Transavia arrive à Zurich et renforce Munich – depuis Amsterdam

air-journal_Transavia planes2

La compagnie aérienne low cost Transavia annonce pour l’hiver prochain deux nouvelles liaisons, entre ses bases d’Amsterdam et de Munich et entre l’aéroport Schiphol et Zurich.

Dans son communiqué du 11 aout 2016, la filiale néerlandaise d’Air France-KLM spécialisée dans le vol pas cher annonce pour le 17 février 2017 le lancement de quatre vols par semaine entre ses bases à Amsterdam-Schiphol et Munich- Franz Josef Strauss, opérés à bord des habituels Boeing 737-800 de 189 places. Les départs sont programmés lundi, jeudi, vendredi et dimanche à des horaires variant de l’après-midi au milieu de soirée. Transavia sera en concurrence sur cette route avec KLM et Lufthansa.

Deux jours plus tard le 19 février, la low cost inaugurera trois rotations hebdomadaires entre Amsterdam et l’aéroport de Zurich-Kloten, avec là encore des horaires variables le mardi, jeudi et dimanche, et en concurrence cette fois KLM, Swiss et easyJet (à partir du 31 octobre).

Ses deux nouveautés porteront à 66 le nombre de destinations proposées par la low cost à Amsterdam, dont cinq en France et trois au Maroc ; dans sa nouvelle base de Munich, le réseau de Transavia inclura alors 24 aéroports dont Eindhoven, Paris-Orly ou Marrakech et quatre nouveautés lancées cet automne (Ténériffe Sud, Gran Canaria, Fuerteventura et Tel Aviv). Zurich sera en revanche une nouvelle destination de son réseau, alors qu’elle n’opère à ce jour vers la Suisse qu’entre Rotterdam et Genève.

Le directeur général de Transavia aux Pays-Bas Mattijs ten Brink explique dans un communiqué que « nos clients néerlandais, allemands et suisses ont clairement besoin d’une compagnie à bas coûts de bonne qualité », et les nouvelles routes entre les trois villes « offriront une alternative abordable aux voyageurs d’affaires comme de loisirs ».  Il explique en particulier que la low cost « est un nouveau venu » sur le marché allemand, mais que la marque est de mieux en mieux connue depuis l’ouverture fin mars de la base de Munich, les passagers bavarois se montrant « enthousiasmés par notre offre de tarifs bas et de service amical ». Et le dirigeant espère que le même développement sera visible en Suisse.

http://www.air-journal.fr/2016-08-12-transavia-arrive-a-zurich-et-renforce-munich-depuis-amsterdam-5167652.html

Commentaire(s)

  1. Transavia se développe a l’extérieur via Transavia Hollande au lieu de la France, juste un grand merci aux « saigneurs du ciel » (SNPL) pour leur stupidité qui a fait partir de nombreux emploi chez Transavia Holland !!! La bonne nouvelle étant que, ils peuvent toujours éructer leurs colères, le projet est passe et le développement des bases Europe se fera SANS eux et c’est très bien ainsi.

    • Publié le 12 août 2016

      Le SNPL n’est pas le seul responsable du développement « ralenti » de Transavia France. Il faut noter que la base principale de Transavia France est à Orly … qui est limité en terme de créneaux (Quand Transavia en récupère, assez régulièrement, c’est via AF qui abandonne ou réduit certaines lignes au départ d’Orly). Pour le moment le choix a été fait de ne pas développer Transavia à CDG (tout comme Lufthansa n’avait pas prévu Eurowings à Munich … jusqu’à l’arrivée de Transavia H). Pour le développement de Transvia France en Province il ne se limite qu’à Lyon et Nantes car Transavia se développe aussi en fonction de l’arrivée de nouveaux avions et que pour Nice, Marseille et Toulouse Transavia F ne s’est pas encore positionnée car il a d’abord été décidé les bases de Province AF qui n’ont pas fonctionnées comme espéré. Le pb de créer de nouvelles bases à Transavia c’est que ça demande des moyens humains et financiers important … et qu’à l’heure actuelle chez AF c’est plutôt l’heure des économies. D’autre part la concurrence s’est aussi développée sur les anciennes bases AF (par ex à Toulouse où je suis Volotea est arrivée, Ryanair va arriver et EZY ne s’y est pas vraiment développé mais a bien fait évoluer son offre en fermant certaines lignes décevantes et en ouvrant d’autres + satisfaisantes).

    • Ne pas oublier que Transavia Holland est la maison mère , cette compagnie existe depuis 1965 , Transavia France n’en est qu’une filiale relativement récente et on pourrait presque dire que la compagnie néerlandaise a crée des emplois en France via sa filiale.
      Cela dit j’ai toujours trouvé étrange que Transavia se retrouve parfois sur les mêmes lignes que KLM et Air France , en concurence interne.

      • Un point commun entre les deux :l’une comme l’autre n’ont jamais rien rapporté, si ce n’est des pertes financières.

        • Publié le 12 août 2016

          C’est certain que pour les pertes, Transavia est définitivement la Meilleure des Compagnies, et de loin. Pour rappel, les pertes dd’exploitation de Transavia ont plus que doublé en 2015 avoisinant les 40 millions d’euros contre 16 millions en 2014 et n’a connu qu’une pseule année bénéficiaire depuis sa création en 2007.

          • Publié le 12 août 2016

            Transavia Tollande a quasiment toujours été bénéficaire par contre Transavia France … D’un autre côté Transavia France doit atteindre une taille critique pour pouvoir être bénéficiaire … raison pour laquelle la direction souhaite la développer.

          • Publié le 12 août 2016

            Si vous voulez les bilans, je vous les fait parvenir.La perte d’exploitation de Transavia France s’est fortement creusée l’an dernier, puisqu’elle a avoisiné les 40 millions d’euros, 2,5 fois plus importante que la perte de 16 millions enregistrée en 2014. Pour rappel, à part un maigre bénéfice en 2012 (1 million d’euros), Transavia France n’a jamais gagné d’argent depuis sa création en 2007.
            Ne racontez donc pas n’importe quoi. Je suis bien placé pour connaître Transavia. J’y travaille.

          • Publié le 12 août 2016

            Quant à Transavia Holland, ils ont perdu près de 20 millions d’euros en 2014 et ont été tout juste proches de l’équilibre en 2015. Mais pour elle non plus, aucun bénéfice. Que de la vente à perte.

  2. Chez EK, à Dubaï, les bureaux sont déserts ce matin car ils ne s’en remettent pas des douleurs que cette nouvelle leur a créées …douleurs aux cotes après des heures de crise de fou-rire à tout crin….

    • Pet
      Publié le 12 août 2016

      Ha ha ha . Vanne éculée, mal resservie car tellement lue sous divers pseudos.
      Curieux cette idée du jardin plus vert du voisin. Vous avez raison d’avoir consulté..

    • Publié le 12 août 2016

      Qu’est ce que vient faire Emirates ici???? L’article évoque des lignes Munich/Zurich-Amsterdam!!! Vous me direz que je ne devrais pas m’étonner car certains arrivent à évoquer Emirates pour des lignes telles que Brive-Lyon ou Castres-Nice…
      Sinon quand EZY ou Volotea annonce l’ouverture de lignes vous pensez aussi à une éventuelle réaction d’Emirates ?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum