Grève AF : les pilotes cherchent « Monsieur le Président » d’Air France

air-journal_Air-France-777-300ER-decollage

Alors que quatre jours de grève des pilotes vont perturber les voyages des passagers d’Air France jusqu’à mardi 14 juin, le SNPL france Alpa s’explique dans une lettre datée du dix juin et intitulée  : « Où êtes-vous Monsieur le Président ? ».

Le SNPL rappelle tout d’abord que la direction d’Air France a refusé « de prendre des engagements » sur ces revendications, notamment sur le retour à une répartition équitable de l’activité et des investissements entre Air France et KLM et ce, même si elle reconnaît enfin que la demande des organisations professionnelles est “légitime et pertinente”.»

« En faisant le choix de mobiliser ses ressources au seul profit de la gestion de la grève », la direction d’Air France « reconnaît implicitement se soustraire à la recherche de solutions qui permettraient de l’éviter », indique le bureau du SNPL qui comptabilise seulement 3 réunions avec les organisations professionnelles en 6 jours, aucune depuis mercredi, et rien de programmé…

« Les modalités raisonnables choisies par le SNPL en prévision de ce conflit sont pourtant inédites et visaient à laisser du temps à la négociation », souligne-t-il.

Les représentants des pilotes ne comprennent pas que des « solutions justes, susceptibles de rétablir des équilibres de production dans un calendrier raisonnable au bénéfice de toute l’entreprise Air France se heurtent à une fin de non-recevoir de leur direction ». « Ces demandes sont, en effet, compatibles avec le plan d’investissements du groupe puisqu’elles consistent uniquement à répartir différemment des investissements déjà prévus. »

air-journal_Air France-KLM Janaillac« Le Président Janaillac se dit prêt à corriger l’équilibre de production entre Air France et KLM, l’une des clefs de ce conflit, a conclu Philippe Evain, Président du SNPL Air France ALPA. Ces paroles doivent maintenant se transformer en actes. Et il doit en être de même pour nos autres revendications. Il reste encore du temps avant le début de la grève… » Rappelons que Jean-Marc Janaillac doit remplacer Alexandre de Juniac (en partance pour prendre la tête de l’IATA) au poste de PDG du groupe Air France- KLM avant la fin de cet été.

Selon une estimation de la Tribune, le SNPL demandait l’introduction de 27 gros-porteurs d’ici à 2020 afin de rééquilibrer l’activité d’Air France avec celle de KLM, une revendication qui se chiffre en milliards d’euros selon le quotidien économique. Ce que conteste le SNPL qui évoque un « coup zéro « : « ça ne demande pas d’acheter des avions à la fin de la semaine ni d’avoir une croissance à 15%, il suffit juste de changer la répartition du nombre d’avions nouveaux déjà programmés, en accordant la priorité à Air France sans faire décrocher KLM ».

http://www.air-journal.fr/2016-06-11-greve-af-les-pilotes-cherchent-monsieur-le-president-dair-france-5164449.html

Commentaire(s)

  1. Bob
    Publié le 11 juin 2016

    Evain a déclaré à la télé : « on fait grève pour la grandeur de la France ! ».

    Il faut l’enfermer avec une camisole de force… Un fou !

    Mais à moins d’avoir triché (comme certains), il a bien réussi la fameuse sélection ? non ? donc cette sélection ne détecte aucunement les fous, les tocards.

    • Publié le 11 juin 2016

      Olala, quelle aigreur !!!

      Vous savez, ce n’est pas une tare d’avoir loupé la sélection. En tout cas, moi, je ne le le prends pas comme ça. Et je fais, je le crois, une belle carrière sans Air France.

  2. juju
    Publié le 11 juin 2016

    Les savants pilotes d’Air France cherchent du pognon et pas autres choses , tout le reste n’est que du bla bla syndical .
    De plus , j’ajoute qu’ils se foutent complètement des autres personnels de la compagnie et l’appel du pied qu’ils ont émis vers les autres syndicats de la compagnie n’est qu’une façon de justifier leur grève .
    J’espère que les autres syndicats du personnel au sol (même la CGT) ne sont pas dupes de ces manœuvres .
    En attendant Air France perd des clients et des recettes et ce n’est pas les cadres pilotes qui volent aujourd’hui qui sauveront AF .

  3. Je viens d’entendre aux Infos:
    « Afin d’éviter un maximum de désagréments pendant la période de l’Euro, les vols des supporters seront traités en priorité ».
    Quelqu’un pourrait me confirmer ça?
    Une personne désirant se rendre au chevet d’un proche à l’autre bout du pays et dont les heures sont comptées resterait en « carafe » à l’Aéroport alors que les supporters seront bien acheminés à l’heure au Stade??

  4. un plus de 3000 h de vol - 11 juin 2016 à 13 h 40 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 11 juin 2016

    EVIN et le SNPL devrait s’interroger sur le pourquoi du développement de KLM au détriment? de Air FRance au lieu de déblatérer sur la « Grandeur de la France » ,de penser qu’à leur revenu personnel et leur pactole « Toujours plus » et de s’occuper de la Stratégie du Groupe …. Air France -KLM , si je ne me trompe pas !Un pilote pilote un avion , un PDG + un DG + un CA pilotent la stratégie d’un groupe …Point barre !

  5. Bien raison de transférer de l activité chez kl, compagnie professionnel, qualité de service et respect du client; un ensemble de mots inconnus par les pilotes pourris gates d af ,ainsi que certain pnc.
    S ils n avaient par fait une grève a 400 million , cela aurait permit l achat de matériel

  6. chambord
    Publié le 11 juin 2016

    Il serait suicidaire d’ouvrir de nouvelles lignes pour Air France car avec la structure de ses coûts Air France n’est plus rentable. Les pilotes de KLM ont fait des efforts très significatifs sur leur compétitivité,leurs retraites……ce qui leur vaut de pouvoir ouvrir des lignes rentables. Pendant ce temps là Air France ferme des lignes qui ne sont pas rentables. Les pilotes d’Air France devraient comprendre qu’avec les prix des billets pratiqués par Air France, sensiblement supérieurs à ceux de KLM, le modèle d’Air France n’est plus viable en l’état. Les clients d’Air France en ont assez de ces comportements irresponsables, de ces grèves à répétition, du service à bord qui est très moyen. Ils se réfugient chez la concurrence…..Pauvres pilotes d’Air France!!!

  7. jtb
    Publié le 11 juin 2016

    La seule chose qui compte pour ces gens là C est le Pognon !

    et surtout pereniser leur caisse de retraite
    C est pourquoi ils s’arqueboutent pour àvoir plus d avion uniquement aux couleurs AF
    surtout pas HOP ni transavia
    si le groupe peut faire un peu de bénéfice avec hop ou transavia ca ne les intéresse pas !

    ét ils ne veulent pas une mixité des equipages techniques car ils perdraient leur seniorite si les cdb hop viennent sur long-courrier AF

    la solidarité ils ne connaissent pas !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum