Transavia France : 4,5 millions de sièges pour l’été 2017

air-journal_Transavia planes newlook

La compagnie aérienne low cost Transavia France a ouvert les réservations pour la prochaine saison estivale, quand elle proposera 70 routes et une augmentation des fréquences sur ses destinations phares : le Portugal, l’Espagne, Israël et le Maroc.

Du 26 mars au 28 octobre 2017, la filiale française spécialisée dans le vol pas cher du groupe Air France-KLM met en vente 4,5 millions de sièges sur un réseau couvrant 45 destinations au départ de sa base à Paris-Orly, quatorze au départ de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry et onze à Nantes-Atlantique. Transavia France va en particulier ajouter des rotations sur six routes vers le sud, avec un cinquième vol quotidien entre Paris-Orly et Porto ou un troisième entre Orly et Madrid. La ligne Paris – Tel Aviv bénéficiera à l’été 2017 de douze vols par semaine contre sept l’été dernier, celle reliant Orly à Agadir passera de sept à dix vols par semaine, et celle entre Orly et Oujda de cinq à sept vols par semaine. Enfin Nantes sera reliée à Marrakech par six rotations hebdomadaires, contre quatre l’été dernier.

Pendant les huit premiers mois de l’année, Transavia France a augmenté son offre en sièges de 31%, le trafic passager enregistrant une hausse de 32%. Sa PDG Nathalie Stubler déclarait hier au salon IFTM Top Resa que la low cost française est « en route pour réaliser son objectif » d’un million de passagers supplémentaires en 2016.

Transavia dessert plus de 160 destinations en Europe et dans le bassin méditerranéen, au départ de leurs bases en France (Orly, Lyon et Nantes donc), aux Pays-Bas (Amsterdam, Rotterdam, Eindhoven et Groningen) et en Allemagne (Munich). Avec plus de 11 millions de passagers transportés chaque année, Transavia est aujourd’hui la première compagnie low-cost au départ d’Orly et la deuxième au départ de Paris au sens large (Beauvais, Roissy, Orly) derrière easyJet. Afin de satisfaire toujours plus ses clients, Transavia « met au cœur de ses engagements la qualité de ses services et la proximité de ses équipages. Un parti-pris qui lui a valu d’être élue meilleure compagnie aérienne low-cost d’Europe en 2015 par le site Flight-Report ».

http://www.air-journal.fr/2016-09-21-transavia-france-45-millions-de-sieges-pour-lete-2017-5169748.html

Commentaire(s)

  1. Eh, Nat.....

    Eh, Nat, Etre « en route pour réaliser son objectif d’un million de passagers supplementaires »… c’est bien et meme tres bien…
    Mais  » Etre en route pour réaliser son objeçtif » de gagner un million d’€ supplémentaire ( ou meme: gagner un million d’€ tout court, vu que cela n’est encore jamais arrivé!), ce serait pas mal non plus, voire même mieux, non?
    Qu’en dites vous, Nat??????

    • Effectivement, stictement aucun bénéfice depuis sa création. Il faut dire que Le SNPL a tout fait, dès la création de Transavia, pour limiter les lignes, les appareils et faire capoter la seule issue possible au coût exhorbitant des pilotes d’Air France. Sans cette cogestion syndicale avec le SNPL qui décide de tout dans cette compagnie, aurait on continué à embaucher des PNT aprés 2008 au moment ou les sur effectifs exisatient déjà quelques boulets AF à TRANSAVIA, cupides et syndiqués c’est à terme TRANSAVIA qui se retrouvera dans les difficultés .Chez Transavia, on a des PNT AF qui gagnent plus que les PNT maison !!! la mort de la compagnie à brève échéance, et ne doutons pas que le snpl demandera des indemnités en accusant le patronat et en publiant des communiqués scandalisés sur la casse des entreprises françaises! Le crime de haute trahison n’existe pas en droit social, c’est dommage.

  2. Clama92

    Quels sont les résultats économiques ?
    Parce que jusqu’à présent ils n’ont pas été brillent …, transporter 1 million de pax en plus si c’est pour être toujours dans le rouge au bilan annuel …

    • Transavia France n’a été crée que pour occuper les slots à Orly et éviter de les rendre à la concurrence. Ce sera la huitième année de pertes continues…..
      Au dernier trimestre environ 40 millions de perte pour 140 millions de chiffre d’affaire!
      Aucun business ne pourrait résister dans ces conditions!

  3. Pertes passant de 16 millions à 40 millions de 2014 à 2015 …et pertes attendues ( esperées ) pour 2016 : 30 millions ;
    soit ( au mieux ) un total de pertes de presque 100 millions sur 3 ans !!!
    Il y a effectivement de quoi rire ! ( jaune )

  4. je souhaiterais dire a transavia la duree 1 h 20 pour recuperer nos bagages a lyon un vol en provenance Monastir to 3983 18 septembre si cette compagnie peut intervenir car nous rates les correspondances oblige de prendre un hotel

  5. Filoustyle

    Transavia mourra tout comme airfrance ce n’est qu’une question de temps on peut pas être dans un monde ultra libéral avec des idées de fonctionnaires !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter