Le PNR testé à Paris-CDG et Nice

air-journal_Lufthansa-billet-carte-embarquement

Le PNR, fichier de données sur les passagers des transports aériens, sera testé d’ici la fin du mois dans les aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et Nice-Côte d’Azur.

Révélée par Le Figaro le 20 mai 2016 et confirmée par le ministère de l’intérieur ce weekend, la période d’essai dans deux des principaux aéroports de l’hexagone sera progressivement étendue au reste du territoire, avec l’objectif d’être « pleinement opérationnel » à la fin de l’année. Le quotidien précise que 40% du trafic serait concerné par les essais, « effectué par de vrais policiers avec des données réelles » fournies par huit compagnies aériennes : Air France, Delta Air Lines, Air Transat, Emirates Airlines, Etihad Airways, « une compagnie marocaine et une autre européenne de taille moyenne ». Le PNR (Passenger Name Records) inclut des renseignements sur les passagers tels que coordonnées, accompagnants, moyens de paiement, choix des repas, bagages, itinéraires complets… Ces données sont censées faciliter le repérage de « personnes à risque », mais aussi retrouver rapidement les déplacements et modes de communications de ces personnes une fois identifiées.

Selon la directive européenne adoptée le 14 avril au nom de la prévention et la détection d’infractions terroristes, les compagnies aériennes seront obligées de fournir aux autorités nationales les données des passagers pour tous les vols entre l’Union Européenne et des pays tiers. Le rapporteur Timothy Kirkhope rappelait le mois dernier que les PNR sont « un outil important », mais « pas un remède miracle » pour lutter contre les terroristes et les trafiquants. De nouvelles unités de renseignements seront responsables dans chaque nation de la collecte des données PNR, de leur stockage, de leur traitement, de leur transfert aux autorités compétentes, et de leur échange avec les unités des autres États membres et avec Europol.

http://www.air-journal.fr/2016-05-23-le-pnr-teste-a-paris-cdg-et-nice-5163425.html

Commentaire(s)

  1. webby
    Publié le 23 mai 2016

    Le terrorisme n’a qu’a bien se tenir : il y aura des contrôles sur les vols entre Molenbeek et Paris ?

  2. Bernard M
    Publié le 23 mai 2016

    Pourrait-on me dire, parmi tous les terroristes à l’origine de meurtre, explosions, attentats… Depuis plus d’un an, lequel avait pris l’avion ? Ceux de Bruxelles, n’avaient pas l’intention de le prendre me semble-t-il. La vrai question est à quoi va servir le PNR ? Parce que les terroristes avaient un point commun, ils étaient tous identifiés par la police, c’était et ce sont tous des multi récidivistes et pour la plus grande part fichés S. Les autres sont tous arrivés par vois terrestre avec de faux papiers et sans avoir été contrôlés ou importunés. Alors si la justice et l’état laisse les délinquants, les fichés S et les illégaux en liberté, quelqu’un pourrait-il m’expliquer à quoi va servir le PNR ?

  3. flo_dr400
    Publié le 23 mai 2016

    Les terroristes se foutent pas mal du PNR ils changent de passeports comme de chemises surtout maintenant qu’ils savent que cette nouvelle usine à gaz va être adoptée sans compter que beaucoup ne prennent pas l’avion mais suivent les filières des migrants ou sont déjà sur place.R

  4. Vincent 69
    Publié le 23 mai 2016

    Encore un schmilblick à plusieurs millions d’euros qui ne servira à rien.

    En revanche, les socialos auraient été bien inspirés de profiter de l’état d’urgence pour descendre dans nos cités et y effectuer des fouilles approfondies et systématiques. Mon petit doigt me dit que les policiers ne seraient pas rentrés bredouilles, loin de là.

    Mais tout cela est sans compter sur notre justice bisounours !

    • Realvision
      Publié le 23 mai 2016

      Un machin qui a fait ses preuves aux USA empêchant plusieurs personnes dangereuses de prendre l’avion et même de les interpeller à temps. À se plaindre de tout, on ne ferait jamais rien. Les bisounours sont ceux qui ont la réponse facile… La modestie n’est pas un vilain défaut.

    • Publié le 23 mai 2016

      Vincent, si vous pouviez nous épargner vos sentences politicardes de bistrot… Merci.

      On se doute bien que le PNR, pris isolément, ne va pas permettre d’arrêter tous les terroristes. C’est juste un outil parmi d’autres. Un outil utile toutefois, pouvant attirer l’attention des policiers sur des profils suspects, et permettre d’approfondir les investigations le cas échéant. Mais pour être efficace, il faudra s’en donner les moyens, humains et matériels.

      • Vincent 69
        Publié le 23 mai 2016

        « Vincent, si vous pouviez nous épargner vos sentences politicardes de bistrot… Merci. »

        Vous arrive-t’il de vous exprimer sans haine, sans morgue et sans autosuffisance ?

        Dommage pour l’intérêt du débat, et accessoirement, pour votre crédibilité.

  5. Hclaudepie
    Publié le 23 mai 2016

    Une solution efficace contre les faux passeports c’est d’enregistrer la pupille de l’oeil et les empreintes digitales… comme le fait le TSA à l’entrée aux USA, par route, rail, avion ou bateau.
    Faudra-t-il attendre que des avions percutent des tours européennes pour qu’on instaure enfin ce systéme plutôt bien sécurisé ?

  6. Publié le 23 mai 2016

    Et ben.. le mec qui va 2 fois dans sa vie en Suisse, il est mal ! Contrôle fiscal assuré ! Les terroristes eux, ils doivent bien rire, hahaha

  7. joelle de nice - 23 mai 2016 à 14 h 30 min
    joelle de nice
    Publié le 23 mai 2016

    sa a h l ere de pas bien marcher tout ça

    j aurais du prendre le PDV

  8. 01010101
    Publié le 23 mai 2016

    Je ne vous comprend pas les Les européens. On vous prive graduellement de liberté et vous ne lisez même pas entre les lignes.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum