L’expansion de Transavia décidée d’ici juillet

air-journal_Transavia planes newlook

La compagnie aérienne low cost Transavia se donne deux mois pour décider de son expansion, que ce soit celle de la flotte ou l’ouverture de nouvelles bases.

Interrogé par Flightglobal le 28 avril 2016 lors de la conférence Routes Online en Pologne, Jeroen Erdman, directeur des opérations de la filiale spécialisée dans le vol pas cher d’Air France-KLM, a expliqué les axes de développement qui seront étudiés ces deux prochains mois. Côté bases d’abord, une nouvelle sera ouverte dans un aéroport non précisé à temps pour la saison estivale 2017, et « trois autres pourraient voir le jour d’ici 2018 ». Il n’a pas commenté les rumeurs du mois dernier selon lesquelles la prochaine base pourrait également être en Allemagne, où celle de Munich connait un démarrage satisfaisant depuis son inauguration fin mars.

Et il répond n’être « pas sûr » à la question sur la nationalité de la filiale qui gèrera cette future base, Munich ayant été confiée à Transavia Pays-Bas pendant que les pilotes d’Air France ont fait savoir via une grève de deux semaines en 2014 leur opposition à toute expansion de la low cost hors des deux pays. Il a en revanche nié tout transfert d’activité entre Amsterdam et Munich, même si les coûts allemands sont moins élevés qu’à Schiphol.

Le dirigeant souligne dans le même temps que les bases existantes à Amsterdam, à Paris-Orly et en Bavière vont être renforcées. Pour la saison printemps-été qui vient de débuter, 39 Boeing 737-800 seront stationnés aux Pays-Bas, 27 en France et quatre à Munich. L’objectif de cent avions d’ici trois ans, qui transporteraient alors plus de 20 millions de passagers par an, avait été réaffirmé début avril par le PDG sortant du groupe Alexandre de Juniac, « tout en franchissant le point d’équilibre dès 2017 » quand elle représentera 10% du chiffre d’affaires d’Air France-KLM. On rappellera l’objectif de Transavia en 2016 : 14 millions de passagers voyageant vers 95 destinations dans 26 pays.

http://www.air-journal.fr/2016-04-28-lexpansion-de-transavia-decidee-dici-juillet-5162136.html

Commentaire(s)

  1. e suis un client de puit lontemp et je vous demande de me cominique quant il est a des bon prix pour essaouira tous l’annee je suis a la retraite

  2. Vincent
    Publié le 28 avril 2016

    « les pilotes d’Air France ont fait savoir via une grève de deux semaines en 2014 leur opposition à toute expansion de la low cost hors des deux pays »

    Avec des tels ahuris, TRANSAVIA est hélas condamnée ! ! !

    • M
      Publié le 28 avril 2016

      Non Vincent,

      Les pilotes n’ont pas dit non au développement de TO hors de France, mais simplement non au transfert d’activité. Ils souhaitaient, et souhaitent toujours, que ce développement puisse se faire avec des salaires qui pourraient être indexés, mais en mettant les pilotes dans une entité du groupe qui permettra aussi de pérenniser les systèmes de retraite.
      Pas d’ahuris ici, simplement des gens qui essayent de réfléchir à autre chose qu’à très court terme.

  3. Quand on sait qu’en ce moment la moindre raison sera utilisée pour mettre en marche une action de grève, à quelques jours du lancement de l’Euro2016; le rapport de force risque d’être intéressant..

  4. Que Transavia cherche à se développer en Europe est une bonne chose mais je me demande vraiment pourquoi ils n’ont pas persisté à se developper au Danemark alors qu’is y avaient ouvert une filiale avec 2 737-700 et un -800 (loués à Transavia-Holland) basés à Billund et Copenhague en novembre 2008 après la fermeture de Sterling puis ont annoncé à peine deux plus tard , en septembre 2010 , que Transavia-Denmark serait fermée en avril 2011 ….la concurence de Norwegian était-elle trop forte ?

  5. Nom
    Publié le 28 avril 2016

    Ryanair est ces futurs 600 appareils doit rire au larmes et ces 70milions de pax aussi.

    • Pet
      Publié le 28 avril 2016

      Ah bon ??
      Tout porte à croire que vacances + feeding des majors AF/KL présente un plan d’action cohérent, vérifié par les chiffres.
      bonne image, réseau dynamique, développement suivi, et desservant les gdes plateformes.

      Je pense que Ryanair ricane moins que vs ne le supposez.

    • Décidément.... - 28 avril 2016 à 17 h 36 min
      Décidément....
      Publié le 28 avril 2016

      Que Ryanair et ses 345 avions en exploitation aujourd’hui ( et non pas 600….) vive sa vie n’empêche pas Transavia et ses 70 avions en exploitation aujourd’hui de vivre aussi, ni meme Volotea et ses 22 avions en exploitation….
      Faut pas nécessairement avoir la plus grosse ( flotte) pour être heureux soi meme et donner du bonheur aux autres…..

  6. Bob
    Publié le 28 avril 2016

    Les tocards nous préparent un petite grève à 500.000.000€…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum