United veut rattraper son retard sur American et Delta

@Bill Larkins

@Bill Larkins

United Continental Holdings Inc.  a présenté en milieu de semaine des plans pour stimuler sa rentabilité avec une autre série de réductions de coûts et des efforts pour faire revenir les entreprises qui ont déserté la troisième plus grande compagnie aérienne des Etats-Unis par le trafic.

United Airlines cherche à faire croître son bénéfice opérationnel de 3,1 milliards de dollars d’ici 2018. Pour cela, elle veut aligner ses performances sur celles de ses concurrentes American Airlines et Delta Air Lines. United, depuis sa fusion avec Continental en 2010, se trouve confrontée à de multiples défis incluant des difficultés opérationnelles qui entraînent retards et annulations de vols, ou des coûts élevés par rapport à ces deux consoeurs américaines.

United vise donc à générer environ 1,5 milliard de dollars au cours des trois années en obtenant des revenus supplémentaires et des tarifs plus élevés grâce à une meilleure segmentation de ses passagers en fonction de leur volonté de payer ou l’amélioration de son programme de fidélité, a indiqué son directeur général Oscar Munoz. D’autres économies proviendront des efforts telles que l’installation de sièges plus minces et par l’augmentation de la capacité des avions.

United Airlines souffre actuellement d’une baisse du trafic dans les zones pétrolières notamment à Houston où des entreprises ont réduit leurs dépenses de voyage aérien. Le groupe subit aussi la concurrence des compagnies régionales telles que les low cost SouthWest Airlines, Jetblue, Spirit, ou encore Alaska Airlines qui cassent les prix tout en subissant le contre-coup du dollar fort pour les voyages internationaux.

http://www.air-journal.fr/2016-06-26-united-veut-rattraper-son-retard-sur-american-et-delta-5165404.html

Commentaire(s)

  1. Le fait d’acheter des 737-700…. sur du long terme, ça risque de les mettre en retard financièrement par rapport aux autres…

  2. La pente à remonter par UA est abrupte mais je leur souhaite bonne chance.

  3. Les nuls veulent rattraper leur retard sur les mauvais.
    À chacun ses ambitions.

    Vieux avions brinquebalants, PNC malpolis, catering dégueulasse…
    Pauvres passagers aériens américains !
    Des vaches à lait pour compagnies n’ayant aucun sens du service.
    Un continent culturellement arriéré.

  4. Publié le 27 juin 2016

    Si, soi-disant « grâce à une meilleure segmentation de ses passagers », United, comme AF, DL, AA ou IB, veut augmenter les prix pour, remplir les poches au actionnaires, en réduisant services et confort, alors « Bon Vent »!

  5. why not
    Publié le 1 juillet 2016

    ils devraient tout d’abord apprendre à leur personnel navigant à sourire, et à donner un vrai sens aux mots services et prestations.

    Mon avis est que cette compagnie aérienne est clairement au-dessous du lot et qu’ils ont un énorme coup de pied dans le c.. à s’administrer s’ils entendent rattraper leur retard!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter