Turkish Airlines se pose aux Seychelles, suspend Osaka

aj_turkish airlines a330

La compagnie aérienne Turkish Airlines a inauguré une nouvelle liaison entre Istanbul et l’archipel des Seychelles, Mahé devenant sa 114e destination globale et sa 42e en Afrique. La route vers Osaka n’est plus proposée à partir de janvier prochain.

Depuis le 30 octobre 2016, la compagnie nationale de Turquie propose trois vols par semaine entre sa base à Istanbul-Atatürk et l’aéroport de Victoria dans l’île de Mahé, opérés en Airbus A330-200 pouvant accueillir 20 passagers en classe Affaires et 228 en Economie, et certains jours en A330-300 (29+261). Les départs sont programmés mardi, jeudi et dimanche à 20h55 pour arriver le lendemain à 5h45, les vols retour quittant l’archipel de l’Océan indien lundi, mercredi et samedi à 7h10 pour atterrir à 13h55.

Turkish Airlines est sans concurrence sur cette route, Mahé étant déjà reliée à l’Europe en direct par Air Seychelles (Paris-CDG) et Condor (Francfort), ainsi qu’au Moyen-Orient par Etihad Airways depuis Abou Dhabi (rappelons qu’elle est actionnaire d’Air Seychelles), Emirates Airlines depuis Dubaï, et à partir de décembre Qatar Airways depuis Doha. Depuis l’Afrique, les Seychelles accueillent les avions d’Air Austral (La Réunion), Ethiopian Airlines (Addis Abeba) et Kenya Airways (Nairobi), sans oublier Colombo au Sri Lanka avec SriLAnkan Airlines.

Prochaine nouveauté en Afrique pour Turkish Airlines : Zanzibar en Tanzanie à partir du 12 décembre, avec trois rotations hebdomadaires sans concurrence.

La compagnie de Star Alliance a d’autre part fermé les réservations sur sa ligne entre Istanbul et Osaka-Kansai à partir du 31 janvier 2017 selon Airlineroute, sans reprise pendant la saison estivale à ce jour ; d’ici là, les quatre vols par semaine restent opérés en Airbus A330-200. Son réseau au Japon ne comprendra alors plus que Tokyo-Narita, plus les destinations desservies en partage de codes par All Nippon Airways (ANA).

air-journal_turkish-airlines-seychelles

http://www.air-journal.fr/2016-10-31-turkish-airlines-se-pose-aux-seychelles-suspend-osaka-5171908.html

Commentaire(s)

  1. Voila qui veut tout dire, chez Turkish on supprime des lignes touristiques entrantes et on ouvre des lignes de touristes sortant..
    La Turquie subit les effets secondaires de la crise syrienne. Dommage pour ce pays d’une bonne rapport qualité prix concernant le tourisme de masse.

    • Pet

      Effet secondaire de la crise syrienne?
      Plutôt le coup d’état décidé par M.Erdogan que le pays prend en pleine figure.
      Et ça, c’est du long terme.
      Les emprisonnements continuent, on en est à 40.000..
      Le rapport qualité prix a pris un coup ds les côtes..

  2. C’est en effet assez révélateur. La ligne IST-KIX était fréquentée à plus de 70% par des Japonais se rendant en Turquie ou en transit vers l’Europe, et par des Européens en transit vers le Japon. Lorsque j’ai pris ce vol en septembre 2013, l’avion était plein. Les nouvelles lignes sont destinées essentiellement aux touristes turcs.

    La Turquie, et accessoirement sa principale compagnie aérienne, paient aujourd’hui au prix fort la calamiteuse politique étrangère ET intérieure du dictateur Erdogan. Dommage pour Turkish Airlines, je garde un excellent souvenir de la qualité des prestations de cette compagnie.

    • Cette ligne n’est pas pour les touristes turcs. Elle est destinée aux touristes européens qui passeront par IST (transit).

      • Il y en aura aussi, évidemment. Mais ce n’est pas la raison d’être de cette ligne Istanbul-Mahé.

        Il n’y a pas plus de touristes européens qui vont aux Seychelles que d’Européens qui vont en visite de tourisme ou d’affaires dans le Kansaï. Bien au contraire. Le Japon accueille près de 13,5 millions de visiteurs par an (et le nombre augmente chaque année) lorsque les Seychelles n’en reçoivent que 233 000 (dont une minorité d’Européens). Donc, si on ferme une ligne et qu’on en ouvre une autre, ce n’est pas sans raison.

        Croyez vous que les Turcs ne voyagent pas ?
        Les Turcs voyagent aussi, et de plus en plus.

    • A330-200

      la Turquie aveugle et fanatique de Monsieur Erdogan est moins attirante que celle modérée et ouverte d’esprit crée par Attaturk.
      Meme les passagers en transit, pour ceux qui ont un peu de conscience, n’aime pas passer dans les dictatures fanatisée, Turkish va en payer le prix.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter