Pobeda annonce un Moscou – Gérone

air-journal_Pobeda_737-800

La compagnie aérienne low cost Pobeda lancera le mois prochain une nouvelle liaison entre Moscou et Gérone, sa première destination en Espagne.

Du 9 juin à la fin aout 2016, la filiale spécialisée dans le vol pas cher d’Aeroflot proposera deux vols par semaine entre sa base à Moscou-Vnukovo et l’aéroport de Gérone-Costa Brava, opérés en Boeing 737-800 de 186 places. Les départs sont programmés jeudi à 14h25 (arrivée 17h50) et dimanche à 7h55 (arrivée 11h20), les vols retour quittant la Catalogne jeudi à 18h20 (arrivée 23h40) et dimanche à 11h50 (arrivée 17h10). Pobeda sera sans concurrence sur cette route, mais l’aéroport de Barcelone-El Prat à 100 km est relié à la capitale russe par la low cost Vueling, Aeroflot, S7 Airlines ou Ural Airlines entre autres.

Selon Diari de Girona qui cite des sources du gouvernement local, la route pourrait être opérée en Boeing de 120 à 140 passagers. Elle avait été  proposée entre 2011 et 2013 par Transaero aujourd’hui disparue, toujours sur une base estivale et avec une ou deux rotations hebdomadaires dans l’espoir de capter l’explosion du tourisme russe (c’était avant les sanctions). Pobeda ne dessert en dehors de la Russie que les aéroports de Milan-Bergame, Cologne-Bonn, Memmingen, Larnaca, Paphos, Tivat ou Bratislava. Elle opère douze des 15 737-800 attendus, mais espère d’ici 2018 disposer d’une flotte de 40 avions qui lui permettraient de dépasser les 10 millions de passagers annuels (3 millions en 2015).

Toujours dominé par Ryanair avec 32 routes, l’aéroport de Gérone attend encore cet été l’inauguration de nouvelles liaisons par Thomas Cook Belgium (Bruxelles) et surtout par Jet2.com, qui s’y installe aujourd’hui avec des routes depuis Glasgow, Manchester et Newcastle pour un total de sept vols par semaine (plus Belfast, Edimbourg et Leeds déjà annoncées pour l’été 2017). Après deux mois positifs en février et mars, le trafic à Gérone a reculé de 17% en avril.

http://www.air-journal.fr/2016-05-20-pobeda-annonce-un-moscou-gerone-5163294.html

Commentaire(s)

  1. chief pilot
    Publié le 20 mai 2016

    Dites Gerone ou Barcelone ,mais pas Barcelona-Gerone , comme Ryanair qui a véhiculé ce mensonge pendant des Années; les 2 villes sont distantes de plus de 100kms.On reconnat la la tactique des low cost genre Paris Beauvais, ou London Southend

  2. Pet
    Publié le 20 mai 2016

    Rien de tel qu’alléger son portefeuille après l’hiver pour oublier le frais et les « sanctions ».
    Les Russes reviennent, les commerçants vont festoyer.

  3. Publié le 20 mai 2016

    Tout comme Stockholm-Skavsta.

  4. reik
    Publié le 20 mai 2016

    Oui, c’est vraiment énervant ce marketing. J’ai eu une mauvaise expérience à Gérone par le manque de transport jusqu’à Barcelone. Je préfère payer plus et ne pas me faire chier avec ces aéroports bidoches.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter