Malaysian Airlines cherche à se débarrasser de ses six A380

air-journal_Malaysia Airlines A380 new look

En faillite à cause d’une mauvaise gestion, ruinés par deux accidents successifs (MH370 et MH17), Malaysian Airlines se réorganise en se concentrant sur les lignes régionales et en réduisant son activité long-courrier.

Dans le cadre de cette restructuration, la compagnie nationale malaisienne cherche à se débarrasser des six Airbus A380 dont elle dispose. Selon Peter Bellew, son directeur général, Malaysian Airlines discute avec des transporteurs asiatiques intéressés par ces appareils. Si elle ne trouve pas d’acquéreurs, elle pourrait se résoudre à les louer. En tout cas, la compagnie malaisienne est décidée à retirer ces super-jumbos d’une trop grande capacité pour ses besoins, de sa flotte d’ici fin 2018. En attendant, elle est en discussion avec Airbus afin d’ajouter près de 90 sièges aux appareils afin de les rendre plus attractifs aux yeux d’éventuels acquéreurs (des compagnies asiatiques exploitant des lignes à haute densité).

Les lignes long-courriers comme Kuala Lumpur-Londres seront desservies par les six Airbus A350 que la compagnie malaisienne devra bientôt prendre livraison. Peter Bellew a par ailleurs indiqué qu’il comptait ajouter trois à quatre Airbus A330 à la flotte de Malaysian Airlines l’an prochain et confirmer une option sur 25 appareils Boeing 737 MAX prise cet été auprès de l’avionneur américain.

http://www.air-journal.fr/2016-09-11-malaysian-airlines-cherche-a-se-debarrasser-de-ses-six-a380-5169200.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 11 septembre 2016 à 11 h 04 min
    un plus de 3000 h de vol

    Les 6 premiers A380 sur le marché de l’occasion …avant certains de Singapore Arlines ..et de Emirates …de quoi relancer à terme la commande de nouveaux A380 new look ?

  2. Freddoo

    Coup dur pour l’A380 car sa gestion implique un marché spécifique .. Mais opportunite fantastique pour des compagnies qui aimeraient le tester.
    L.A380 fait toujours rêver, mais le remplir implique une bonne maîtrise de son réseau .

  3. TIM

    Le problème de l’a380 est qu’il vise un marché beaucoup plus réduit que prévu.
    Airbus comptait en vendre 750 pendant que Boeing se voyait vendre 600 747-8I.
    Alors que le marché des très gros porteur n’a jamais cessé de fondre depuis 1970, la preuve est que Boeing a vendu 730 747 de première génération, puis 688 747-400 dans les années 90-2000. Tout simplement parce que les biréacteurs n’ont cessé de gagner en capacité, passant à 250,300 puis 370 sièges. Même l’augmentation du trafic aérien n’y change rien, le marché des très gros avions quadrimoteurs continue de se tarir.

    Un marché de 250 à 270 très gros porteurs dans les années 2010-2020 aurait été une prévision plus réaliste, et un ratio de 5 747-8I pour 1 a380 aurait été juste,
    en respectant un tel quota, Boeing aurait produit 205 747-8I contre 45 a380 pour airbus, car beaucoup d’a380 volent avec 400 à 450 passagers à bord, dépasser 500 passagers est rare.
    Si Malaysia avait acheté des 747-8 elle aurait eu moins de problèmes.

    En tous cas le jour où des biréacteurs de 420-450 sièges existeront, l’a380 risque de ne plus être attractif.

    • Rame

      Un tel bi-reacteur existe déjà, le Boeing 777-300er peut transporter 468 passagers en configuration COI chez Air France.
      Le futur Boeing 777-9x devrait pouvoir encore augmenter cette capacité.

      • TIM

        468 sièges en haute densité, sinon en 3 classes standard c’est seulement 368 sièges, et le 777-9 avec 2,62 mètres de plus montera à près de 385 sièges en 3 classes.
        Je parle là d’un biréacteur emportant entre 420 et 450 passagers en 3 classes standard, et qui monterait à plus de 500 pax en haute densité.

  4. Un temps il se disait que Turkish pouvait être intéressée, mais la maintenance que MAS laissant à désirer, soit ces avions vont être bradés, soit ils ne trouveront pas preneur.

  5. Concorde et A 380 même destin commercial in fine?

  6. L’A380 s’est quand même bcp plus vendu que le Condorde. Et le pire a été évité grâce à Emirates (même si je n’aime pas cette compagnie)

    • Nostalgic

      L’A380 a été plus vendu que le Concorde : pas difficile, AUCUN Concorde n’a jamais été vendu – BA et Af exploitaient des appareils fournis gracieusement par l’Etat. Passons sur ce gaspillage éhonté, juste pour la gloire(?). L’A380 est trop gros, a trop de réacteurs, et, sauf retournement de conjoncture, n’a pas d’avenir – même si c’est difficile à accepter.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum