Grève du contrôle aérien français : des annulations de vol mardi

aj_aeroport roissy stop

Le trafic aérien sera perturbé aujourd’hui suite à un nouveau mouvement de grève des employés de la DGAC pour protester contre le projet de loi Travail, leur 12e mouvement en 13 semaines.

Un préavis de grève de dernière minute a été lancé pour ce 28 juin 2016 par le syndicat USAC-CGT du personnel de la Direction Générale de l’Aviation Civile, pour demander le retrait de la loi Travail. L’impact sur les vols devrait être modéré, la DGAC n’ayant pas chiffré les annulations de vol demandées aux compagnies aériennes en particulier à l’aéroport de Paris-Orly, mais des retards et annulations de dernière minute sont à redouter. Air France et sa filiale HOP! prévoient d’assurer la quasi-totalité de leurs vols, mais recommandent de vérifier en ligne l’état du vol avant de se rendre à l’aéroport. Les mesures commerciales habituelles ont été mises en place : si vous êtes en possession d’un billet Air France sur un vol domestique au départ ou vers Paris Orly, ou des escales de province française ce mardi, vous pouvez reporter votre voyage du 27 au 30 juin inclus (la modification de votre réservation est possible dans la même cabine de voyage sans frais). Si vous souhaitez différer votre voyage au-delà du 30 juin, ou changer de destination ou de point d’origine, ou annuler votre voyage, vous pouvez bénéficier d´un avoir non remboursable valable un an sur Air France, KLM ou HOP!. La filiale low cost Transavia assure que tous ses vols sont maintenus.

Comme d’habitude, c’est Ryanair qui annonce le plus grand nombre d’annulations aujourd’hui, 166 dans son communiqué mais 144 « seulement » dans la liste mise à jour hier soir. On retiendra 35 vols supprimés depuis et vers Beauvais, 24 à Marseille, 10 à Charleroi ou 6 à Bruxelles, et bien sûr quelques liaisons traversant l’espace aérien français comme Madrid-Dublin, Bruxelles-Alicante ou Malaga-Nuremberg. 30.000 passagers devraient voir leurs vols annulés tandis que plus de 100.000 autres clients subiront des retards importants, affirme la low cost. Et comme lors des grèves précédentes, Ryanair appelle de nouveau la Commission européenne à agir après cette « 52ème grève depuis 2009 et la 12ème au cours des 13 dernières semaines ». Elle cite trois mesures simples qui atténueraient l’impact de ces grèves des contrôleurs aériens sur les consommateurs : exiger des syndicats des contrôleurs aériens français qu’ils aient recours à un arbitrage exécutoire au lieu de passer par des grèves afin de faire entendre leurs revendications ; permettre à d’autres contrôleurs aériens européens de prendre en charge les opérations de survol dans le ciel français pendant que les syndicats des contrôleurs aériens français sont en grève ; exiger que les survols de l’espace aérien français soient protégés lorsque que les syndicats des contrôleurs aériens sont en grève. Kenny Jacobs de Ryanair a déclaré: « Il est temps pour la Commission européenne de prendre enfin des mesures concrètes à la suite de cette énième grève des contrôleurs aériens français (…) Après le vote pour le Brexit de la semaine dernière au Royaume-Uni, la Commission européenne doit commencer à offrir des avantages réels pour les consommateurs, et des mesures d’urgence doivent être mises en place pour atténuer les effets de ces grèves répétées des contrôleurs aériens français et les empêcher de perturber les plans de voyage de millions de citoyens de l’UE. Nous exhortons maintenant chaque client perturbé à signer la pétition de Ryanair, www.KeepEuropesSkiesOpen.com, et lorsque nous nous réunirons un million de signatures, nous présenterons cette pétition à la Commission européenne pour l’obliger à enfin prendre les mesures nécessaires ».

Chez sa rivale easyJet, l’impact de la grève du contrôle aérien est moindre, avec une liste de 56 annulations de vols dont 14 touchant la France « pour permettre à ses clients de réorganiser leur voyage » : trois rotations à CDG (vers Madrid, Biarritz et Lisbonne), une entre Orly et Faro, une entre Londres-Gatwick et Toulouse, une entre Bordeaux et Liverpool et une entre Gatwick et Nantes. Et avec deux tiers de son programme de vol survolant la France, easyJet prévoit elle aussi des perturbations sur les vols empruntant l’espace aérien français.

La low cost Vueling est également touchée, avec une liste de 46 vols annulés aujourd’hui dont 24 pour le seul aéroport d’Orly, 8 à CDG, 6 à Marseille, 4 à Nantes ou 2 à Bordeaux.

Aer Lingus a supprimé 12 vols à Dublin ce mardi, dont des rotations vers Marseille, Perpignan, Nice et Bordeaux. British Airways a par exemple annulé une de ses sept rotations entre Heathrow et CDG.

http://www.air-journal.fr/2016-06-28-greve-du-controle-aerien-francais-des-annulations-de-vol-mardi-5165486.html

Commentaire(s)

  1. Rame
    Publié le 28 juin 2016

    J’ai du mal à comprendre pourquoi Air France et Transavia arrivent en gros à ne rien annuler quand les comédiens de chez Ryanair suppriment tout…
    Si quelqu’un a une explication technique je suis preneur.

    • Thiaude
      Publié le 28 juin 2016

      Ryanair nous prépare à l’annonce du retrait de plusieurs de ses lignes vers nos aéroports de province, c’est tout.

    • FRED LE CORSE
      Publié le 28 juin 2016

      ryanair ne perdra pas d’argent puisqu’ils survivent de subvevtions, AF et TOUTES les autres compagnies n’annulent pas tout!!

  2. Publié le 28 juin 2016

    Peut etre parce qu’un pre avis de greve de derniere minute induit une difficulté a mesurer l’impact immediat?

  3. Je pense que je vais changer de nationalité. J’ai honte d’être Français et de constater que rien n’est fait pour contraindre ces gens -là (les contrôleurs ou les pilotes AF) à un peu de décence.

  4. Publié le 28 juin 2016

    Une minorité de travailleur déjà ultra protégé, ce permettent de pourrir les vacances des autres !!!

  5. Publié le 28 juin 2016

    AF n’annonce aucune annulation ou retard mais annule et retarde les avions au fur et à mesure de la journée. Comme jeudi dernier , c’est une honte .

  6. Airbid
    Publié le 28 juin 2016

    Le ciel est farci de Ryanair, c’est normal qu’elle soit la plus touchée .

  7. Jimmycdg
    Publié le 28 juin 2016

    Ils ont bien raison. Cette loi travail est une honte pour la société française… Pour le blocage général !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum