Air Austral : retour en direct entre La Réunion et Bangkok

La compagnie aérienne Air Austral a relancé mercredi sa liaison directe entre La Réunion et Bangkok, grâce à l’arrivée de son deuxième Boeing 787-8 Dreamliner.

Depuis le 2 novembre 2016, la compagnie réunionnaise propose deux vols directs par semaine entre sa base à Saint Denis-Roland Garros et l’aéroport de Bangkok-Suvarnabhumi, opérés en 787-8 pouvant accueillir 18 passagers en classe Affaires Club Austral et 244 en Economie Loisirs. Les départs sont programmés mercredi et samedi à 21h00 pour arriver le lendemain à 7h55, les vols retour quittant la Thaïlande jeudi et dimanche à 9h40 pour se poser à 14h15 (durée de vol moyenne 7h45). Air Austral est sans concurrence sur cette route.

L’arrivée des deux nouveaux Dreamliner au sein de sa flotte « marque une étape importante pour le renforcement de son programme de vols », ouvrant selon le communiqué d’Air Austral « de nouvelles possibilités ». Après le lancement le 10 juin dernier de la liaison directe entre Mayotte et Paris avec son premier 787-8, la compagnie « poursuit sa dynamique » et lance à nouveau un vol sans escale entre La Réunion et la Thaïlande : cette desserte était ses dernières années opérée avec une escale à Chennai, en 737-800. L’arrivée du deuxième 787-8 lui permet donc de dédoubler cette route.

« Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir à nouveau proposer à nos clients cette liaison en direct. Le 787, un appareil de capacité intermédiaire avec cependant un rayon d’action permettant de parcourir de longues distances, nous donne le moyen de le faire, en offrant plus de confort à nos passagers, mais aussi en garantissant la durabilité de la ligne. Parallèlement, nous maintenons la desserte de l’Inde du Sud en Boeing 737 et nous offrons ainsi d’avantage de sièges de/vers Chennai, une destination que nous saurons encourager dans les mois qui viennent », a déclaré Marie Joseph Malé, PDG d’Air Austral.

Compagnie française née à La Réunion, Air Austral se positionne « comme un acteur majeur de la desserte de l’Océan Indien », entre la France métropolitaine et ses liaisons régionales : Réunion, Maurice, Mayotte, les Comores, Madagascar, les Seychelles ou encore l’Afrique de Sud, la Thaïlande (Bangkok) et l’Inde du Sud (Chennai). Forte de ses 950 collaborateurs, la compagnie « s’est développée depuis sa création en 1975, jusqu’à se hisser aux standards des meilleures compagnies aériennes internationales ». Air Austral opère entre Paris-Charles-de-Gaulle et La Réunion à raison de 12 vols par semaine et assure des liaisons quotidiennes vers les îles de l’Océan Indien. Forte d’un codeshare conclu avec Air France, la compagnie réunionnaise propose également la desserte depuis Paris Charles de Gaulle de plus de 40 destinations en Europe. Depuis le 10 juin 2016, Air Austral propose 2 vols par semaine sans escale au départ de Paris à destination de Mayotte. Sa flotte est actuellement composée de trois 777-300ER, des deux Dreamliner, et de deux 737-800 et deux ATR 72-500 pour les vols régionaux.

Au départ de Dzaoudzi à Mayotte, sa filiale Ewa Air, première compagnie aérienne mahoraise, opère deux 72-500 sur sept liaisons directes dans la zone du Canal du Mozambique.

http://www.air-journal.fr/2016-11-04-air-austral-retour-en-direct-entre-la-reunion-et-bangkok-5172111.html

Commentaire(s)

  1. Seulement deux vols par semaine ce n’est pas beaucoup, il sert à quoi l’avion le reste du temps ? Des navettes sur Mayotte ?

  2. A330-200

    Pourquoi ne pas rouvrir la ligne vers SYDNEY ou Melbourne ce qui permettrait de proposer ces vols depuis CDG via RUN.

  3. LSO

    je dirai divers liaisons entre les iles vanille

  4. run25

    UU dessert L’Afrique du sud ,les Comores , l’île Maurice ,la Thaïlande , l’inde et la France , ya de quoi faire .

  5. run25

    j’oubliai : les seychelles

  6. Parle t-on de la « recapitalisation » de la compagnie avec de l’argent public de la Réunion ?

    • Chut, il ne faut pas en parler…Plus sérieusement, UU est revenu à l’équilibre financier. Donc, plus besoin d’argent public jusqu’à la prochaine bourde des dirigeants… Il y a actuellement des discussions avec un partenaire privée réunionnais pour le rachat d’une partie des actions.

      Honnêtement, je crois que UU devrait être cédée à 100 % à des investisseurs privées (indépendants et non à des amis du pouvoir politique en place). Air Caraïbes serait sans aucun doute le meilleur choix. Mais UU et le politiques réunionnais semblent réticents de la céder à des « étrangers » . Peut-être que la venue de French Blue changera la donne.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum