Austrian, Norwegian et Etihad cherchent des pilotes

aj_cockpit landing brussels airlines

Les compagnies aériennes Austrian Airlines, Norwegian Air Shuttle et Etihad Airways ont toute annoncé une campagne de recrutement de pilotes, afin de préparer l’expansion de leurs flottes et de leurs réseaux.

Depuis le 15 novembre 2016, Austrian Airlines cherche 100 pilotes débutants pour préparer l’évolution de sa flotte : ses derniers Fokker 70 et 100 sont remplacés par des Embraer E195, et elle attend encore deux Airbus A320 et un Boeing 777-200ER. Les candidats devront posséder une très bonne maîtrise de l’allemand et de l’anglais (écrit et parlé). Basée à l’aéroport de Vienne-Schwechat, la compagnie nationale autrichienne avait déjà embauché l’année dernière 145 pilotes ; elle précise que les candidats de cette année seront « formés à partir de zéro » dans la European Flight Academy du groupe Lufthansa, les cours débutant en février prochain. La licence de pilote de ligne sera obtenue au bout de 21 mois environ, suivie par celle portant sur un type d’avion spécifique.

Chez la low cost norvégienne Norwegian Air Shuttle, le besoin en pilotes est six fois plus important : 600 pilotes sont recherchés pour 2017 dont la moitié pour ses opérations long-courrier, selon le PDG Bjorn Kjos interrogé par le JDD. Il a justifié ce besoin par le succès de sa compagnie, en particulier sur les liaisons entre Paris-CDG et les Etats-Unis : « c’est la première fois qu’un mois après leur lancement, de nouvelles liaisons affichent un taux de remplissage de 100% », a-t-il affirmé, évoquant depuis « des moyennes de 95% à 96%, dans les deux sens ». Rappelons qu’elle opère des Boeing 787-8 et 787-9 Dreamliner sur le long-courrier, et des 737-800 en Europe (elle attend aussi des A320neo).

Etihad Airways de son côté a lancé ce weekend sa « première campagne de recrutement d’envergure en deux ans » : elle organise des journées de recrutement dans huit pays européens (dont la Belgique mais pas la France), principalement pour des copilotes « hautement motivés et qualifiés » sur Airbus et Boeing. Le nombre de personnes recherchées n’est pas précisé. Selon le directeur des opérations Richard Hill, la flotte de la compagnie basée à l’aéroport d’Abou Dhabi va encore s’étoffer l’année prochaine, et doit à l’horizon 2025 compter 179 avions (contre 123 aujourd’hui). La campagne de recrutement a débuté en Roumanie et passera par la Bulgarie, la Hongrie, la Lituanie, la Grèce, la Pologne et le Portugal. En Belgique, le rendez-vous est fixé le 2 décembre au Renaissance Hotel de Bruxelles (19 Rue Du Parnasse).

Le manque de pilotes se fait sentir dans le monde entier, en raison de la croissance du trafic aérien mais aussi d’un renforcement des exigences sur la formation.

http://www.air-journal.fr/2016-11-17-austrian-norwegian-et-etihad-cherchent-des-pilotes-5172720.html

Commentaire(s)

  1. Que les états organisent des formations avec bourse si on veut plus de pilote sur le marché.

  2. A330-200

    Si austrian souhaite embaucher des pilotes plus facilement, qu ils enlèvent l obligation de parler Allemand,aujourd’hui l anglais s utilise partout sans l aéronautique.

  3. HAWK18

    Avec toutes ces annonces d’embauches qui fleurissent ici et là, est-ce la fin du système où les jeunes pilotes devaient payer pour avoir une place ?

  4. EPL 1986

    Un PNT doit pouvoir faire un briefing aux PNC et des annonces au PAX dans la langue du pavillon de la compagnie…

    • Bel argument !!!

      Bel argument dont on déduit que tous les PNT de Qatar Etihad ou Emirates parlent l’arabe ( langue du pavillon de ces compagnies ) ainsi que tous les PNC ( faut bien qu’ils comprennent ce que leur disent les PNT: c’est quand même important, non?)

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum