Volotea, une bonne saison estivale à Nantes

air-journal_Volotea_A319_2

Du 1er juin au 31 août, Volotea a opéré plus de 1 850 vols et transporté plus de 212 300 passagers depuis/vers sa base de Nantes.

Depuis son arrivée sur le tarmac nantais en 2012, Volotea, spécialiste des dessertes régionales, a transporté près de 1 590 700 passagers. «Depuis notre arrivée, la compagnie n’a cessé de se développer : de 20 destinations en 2012, Volotea propose 25 destinations au départ de Nantes en 2016. Nous sommes passés de 1 590 vols en 2012 à plus de 4 900 aujourd’hui, rien que sur l’été 2016, nous avons augmenté nos résultats en nombre de destinations, de vols, de sièges mais également en nombre de passagers : +20% par rapport à 2015» a déclaré Carlos Muñoz, le PDG de la compagnie espagnole.

Aujourd’hui, Volotea opère 25 destinations au total au départ de Nantes en 2016, dont six en France (Ajaccio, Bastia, Figari, Montpellier, Perpignan, Strasbourg), cinq en Italie (Naples, Olbia, Palerme, Pise et Venise), huit en Espagne (Gran Canaria, Fuerteventura, Ibiza, Malaga, Palma de Majorque, Tenerife, Valence et Alicante), une en Allemagne (Munich), une en République Tchèque (Prague), deux en Croatie (Split et Dubrovnik), une au Portugual (Faro) et une en Grèce (Corfou). Elle relancera le dimanche 18 décembre prochain sa ligne saisonnière Nantes-Fuerteventura, avec un vol par semaine tous les dimanches.

Quatre années après le lancement de ses opérations en avril 2012, Volotea continue son développement. Elle est passée de deux bases en 2012 (Venise et Nantes), à sept en 2015 (Venise, Nantes, Bordeaux, Palerme, Strasbourg, Asturias et Vérone). En 2016, Volotea a ouvert sa huitième base à Toulouse et a annoncé le 1er juin l’ouverture de celle de Gênes qui devrait être opérationnelle d’ici 2017.

En 2017, Volotea opérera des vols vers 15 pays : France, Italie, Espagne, Allemagne, Grèce, Croatie, République Tchèque, Israël, Albanie, Moldavie, Portugal, Malte, Royaume-Uni, Autriche et Irlande, proposant entre 240 et 250 lignes, vers 79 villes françaises et européennes. Elle prévoit d’atteindre plus de 3,4 millions de voyageurs en 2016 soit une augmentation de 40% par rapport à l’année précédente et entre 4,3 et 4,5 millions de passagers en 2017.

Cette année, quatre Airbus A319 viennent d’intégrer sa flotte, déjà composée de 19 Boeing 717. Cette décision stratégique permet à la compagnie d’augmenter sa capacité de passagers de 20%, en passant de 125 à 150 sièges. En 2017, la compagnie ajoutera 6 nouveaux Airbus A319. La capacité de l’A319 en termes de durée de vol, permet également à Volotea de desservir des destinations plus lointaines et donc de conquérir de nouveaux marchés.

http://www.air-journal.fr/2016-10-01-volotea-une-bonne-saison-estivale-a-nantes-5170257.html

Commentaire(s)

  1. Andred
    Publié le 1 octobre 2016

    Soit 114,86 passagers par vol . Il reste de la place.

  2. Volotea ne semble pas être gêné par l’unique piste de l’aéroport de Nantes ni par le manque de Slots ….pour se développer sur cette base … HOP et les autres compagnies utilisant fréquemment l’aéroport non plus …Londres Gatwick avec une seule piste aussi voit passer 20 fois plus de passagers que Nantes . sans soucis..
    Le futur « Notre Dame des Landes »( s’il se réalise ) semble bien un caprice de plus suite au lobbying puissant des entreprises de BTP ……VINCI , je crois ….

  3. …pardon … Gatwick « 5 fois plus de passagers »que Nantes …. pas 20

  4. Bravo à cette compagnie qui grandit rapidement, cependant une question me vient à l’esprit: pourquoi le gouvernement français ne se décide pas à baisser les taxes qui pèsent sur nos compagnies nationales? Ça éviterait de vpir des lignes intérieures monopolisées exclusivement par des cies étrangères qui ne payent pas (ou peu) d’impôts en France et n’embauchent que très peu de personnel francais! Je me souviens (il y a encore deux ans, mais c’est toujours valable aujourd’hui), lorsque j’atterrissais sur certains aéroports de Bourgogne/Franche comté, il y avait en été une nuée d’appareils de cies étrangères (Ryanair, Eastern, IGavion…), et j’étais souvent le seul à piloter un appareil immatriculé en France!!

    • Oui, effectivement les taxes ne sont pas élevées a l aéroport de Dole (Jura) mais ce sont les Jurassiens qui mettent tous la main a la poche ….

      On a toujours ryanair, corsica air, igavion est parti subitement ce printemps.

      On est a 150km de Lyon, Geneve et Mulhouse. Est il vraiment utile d avoir un aeroport aussi petit ? Et qu on ne dise pas que cela fait des emplois, venir des touristes….c est faux.

  5. Une moyenne de 115 pax par vol , c est plutot correct!

  6. Autriche, Irlande et Israel en 2017 : faut-il y chercher les nouvelles destinations car ces pays ne sont pas desservis actuellement?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter