Fraude aux billets d’avion : 140 personnes arrêtées par Interpol

aj_aéroport billet

Interpol a mené, les 15 et 16 juin, une vaste opération baptisée Airport Action Days pour lutter contre la fraude aux billets d’avion, a annoncé hier l’organisme de police international.

140 personnes ont été arrêtées et 252 transactions d’achat de billets d’avion ont été bloquées. Les contrôles ont été effectués en plein Euro 2016 de football dans les aéroports français et dans ceux des pays de départ des supporters se rendant en France -exactement dans 43 pays et 143 aéroports, impliquant 74 compagnies aériennes. Dans la majorité des cas de fraude, il s’agissait de billets d’avion achetés avec des fausses cartes de crédit ou des cartes de crédit volées.

Au-delà des usagers qui se font pirater leurs cartes bancaires, ce genre de fraude représente « un risque important pour la sécurité mondiale en permettant à des criminels et des terroristes de voyager sans être repérés« , a souligné Jürgen Stock, secrétaire général d’Interpol.

http://www.air-journal.fr/2016-06-21-fraude-aux-billets-davion-140-personnes-arretees-par-interpol-5165186.html

Commentaire(s)

  1. Mais heureusement qu’il y a l’euro pour que les poulets déclenchent cette opération. C’est vrai avant, il n’y a jamais rien eu de ce type. Dormez tranquille, madame la marquise!

  2. Pet
    Publié le 21 juin 2016

    La fraude à la CC est commune, banale même si importante. L’usurpation d’identité est plus sournoise.
    Sf erreur, Ryanair ( ou une autre low cost) propose le changement de nom du passager sur le billet (émis?)contre paiement d’un supplément. Voilà qui ouvre une brêche à qui est un peu malin pour déjouer les contrôles parfois aléatoires de notre Vieille Europe.

  3. pour eviter toute fraude il faut demander la carte bancaire lors du check in et que cette derniere soit au nom des passagers ( sq le fait et Qr aussi) , le problème est que pour les personnes à qui ont offre un billet doit etre accompagné par le détenteur de la carte.

    • jUDITH
      Publié le 22 juin 2016

      Y’a rien de plus chiant que de présenter sa carte bancaire. C’est bien relou surtout lorsque celle ci a été renouvelée suite à une perte par exemple…
      Pourquoi pas un extrait de naissance et une analyse d’urine tant qu’on y est ???

    • Moonmartre
      Publié le 22 juin 2016

      Pour avoir déjà pris QR plusieurs fois, jamais ma CB ne m’a été demandé au check in!

    • Proposition inepte.
      Tous les voyageurs aériens ne sont pas acheteurs de leur billet, notamment pour les voyages professionnels. Et on doit quand même pouvoir acheter des billets pour sa famille ou ses amis sans avoir à rendre de comptes au vendeur.

      Pour lutter contre la fraude, il suffit de signaler rapidement les cartes perdues ou volées. Il faut aussi améliorer la coopération policière internationale afin qu’un voyageur identifié comme ayant payé frauduleusement son billet puisse être attendu à sa descente d’avion, dans les cas où il aurait réussi à embarquer.

  4. Calella
    Publié le 21 juin 2016

    Pet arrête de fumer ! Avec Lufthansa ou Swiss en zone Schengen = aucun contrôle d’identité ! Ni au contrôle, ni à l’embarquement. Et comme on enregistre par le net ou aux machines… on pt faire un Lisbonne>Helsinki sans aucun contrôle d’identité via FRA, MUC ou ZRH ! Ryanair par contre contrôle tous ses pax à l’embarquement !

    • jUDITH
      Publié le 22 juin 2016

      @calella
      Et bien en France obligation de rapprochement identitaire entre le billet et une pièce d’identité.
      (Depuis réactivation vigipirate)

      Et Lufthansa au départ de Paris où Toulouse s’y plie… comme les autres !

      • Calella
        Publié le 22 juin 2016

        Faux, archi-faux ! A CDG depuis peu, on ne demande plus la pièce d’identité pour embarquer au 2F par exemple. J’ai fais un CDG/MAD avec AF, embarquement en porte F49 il me semble et il y a de nouvelles machines automatiques comme pour LH à FRA ou MUC ! Donc, n’importe qui pt embarquer à la place d’un autre passager, MÊME EN FRANCE ! Ryanair, par contre, vérifie systématiquement l’identité du PAX à l’embarquement PARTOUT DS LE MONDE !

        • Moonmartre
          Publié le 22 juin 2016

          Le rapprochement identitaire à CDG se fait au moment du check in et lors du passage à l’immigration puis enfin à l’embarquement.
          Je ne vois donc pas comment vous pourriez usurper l’identité d’un autre passager.
          Les machines automatiques comparent la lecture optique du passeport et l’empreinte d’un index.

  5. Publié le 22 juin 2016

    A l’aéroport de Nice, au terminal 1, le rapprochement documentaire en porte d’embarquement ne se faisait pas pour un vol à destination d’un pays Schengen, par contre il se faisait obligatoire pour les vols à destination de pays non-shengen. Aujourd’hui, le rapprochement documentaire en porte d’embarquement se fait obligatoirement pour toutes les destinations, shengen ou pas, avec en plus le contrôle passeport par la PAF pour les passagers à destination de Bruxelles, Athènes et Amsterdam.

  6. En tout cas, au Japon, pas le moindre contrôle d’identité pour embarquer sur un vol intérieur. Ni à l’enregistrement, ni au contrôle des bagages, ni à l’embarquement.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum