L’aéroport de Lisbonne renommé Humberto Delgado

air-journal_Lisbonne aeroport Humberto Delgado

Il ne faut plus mentionner Portela : l’aéroport de Lisbonne a changé de nom ce weekend, adoptant celui du général de l’Armée de l’Air portugaise assassiné le 13 février 1965 par la police politique portugaise.

Comme annoncé en février dernier, l’aéroport de la capitale portugaise a été débaptisé le 15 mai 2016, pour adopter le nom d’Humberto Delgado dont on fêtait le 110e anniversaire de la naissance. Surnommé le « général sans peur » et redoutable opposant au régime de Salazar, il fut assassiné le 13 février 1965 alors qu’il tentait de revenir clandestinement de son exil en Espagne. « Il était une figure de l’opposition au régime de la dictature (…) et il a eu un rôle très important dans le domaine de l’aviation civile », expliquait en février Pedro Marques, ministre du Développement et des Infrastructures, soulignant qu’Humberto Delgado avait présidé à la fondation de la compagnie nationale TAP Portugal en 1945 (un an plus tard, il présidait au lancement de la Route Impériale vers Luanda et Lourenço Marques). Il était donc « juste que son nom soit attribué à l’aéroport ».

Le général avait d’abord participé au soulèvement militaire du 28 mai 1926, qui renversa la République libérale et installa une dictature militaire – qui laissa la place en 1933 à l’Estado Novo conduit par Salazar. Il est parfois accusé de n’être devenu opposant qu’après avoir été négligé dans l’attribution de postes importants. Une fraude massive le priva en tout cas de victoire aux élections présidentielles de 1958. Exilé en Algérie, il essaya sans succès de fomenter un coup d’état en 1962. Il fut assassiné trois ans plus tard, sans avoir pu revenir au Portugal. Son corps repose au Panthéon national ; il fut nommé maréchal à titre posthume.

L’aéroport de Lisbonne est géré par ANA-Aeroportos de Portugal, acquise par Vinci en 2013 pour une concession de 50 ans. Il a accueilli 20,1 millions de passagers en 2015.

air-journal_Lisbonne aeroport

http://www.air-journal.fr/2016-05-16-laeroport-de-lisbonne-renomme-humberto-delgado-5163093.html

Commentaire(s)

  1. Nico777
    Publié le 16 mai 2016

    Si c’était évident, pourquoi l’avoir appelé Portela jusqu’à maintenant??

    • Publié le 16 mai 2016

      Portela, c’était juste le nom de la localité voisine.
      Donc, l’aéroport desservant Lisbonne ne portait jusqu’à ce jour le nom de personne.

    • Cherlauque Aulmes - 16 mai 2016 à 20 h 47 min
      Cherlauque Aulmes
      Publié le 16 mai 2016

      Certaines de vos questions m’inclinent à vous proposer un job d’investigateur dans mon équipe.
      Qu’en diriez vous?
      Donnez moi votre réponse dans quelques jours
      Mais ne tardez pas. Peu d’élus.
      A bientôt!

  2. Fabrice
    Publié le 17 mai 2016

    Lançons le grand concours « un nom pour Orly »!

  3. Dakota
    Publié le 17 mai 2016

    Bonne idée. Pour Orly, je propose Maurice Noguès.

    • Vincent
      Publié le 17 mai 2016

      Pourquoi pas.

      C’est déjà mieux que Charles de Gaulle le déserteur, dont la seule évocation du nom fait mourir de rire Américains, Anglais et Russes.

      • Pet
        Publié le 17 mai 2016

        Ah bon?!
        Jamais entendu dire ça.

        • Vincent
          Publié le 17 mai 2016

          Voyagez, vous verrez la réaction de nos amis américains, anglais et russes lorsque certains français prétendent qu’il fut le sauveur de la France.

          Au mieux, ils vous regarderont d’un air dubitatif, au pire, ils s’esclafferont.

          En revanche, donner le nom d’un aéroport à un pionnier de l’aviation, ou à un pilote-écrivain aussi remarquable qu’Antoine de Saint Exupery (Lyon), là, oui, j’applaudis !

  4. Nostalgic
    Publié le 17 mai 2016

    Que je sache, l’aéroport de Lisbonne se trouve toujours à Portela; il se fait qu’on l’a affublé du nom d’un général parfaitement inconnu de la majorité des voyageurs non portugais, ça ne change rien. Cela se fait un peu partout, c’est à la mode depuis déjà quelques années, et c’est assez inutile : Liverpool-Speke-John Lennon; Rome-Ciampino-GB Pastine; Rome-Fiumicino-Leonardo da Vinci; Berlin-Tegel-Otto Lilienthal; Madrid Barajas-Adolfo Suarez; etc etc.

    • Vincent
      Publié le 17 mai 2016

      Humberto Delgado n’est pas vraiment un inconnu pour qui a suivi un tant soit peu l’histoire européenne.

      Ce qui est plus gênant, c’est son profil : ancien salazariste, puis fervent anti-Salazar.

      Bref, un homme dont le plus grand talent, comme 99 % des politiques, est d’avoir su tourner sa veste au gré des opportunités de pouvoir.

      Mais comme Les Inconnus le diraient, « Cela ne nous regarde pas ». C’est une décision portugaise, et, jusqu’à preuve du contraire, les portugais sont souverains au Portugal.

  5. Pet
    Publié le 17 mai 2016

    « Au mieux, ils vous regarderont d’un air dubitatif, au pire, ils s’esclafferont »

    J’ignore ce que vs faites mais demeure étonné de vos posts tjrs négatifs.
    Connaissant très bien l’ex URSS et travaillant beaucoup avec les Anglo Saxons, c’est v/ remarque qui me laisse dubitatif.
    Je n’ai jamais entendu de propos, encore moins assisté à des situations se rapprochant de ce que vs mentionnez.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum