se qui peux permetre le degonflement d’une roue, peut etre multiple.
    Fuite interne, domage, corp etranger dans le pneu, ou tout simplement comme il arrive souvent le fusible thermique sur la jante qui lache,( ce dernier permet d’eviter l’eclatement du pneu en cas de surchauffe).
    Pour l’accident, il faut se calmer, c’est bien la presse ca, d’envenimer les choses.
    Des roues crevées ca arrive tous les jours et oui et personne n’en parle😉.
    Petit post d’un tech aero

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum