Ryanair lance un Bordeaux – Bergame, veut construire un terminal à Dublin

air-journal_Ryanair-737-800-sol

La compagnie aérienne low cost Ryanair lancera au printemps une nouvelle liaison entre Bordeaux et Milan-Bergame, sa neuvième route vers l’aéroport Bordelais. Son CEO Michael O’Leary a proposé de construire un troisième terminal à Dublin, mais ne veut pas que le gestionnaire de sa base s’en mêle.

Du 1er mai au 28 octobre 207, la spécialiste irlandaise du vol pas cher proposera quatre vols par semaine entre sa base à Milan-Bergame et l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, opérés en Boeing 737-800 de 189 places. Les départs de France sont programmés lundi, mardi, jeudi et samedi entre 17h45 et 18h35 selon les jours (arrivées entre 19h25 et 20h15), les vols « retour » quittant l’Italie entre 15h40 (arrivée à 17h20) et 16h30 (arrivée à 18h10). Ryanair sera en concurrence indirecte sur cette route avec easyJet, qui relie Bordeaux à Milan-Malpensa.

Il s’agit de la neuvième route opérée vers Bordeaux par la low cost, après Rome-Ciampino (qui ferme ses portes aujourd’hui jusqu’au 29 octobre ; liste des perturbations de vol de Ryanair ici) et Bologne en Italie, Charleroi en Belgique, Séville en Espagne, Cork en Irlande, Porto au Portugal et Londres-Stansted et Edimbourg au Royaume Uni. Yann Delomez de Ryanair a déclaré: « Ryanair est ravie d’annoncer une nouvelle ligne de Bordeaux vers Milan pour l’été 2017, qui débutera en mars prochain avec 4 vols hebdomadaires et qui est déjà en vente sur  www.ryanair.com. Les clients français peuvent également s’attendre à de nouvelles améliorations dans les mois à venir, les nouveaux intérieurs de cabine, les nouveaux uniformes et bien plus de nouvelles lignes, le tout issu de notre programme “Always Getting Better” de Ryanair, étant donné que nous proposons bien plus que les tarifs les plus bas ». Afin de célébrer cette nouvelle ligne, la low cost met en vente jusqu’à lundi minuit des sièges de Bordeaux vers Milan à partir de 19,99 € pour voyager en mai 2017.

air-journal_ryanair o'learyRyanair a d’autre part annoncé vouloir construire un troisième terminal dans sa base de Dublin, pour un prix estimé à 200 millions d’euros. Seule condition posée par le CEO Michael O’Leary selon le quotidien Irish Times, que le gestionnaire public de l’aéroport DAA ne soit pas impliqué. Le dirigeant qui rencontrait des hommes d’affaires et des membres du gouvernement a précisé que cette volonté tenait du fait qu’il avait été « déçu » par les choix retenus par DAA lors de la construction du deuxième terminal en 2010 (Ryanair avait déjà proposé à l’époque de construire le terminal). La rumeur sur la prochaine construction d’un troisième terminal à Dublin si la croissance du trafic aérien se poursuit est de plus en plus forte, l’aéroport ayant déjà affiché un record de fréquentation en 2015 avec 25 millions de passagers. Une deuxième piste est déjà prévue, qui fait également l’objet de tensions entre Ryanair et DAA : Michael O’Leary refuse que les compagnies aériennes paient plus que les 250 millions d’euros convenus en 2014 lors d’un accord avec la Commission de régulation aérienne (CAR), alors que DAA estime désormais qu’un budget de 320 millions d’euros est nécessaire. Le dirigeant de Ryanair a calculé que ce nouveau budget entrainera une augmentation de 59 centimes d’euros de la taxe passager, limitée à 9,87 euros par personne.

http://www.air-journal.fr/2016-10-14-ryanair-lance-un-bordeaux-bergame-veut-construire-un-terminal-a-dublin-5170990.html

Commentaire(s)

  1. Info ou intox, FR parle et fait parler, propose et solutionne à tort ou à raison.

    qu’on aime ou pas cette compagnie elle a le vent en poupe, commande record, coeff d’occupation élevé et en hausse, nouvelles lignes, business model amélioré et efficace, site internet clair et facile d’utilisation ! Quant aux subventions, aucune région n’est obligé de les payer. Reste le point noir des contrats pnt et pnc, se mettre en règle et FR n’aurait plus de concurrents directs sur l’Europe face à sa flotte et sa puissance !

    • « Info ou intox, FR parle et fait parler, propose et solutionne à tort ou à raison. »
      Le service com de Ryanair sait parfaitement utiliser les médias pour faire parler d’elle gratuitement … et donc de la pub gratos … et donc un budget de la compagnie d’autant moins amputé pour la pub. Pour ça il faut reconnaitre que Ryanair est très très forte.
      Au fait votre grand père il en pense quoi de Ryanair lol (pseudo pris pour « tacler » à fils de ?)

  2. Airbid

    25millions de pax à Dublin avec une seule piste? Il faut le faire savoir à Nantes.
    plus sérieusement , hélas, M.o.L fait la loi à Dublin!

    • Pas mieux à Londres gatwick

    • Il me semble que le pb de l’aéroport de Nantes c’est l’orientation de sa piste par rapport à la ville. Et comme tout a été construit autour impossible de modifier (coût plus élevé que refaire un aéroport autre part). C’est d’autant plus dommage qu’au début les pistes étaient bien orientées mais que dans les années 50 ou 60 (dates à confirmer par des nantais) l’aéroport a été entièrement refait et les pistes ont été modifiées pour finalement arriver à la situation actuelle. Sans ce pb d’orientation de piste l’aéroport de Nantes actuel pourrait effectivement accueillir beaucoup plus de passagers en modifiant l’aérogare et les stationnements pour avions (pour ceux qui nous expliquent que l’aéroport actuel est trop prêt de la ville je suis dubitatif car à d’autres endroits des aéroports équivalents et + importants sont au moins aussi proches de la ville).

      • robert44

        Exactement c’est un problème d’orientation. Il y’a aussi un gros problème d’affaissement de la piste, il y’a aujourd’hui une grosse bosse, si l’aéroport ne bougeait pas il faudrait la refaire intégralement avec une fermeture de l’aéroport de plusieurs mois. Pour les problèmes de parkings avions, il y’a des terrains de dispo donc ce n’est pas un problème, idem pour l’aérogare.

        En résumé c’est juste le survol de Nantes qui pose problème, surtout avec le déménagement du CHU qui va se retrouver pile dans l’axe atterrissage actuel.

  3. « Ryanair est ravie d’annoncer une nouvelle ligne de Bordeaux vers Milan »
    Tellement pratique Bergame pour Milan…

  4. Je n’ai jamais voyagé avec Ryanair et ke ne voyagerai jamais avec : autre chose à faire que d’aller à Beauvais pour ensuite atterrir à 100km de Stockholm, à Bergame alors que je vais à Milan, à Weese alors que je vais à Dusseldorf….
    Ceci dit, j’étais jier à Manchester et quand je vois comment sont traités les passagers à l’enregistrement et surtout à l’embarquement, je me dis qu’il y a des masochistes.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum