AirAsia : Téhéran et Oman oui, Goa non

air-journal_AirAsia_X_A330-900neo_RR__01

La compagnie aérienne low cost AirAsia X va lancer deux routes vers Téhéran, une au départ de Kuala Lumpur et l’autre depuis Bangkok, cette dernière capitale devant en outre être reliée à Oman. L’aéroport de Goa va en revanche perdre la seule route internationale opérée par le groupe.

Pour la première fois depuis octobre 2012, la filiale long-courrier du groupe malaisien spécialisé dans le vol pas cher va proposer à partir du 21 juin 2016 trois vols par semaine entre sa base à Kuala Lumpur et l’aéroport de Téhéran-Imam Khomeiny, opérés en Airbus A330-300 pouvant accueillir 12 passagers en Premium et 365 en Economie. Les départs sont programmés mardi, jeudi et dimanche à 19h05 pour arriver à 23h40, les vols retour quittant l’Iran lundi, mercredi et vendredi à 01h05 pour se poser à 12h45. AirAsia X sera en concurrence directe sur cette route avec Iran Air et Mahan Air ; elle dessert déjà au Moyen-Orient l’aéroport de Djeddah.

La filiale thaïlandaise de la low cost long-courrier, Thai AirAsia X, lancera elle aussi une route vers la capitale iranienne : à compter du 22 juin, son A330-300 décollera de Bangkok-Don Mueang lundi, mercredi et vendredi à 15h10 pour arriver à 20h20, les vols retour quittant Téhéran à 21h50 pour atterrir le lendemain à 8h00. Seule Mahan Air est présente sur cet axe.

Présent dans la capitale iranienne pour annoncer ces deux routes, le CEO d’AirAsia X Benyamin Ismail s’est déclaré « ravi de cette nouvelle connectivité » entre l’Asie-Pacifique et le Moyen-Orient, la levée des sanctions contre l’Iran « ouvrant des perspectives enthousiasmantes pour l’Iran comme destination touristique ». Il dit croire que la relance des vols au départ de Kuala Lumpur « est dans le bon timing », et que les vols directs depuis les deux capitales d’Asie du sud-est « peuvent améliorer les relations bilatérales tout en encourageant le commerce et le tourisme » entre les trois villes concernées. Dans les deux cas, les passagers disposent du service Fly-Thru facilitant les correspondances avec le réseau régional d’Air Asia, à Kuala Lumpur comme à Bangkok.

Thai AirAsia X a d’autre part annoncé l’ouverture d’une route le 28 juin entre Bangkok et Mascate, mais les réservations en ligne ne sont pas encore possibles ce lundi. Selon RoutesOnline, les départs en A330-300 sont programmés mardi, jeudi et samedi à 15h20 (arrivée à 18h20), les vols retour quittant le Sultanat d’Oman à 19h40 (arrivée le lendemain à 4h40). Thai Airways et Oman Air sont déjà présentes sur cette route.

Air-journal_Airasia A320_SharkletLe groupe AirAsia a en revanche confirmé la suppression d’une de ses routes vers l’Inde, celle opérée par la low cost malaisienne entre Kuala Lumpur et Goa-Dabolim, dans le cadre de la « rationalisation de son réseau » : les trois rotations hebdomadaires en A320 de 180 places inaugurées en aout dernier avaient porté à sept le nombre de destinations indiennes proposées au départ de la Malaisie (avec Kochi, Chennai, Tiruchirapalli, Hyderabad, Bangalore et Vishakhapatnam). Selon le directeur commercial d’AirAsia Spencer Lee, « malgré cet ajustement, nous maintenons notre engagement en Inde et prévoyons de retourner à Goa dans le futur ». Les passagers affectés peuvent demander un remboursement complet, avancer leur vol ou utiliser leur crédit sur un autre vol dans les 180 jours. L’aéroport de Goa continuera d’accueillir les avions rouges et blancs de la low cost, AirAsia India y proposant des vols depuis Delhi et Bangalore.

http://www.air-journal.fr/2016-05-16-airasia-teheran-et-oman-oui-goa-non-5163087.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 16 mai 2016

    À quand Antananarivo ?
    Oui, j’anticipe les questions… 😉

    • Ne pas desservir Tana, un comble en 2016 car Antananarivo, place financière majeure doit être correctement reliée au reste du monde. Mais attention, le marché malgache est très exigeant et seuls les meilleurs auront leur place sur ce marché essentiel pour la croissance du transport aérien …

      Moi, j’anticipe l’argumentaire …

  2. Publié le 18 mai 2016

    Et Genève est une ville abritant pas mal d’organisation comme l OMS etc donc elle devrait être plus relier au monde que c’est le cas maintenant

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter