Bénéfices au troisième trimestre pour la low cost turque Pegasus

air-journal_Pegasus_A320neo_CFM_1

Malgré les attentats en Turquie et le coup d’Etat avorté, la low cost turque Pegasus Airlines a annoncé des résultats positifs avec un chiffre d’affaires en hausse de 4,5 % sur les 9 premiers mois de l’année. Elle annonce de même avoir réalisé 43,3 millions de Livres Turques (12,3 millions d’euros) de bénéfices au troisième trimestre.

Dans son communiqué du 8 novembre, Pegasus vient d’annoncer ses résultats financiers pour les trois premiers trimestres 2016 sur la plateforme électronique officielle de la Bourse d’Istanbul (KAP – Public Disclosure Platform). Selon les données partagées, Pegasus a augmenté son chiffre d’affaires de 4,5% entre début janvier et fin septembre pour atteindre 2,86 milliards de livres turques (860 millions d’euros). La valeur des actifs suit la même courbe ascendante avec une croissance de 15% enregistrée sur la même période, soit 1,18 milliards d’euros. L’EBITDAR atteint 153 millions d’euros sur janvier-septembre 2016, soit une marge de 18,9%. Pegasus enregistre un bénéfice de 12,3 millions d’euros sur la période concernée.

Fin septembre 2016, Pegasus a enregistré une croissance de 7,4% en terme de trafic passagers, sur ses vols intérieurs et internationaux combinés, avec un total de 18,08 millions de passagers transportés depuis le 1er janvier (6,8 millions au T3, en hausse de 2,6 %). 11,42 millions de passagers ont volé sur ses vols intérieurs, soit une croissance de 10,9% par rapport à la même période en 2015, contre 6,66 millions de passagers sur les vols internationaux, soit +1,9%Son coefficient d’occupation au T3 est de 81,3 %, en baisse de 0,8 point. Elle a opéré plus de vols, 125 470 au total sur la période avec une croissance de 10% constatée. Pegasus totalise à ce jour un réseau de 102 destinations dans 40 pays, dont 33 en Turquie et 69 à l’international.

À noter enfin que Pegasus a su augmenter ses revenus annexes, soit +25% par rapport à 2015, qui atteignent 173 millions d’euros à la fin septembre 2016. Le revenu annexe moyen par passager est estimé à 33,8 TL (9,58 euros), soit +16%.

Pour rappel, sa rivale traditionnelle, Turkish Airlines  a annoncé 427 millions d’euros de perte sur les 9 premiers mois de l’année, contre plus de 800 millions d’euros de bénéfices un an plus tôt à la même période.

http://www.air-journal.fr/2016-11-13-benefices-au-troisieme-trimestre-pour-la-low-cost-turque-pegasus-5172518.html

Commentaire(s)

  1. D’ici 2 ans et l’ouverture du nouvel aéroport ultra sécurisé, les gens reviendront vers Turkish airlines par exemple.

    • Pet

      C’est sûr. Tous ceux qui s’intéressent à cette région lui prédisent un retour à la démocratie, la libération des dizaines de millers d’embastillés, la cessation des poursuites, la liberté de la presse, devoyager, d’élire le président etc..
      Sa s oublier l’apaisement avec l »Otan, l’UE, la Syrie etc..
      Tt ça ds les deux ans.

      M’est plutôt avis que lasituation dans la patrie d’Atatürk va s’envenimer. Mais j’éspère avoir tort.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter