Wizz Air atterrit à Londres Gatwick

air-journal_Wizz_Air_A320-sharklet

La compagnie aérienne low cost d’Europe de l’Est et centrale Wizz Air a annoncé son arrivée sur l’aéroport de Londres-Gatwick avec le lancement d’une nouvelle route depuis Bucarest à partir du 18 juin 2016.

Les vols opérés en Airbus A320  partiront quotidiennement à partir de cet été, à des horaires différents selon les jours de la semaine. Les départs sont programmés en fin de journée depuis l’aéroport Henri-Coandă de Bucarest pour des arrivées entre 20h45 et 21h40 à Gatwick. Les vols retour repartent quelques dizaines de minutes plus tard de Gatwick pour des arrivées entre 2h30 et 3h30 du matin.

A noter que si Gatwick est pour elle une nouveauté, la low cost d’Europe de l’Est dessert déjà un autre aéroport londonien  depuis Bucarest, Luton à raison de trois vols quotidiens.

Elle ne rencontre pas de concurrence directe sur Gatwick, mais l’axe est plutôt fréquenté, d’autres compagnies aériennes desservant déjà des aéroports londoniens depuis Bucarest, comme la low cost roumaine Blue Air (8 vols par semaine vers Luton), Ryanair (deux vols par jour vers Stansted), ou British Airways et TAROM vers Heathrow, avec respectivement deux vols quotidiens et six par semaine.

Gatwick devient le 9ème aéroport du Royaume Uni desservi par Wizz Air avec Londres Luton donc, Doncaster-Sheffield, Bristol, Aberdeen, Glasgow, Belfast, Liverpool et Birmingham.

http://www.air-journal.fr/2016-04-24-wizz-air-atterrit-a-londres-gatwick-5161922.html

Commentaire(s)

  1. C’est super de voir les roumains avoir enfin de quoi se payer des vacances a Londres… Ou bien on assiste a un effet de la concurrence libre et non faussee. On n’a pas cree le plein emploi ni l’Europe sociale promis par les socialistes en 1992, mais on deplace les populations, pour casser l’affreux sentiment nationaliste qui mettait un frein au mondialisme des elites. L’application de la concuttence libre et non faussee aux travailleurs.

  2. On découvrirai que le low cost (pas dans sa majorité) serait un outil pour faciliter le déplacement des mains d’oeuvre à bas coût ( travailleurs détachés) ? C’était déjà le cas des polonais qui s’étaient déplacés en grand nombre en Irlande et Angleterre. Libre circulation des personnes et marché commun exige. Les modèles économiques évoluent .

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter