Trafic easyJet : +6,7% en juillet

air-journal_easyJet_A320_250th

La compagnie aérienne low cost easyJet a enregistré le mois dernier une hausse de son trafic passager de +6,7% par rapport au même mois l’année dernière.

Les statistiques publiées le 4 aout 2016 par la spécialiste britannique du vol pas cher indiquent qu’elle a vendu en juillet 7.506.939 billets d’avions contre 7.036.470 en juillet 2015, des nombres qui ne prennent pas en compte la présence ou pas des passagers lors des vols. Le coefficient d’occupation des ses monocouloirs Airbus s’établit à 95,8%, en hausse de 1,5 point. EasyJet précise avoir enregistré le mois dernier 350 annulations de vol, contre 318 en juillet 2015 (dont 285 liées aux incendies survenus à l’aéroport de Rome-Fiumicino) ; elle n’en précise pas les raisons, mais on sait que les grèves du contrôle aérien français en sont largement responsables.

En cumul sur les douze derniers mois, le trafic d’easyJet a progressé de +6,8% pour atteindre 72,343 millions de passagers. Pendant cette période, son coefficient d’occupation moyen a gagné 0,3 point à 91,7%.

Comme chaque mois, la low cost rappelle que le total du trafic « représente le nombre de sièges vendus par easyJet. Ces statistiques incluent tous les sièges vendus, que les passagers aient voyagé ou non car les sièges easyJet sont, généralement, non remboursables. Une fois le vol parti, un client qui ne se présente pas n’a généralement pas le droit de changer de vol ni de prétendre à un remboursement. Ces statistiques incluent également les sièges faisant partie des promotions et les sièges utilisés par les employés d’easyJet dans le cadre de voyages d’affaires. Les statistiques d’occupation ne sont pas pondérées par la durée des vols ».

http://www.air-journal.fr/2016-08-05-trafic-easyjet-67-en-juillet-5167210.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 5 août 2016

    Greves? Vraiment? Ou systeme aux equipages constamment dimensionnes pour un cas ideal et hypothetique afin de gagner de l’argent? Il semblerait que certains jours pendant les greves de controleurs AF n’annulait pas ou presque pas alors que des low-costs annulaient en grand nombre sans que ce soit demande par la DGAC? Protection des benefices au detriment du client? D’ailleurs beaucoup souffrent d’un exode relativement massif de pilotes depuis notamment que British Airways s’est mise à recruter fortement.

  2. Publié le 5 août 2016

    Question conne ou pas :
    Quand le vol est annulé et qu’ils refont un vol de rattrapage derrière, il y a un nouveau billet. Donc le passager compte deux fois dans les statistiques ?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter