Air France : la grève des pilotes reste maintenue ce week end

air-journal_A380 Air France Roissy©Air Journal

Les propositions de la direction d’Air France pour sortir de la grève n’ont pas été acceptées par les syndicats de pilotes. Le préavis est maintenu pour ce week end alors que la direction entame un deuxième round de pourparlers aujourd’hui pour sortir de la crise.

Les deux syndicats représentatifs de pilotes ont émis des « constats partagés » sur l’avancée des négociations. Pour le SPAF qui représente 21 % des voix, « seules des mises au point ont été effectuées mercredi soir, et les engagements ou avancées restent encore floues ». Pour Emmanuel Mistrali, porte-parole du SNPL France ALPA (65 % des voix), malgré les discussions amorcées, « on a l’impression qu’on ne va pas pouvoir transformer l’essai ».« Les blocages ne sont pas sur les principes, mais sur une culture d’entreprise, une habitude au dialogue qui échoue, et pas au dialogue qui réussit ». La menace de grève pour ce week end reste donc bien présente, qui « pourrait même perdurer ».

Rappelons que trois syndicats de pilotes d’Air France (avec Alter) ont déposé un préavis du 11 au 14 juin 2016, menaçant de perturber l’Euro de football qui commence vendredi en France.

La liste de leurs revendications indique : le respect des accords en vigueur et le développement de l’emploi en France. Deux axes qui passeront « inévitablement » par le rééquilibrage de la production entre Air France et KLM selon les ratios établis lors de la fusion et sans préjudice pour KLM ; l’engagement d’un développement du court-courrier/moyen-courrier Air France en moyens propres ; la défense du périmètre Air France vis-à-vis de co-entreprises et joint-ventures ; l’évolution des conditions et du développement de Transavia ; l’amélioration des conditions de travail et de l’implication des pilotes dans les sujets métier ; et enfin le juste retour des efforts comprenant notamment un rattrapage de rémunération.

http://www.air-journal.fr/2016-06-09-air-france-la-greve-des-pilotes-reste-maintenue-ce-week-end-5164326.html

Commentaire(s)

  1. Pet
    Publié le 9 juin 2016

    Bienvenue en 1960 et ajoutez qques Bisounours pour l’ambiance.

  2. C’est un dialogue de sourds…

    La direction a-t-elle vraiment la possibilité de développer AF selon le souhait des pilotes vu ses coûts de fonctionnement? Ouvrir des lignes pour créer une « croissance artificielle » pas forcément rentable?
    En même temps, les pilotes ne sont-ils pas en droit d’attendre la contre-partie promise dans les accords?
    Si la direction d’AF décide de mettre en application des mesures litigieuses au moment même où une grève lui serait fatale, n’est-elle pas fautive?

    … Pourvu que tout ceci trouve solution rapidement, et que des 2 côtés, on puisse trouver un compromis… Du côté de mes amis, français ou pas, on commence à avoir peur de prendre Air France…

  3. chambord
    Publié le 9 juin 2016

    Comment voulez vous rééquilibrer la production entre KLM et Air France alors que KLM est toujours moins chère dans ses prix qu’Air France. Ce n’est tout de même pas aux clients de financer les avantages acquis, voire les défauts de productivité, des pilotes d’Air France me semble t il! Et ce qui semble plus grave, mais terriblement français, est que par définition les pilotes sont des gens intelligents ou supposés l’être. Pauvre France! Et un grand merci à KLM pour son réseau, sa qualité de service, sa sécurité, ses prix et sa ponctualité.

  4. loloboyer
    Publié le 9 juin 2016

    Sorry… mais en tant que client « pris en otage » en permanence par les employés d’AF et/ou autres employés Français du milieu aérien, je ne px continuer mon développement pro avec AF/KLM ! Donc, go to ONEWORLD & EMIRATES ! STAR ALLIANCE j’aime pas !

  5. Publié le 9 juin 2016

    une revendication de 11% d’augmentation de salaire ?? ca semble surréaliste..
    Je ne peux que leur suggérer de chercher un autre employeur et démissionnez!
    Si AirFrance est si terrible, ils n’ont rien a faire dans cette compagnie…
    quant au rééquilibrage, il faudrait d’abord penser a la compétitivité d’air france qui est souvent remise en cause par les revendications catégorielles…

  6. Belle langue de bois! - 9 juin 2016 à 10 h 08 min
    Belle langue de bois!
    Publié le 9 juin 2016

    Si les couts d’AF , les conditions d’emploi opérationnelles, les possibilités d’adaptation aux marchés ou les flexibilités d’utilisation quotidiennes et/ou annuelles des employés ( PNT+PNC+PS), le poids des structures administratives , les rigidités carriéristes, ,les divers comités theodules en nombre et souvent redondants …si tout ca etait chez AF au même niveau que chez KLM ou Transavia ou meme HOP!, alors il n’y aurait aucun besoin pourAF d’effectuer ces transferts d’activités au sein du groupe, aujourd’hui dénoncés par les organisations PNT elles-mêmes parties prenantes du club des pompiers-pyromanes….

  7. Ilfautenfinir
    Publié le 9 juin 2016

    Cette entreprise (Air France, j’exclus KLM), irreformable, est cuite a moyen terme (a horizon 2-5 ans)

    – Des la remontee significative des cours du petrole
    – Des que l’etat se sera desengage de ses 18% de parts (cad après les elections)

    Une compagnie du Golfe (ou bien Lufthansa) entrera dans le capital et la restructurera via une purge (douloureuse) au sein des effectifs. La compagnie pourra enfin repartir sur des bases saines.

  8. Publié le 9 juin 2016

    Bravo Messieurs, voius nous montrez votre intelligence.
    On verra vos réactions si la compagnie met la clé sous la porte, ce que vous semblez vouloir.
    Et bravo aussi pour votre mépris des clients et de vos collègues.

  9. Belle langue de bois! - 9 juin 2016 à 10 h 17 min
    Belle langue de bois!
    Publié le 9 juin 2016

    Ah, j’ai oublié: dans tout l’article d’AJ, la seule phrase qui comptera pour les PNT, c’est la fin de la toute dernière : » le juste retour des efforts comprenant un rattrapage salarial »…
    L’argent etant la seule chose qui les intéressent vraiment, il n’y a pas de problemes qu’une augmentation d’une prime ou d’un pourcentage de quelque chose ne puisse résoudre dans cette corporation…on négociera pour accepter côté PNT quelque chose en facade dont les conséquences financières seront annulees par l’acceptation par AF d’une modification d’autre chose plus favorable aux PNT….. et tout le reste, TOUT le reste n’est que poudre aux yeux et enfumage de la galerie…Suffit de se retourner sur les pratiques du passé pour s’en rendre compte!!!
    Accessoirement quand même, juste retour des efforts et augmentation salariale, ce veut dire annulation des efforts pour l’avenir et retour à la case départ.., du moins pour eux- mêmes…..donc nouvelle augmentation des couts!

  10. Publié le 9 juin 2016

    Qu’ils fassent la grève, ce n’est pas la seule compagnie en France, AF va encore perdre des sous et des clients !!!

  11. C'est oublier côté PNT - 9 juin 2016 à 10 h 22 min
    C'est oublier côté PNT
    Publié le 9 juin 2016

    Que la justice a donné par deux fois ( en première instance plus en appel) raison à AF d’être dans son droit d’appliquer ces mesures jadis négociées par les PNT….l’argument du SNPL défendu -et rétorque- en justice etait :  » AF n’ayant pas fait sa part de travail contenu dans l’accord ne peut prétendre nous imposer la notre »… Défendu par des maîtres du barreau, cet argument à ete juge 2 fois comme non recevable….il ne peut donc plus Etre invoque aujourd’hui comme base de compromis…

  12. Pourquoi ça coince: Les demandes (ci-dessus) et les réponses de la Direction…

    « le rééquilibrage de la production entre Air France et KLM selon les ratios établis lors de la fusion et sans préjudice pour KLM ; »
    – Prod balance : la direction […] promet que le Groupe fera une priorité de la
    relance des discussions… “dans les trois mois”.

     » l’engagement d’un développement du court-courrier/moyen-courrier Air France en moyens propres ; la défense du périmètre Air France vis-à-vis de co-entreprises et joint-ventures ; »
    – Périmètre : la direction s’engage à ne pas le modifier… “Jusqu’à la fin de la saison été 2016”.

    « l’évolution des conditions et du développement de Transavia ; »
    – Transavia : 100 % du trafic pour Transavia Europe vers la France hors base TOF.

     » l’amélioration des conditions de travail et de l’implication des pilotes dans les sujets métier »
    – Sujets métier : mise en place d’un CMP paritaire au sein duquel “il reviendra à la direction de décider.”

    !!!! Le statu quo et de vagues promesses douteuses…

  13. Publié le 9 juin 2016

    Une fois de plus, ces pilots ne pensent qu’à eux.
    Lorsqu’ils parlent de rééquilibrage avec KLM, c’est que quand cela les concerne.
    Pour le personnel au sol, longtemps que KLM à tout repris en escale, mais la ces chères pilotes ne sont pas gênés de voir des gens KLM dans toutes les escales du réseau AF.
    Et lorsqu’ils appellent les autres syndicat (en autre le sol) à se joindre à eux, c’est juste pour car ils en ont besoin pour l’image de marque, car sinon ces gens n’en ont rien à battre du personnel sol. Ils seraient même pret à tous les virer pour garder leurs petits privilèges de prince.
    Alors la solution, quitte à tout perdre, c’est de mettre à la porte toute cette population, et d’embaucher de vrai pilote (sachant piloter un avion). Et ces messieurs ont qu’à aller chercher du boule dans les autres compagnies et avec leurs CV AF, personne ne voudra d eux.

  14. Il paraîtrait selon le Figaro, - 9 juin 2016 à 10 h 41 min
    Il paraîtrait selon le Figaro,
    Publié le 9 juin 2016

    Il paraîtrait selon le Figaro que le nouveau PDG à venir, JMJ, soit favorable à une renégociation des accords d’équilibre entre AF et KLM donc les PNTAF assurent qu’ils sont trop favorables à KLM…
    Pour ( re) négocier ce genre de chose, il faut être deux : des représentants plénipotentiaires de AF défenseurs des droits et interets d’ AF et en face des représentants plénipotentiaires de KLM défenseurs des droits et interets de KLM…et surtout, il faut VOULOIR cette modification…
    Ce peut aussi être l’ouverture d’une boîte de Pandore…

    Et si les gens de KLM voyant comment AF s’est comportée ces 10 dernières années profitait de l’occasion pour entre eux re-evaluer le bien fondé de cette union??
    Apres tout, si un Brexit est possible, une rupture AF-KLM l’est tout autant…
    Je crois que l’on aura l’occasion de reparler de tout cela si JMJ veut vraiment s’engager dans cette voie…

  15. Bob
    Publié le 9 juin 2016

    Un petite grève à 100.000.000 € on n’en est pas à ça près chez AF !

    L’eau étant au niveau de la bouche, encore un petit effort pour finir de noyer la vielle dame…

  16. Vincent 69
    Publié le 9 juin 2016

    La lutte des classes à 18 000 € / mois, c’est pas beau, la France ?

  17. Publié le 9 juin 2016

    Pour info, à expérience inférieure, jours off égaux, Easyjet paye plus. Bien sûr elle ne contribue pas à 100% des coûts français et taxe ses bénéfices au Royaume-Uni, ce qui lui donne de l’air. Retraite AF pilotes à 65 ans cmme chez BA, même temps de vols limites. Retraite plus tôt chez KLM ou Lufthansa. Beaucoup plus d’effectifs sol/administratifs chez AF que chez les autres. Mais AF comme toute autre entreprise francaise doit supporter le coût de tous ces travailleurs acharnés qui commentent en nombre à 10h15 le jeudi. Débordés on en doute pas… Bref, pendant que la France paye ses charges sociales pour que le salarié parte à la retraite à 62 ans, en Angleterre on est à 67 et en Allemagne bien plus. Je ne parle pas des controleurs à la retraite à 57 ans et en effectifs doubles ou triples de ceux du Royaume-Uni. Regardez vous dans une glace vous les francais envieux jusqu’à la moelle. Vous etes tous coupables de vouloir manger dans l’assiette des autres.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum