Ryanair : un Bruxelles – Grenoble cet hiver

air-journal_Ryanair-737-800-sol

La compagnie aérienne low cost Ryanair ouvre cet hiver une nouvelle liaison entre Bruxelles et Grenoble, sa troisième vers l’aéroport des Alpes.

Du 17 décembre 2016 au mois de mars 2017, la spécialiste irlandaise du vol pas cher proposera un vol par semaine entre sa base à Bruxelles-Zaventem et l’aéroport de Grenoble-Isère, opéré avec les habituels Boeing 737-800 de 189 sièges. Pas d’horaire disponible en ligne au moment d’écrire ces lignes, mais le vol du samedi sera proposé à partir de 29,99 euros. Ryanair sera sans concurrence sur cette route, sa troisième vers Grenoble après celles au départ de Dublin et de Londres-Stansted. Aucune ligne régulière ne relie la Belgique à Grenoble.

Yann Delomez de Ryanair a déclaré dans un communiqué : « Ryanair emmènera une fois de plus les skieurs belges au pied des pistes cet hiver, avec ses tarifs bas et cette nouvelle destination ski ». Les clients de la low cost « peuvent choisir parmi 18 lignes cet hiver au départ de Bruxelles-Zaventem mais doivent vite réserver leur vols sur le site Ryanair.com. Des Tarifs Tout Schuss, Tout Simplement ».

On notera qu’il s’agit aussi de la première ligne de Ryanair entre Zaventem et la France, les autres étant à destination de l’Allemagne (2 destinations), Chypre (1), l’Espagne (7), l’Irlande (1), l’Italie (3), Malte (1), le Portugal (2) et la Slovaquie (1). A Charleroi en revanche, la low cost propose douze routes vers l’hexagone.

http://www.air-journal.fr/2016-08-31-ryanair-un-bruxelles-grenoble-cet-hiver-5168705.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 31 août 2016 à 8 h 13 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 31 août 2016

    L’aller retour le Week End pour 60 euros seulement, les 189 skieurs Belges pourront profiter d’une semaine dans les Alpes sans casser leur tirelire !Reste à savoir le montant des subventions et le niveau des frais de toucher demandés par la CCI de Grenoble …

    • LSO
      Publié le 31 août 2016

      que vous ne saurez jamais donc à quoi bon ?
      un commun accord rien de plus.

    • Oh, non!!!
      Publié le 31 août 2016

      Ils ne seront pas 189 à voyager pour un AR a 60€…… peut être 10 ..et encore:pas sur…car le prix est  » à partir de » et donc sera appliqué sur quelques sièges seulement, ..de plus il concerne le vol Bruxelle- Grenoble….et pas nécessairement le vol Grenoble-Bruxelle…..Le Yield sachant creer des merveilles nous a déjà habitué à ce genre de cabriole!!!

  2. flyrelax
    Publié le 31 août 2016

    @ LSO les CCI – organismes paritaires – sont obligées de publier leurs comptes annuels et les factures diverses et variées racketées par Ryanair seront, tot ou tard, dans le domaine public

  3. mACRON
    Publié le 31 août 2016

    Ne serait-il pas grand temps de fermer tous ces aéroports départementaux qui ruinent nos finances publiques depuis dix ans et s’enfoncent dans un déficit scandaleux ?

  4. GNB n’est plus géré par la CCI mais par Vinci. Et il n’est pas dans les habitudes de Vinci de donner de l’argent aux autres. Donc en-dehors des mesures incitatives officielles, ce n’est pas Vinci qui passe les enveloppes sous la table à Ryanair. Il faut donc, suivant la méthode bien rodée, créer un comité Machin qui, lui, débloque des fonds publics (du contribuable) pour verser à AMS (la société de rackett de FR) lesdits fonds.
    Nos braves représentants du PPE (Barroso, Junckers et leurs amis) à BRU, en obligeant les pays à privatiser les aéroports, à faire disparaître ce qui obligeait la transparence des comptes des aéroports (en France les CoCoEco). Maintenant, l’argent part mais personne n’a le droit de savoir où il va…

  5. berne

    GB de GNB. Pourquoi tant de critiques sur l’aéroport de Grenoble-Isère. ? A ma connaissance, GNB coûte au département 2 M d’Euros par an,ce qui reste correct par rapport à d’autres dépenses liées au transport. En contrepartie,l’activité hivernale crée environ 300 emplois supplémentaires,sans compter les » retombées » dues au tourisme. Bien sûr,il est dommage que GNB ne fonctionne surtout que 4 mois par an.transportant quand même,environ 300.000 passagers. L’aéroport de Lyon ne lui fait pas de cadeau,préférant demander une troisième piste ,plutôt que céder à GNB quelques lignes notamment low-costs. Ceux-ci sont bien mal lotis à LYS avec un parcours interminable( du moins actuellement ) pour les passagers. D’autres aéroports font encore bien moins que GNB et tout le monde doit y trouver son compte!!!!On peut appeler cela de la décentralisation.!!! GB.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter