Air France : le tarif Eco repensé en moyen-courrier

air-journal_air france a319

La compagnie aérienne Air France propose désormais une nouvelle grille tarifaire en classe Economie, avec des niveaux Light, Standard et Flex harmonisés avec ceux de KLM.

Les vols entre la France et les aéroports d’Europe, d’Afrique du nord et d’Israël sont concernés par la nouvelle offre de la compagnie nationale française mise en place le 8 novembre 2016. Proposée en permanence à la réservation, cette offre comprend trois niveaux, les prestations en vol restant inchangées. Le tarif Light ne comprend aucune bagage en soute ni possibilité de changement, le Standard ajoute un bagage enregistré et le changement payant de la réservation ; et le Flex permet des changements et remboursements illimités sans frais, inclut le service SkyPriority et permet au passager de prendre un vol plus tôt. Air France met en avant des prix fixes pour passer d’un niveau à l’autre : 40 euros du Light au Standard, et 120 euros du Standard au Flex.

Après les nouvelles cabines moyen-courrier dévoilées l’année dernière, Air France espère que cette refonte tarifaire aidera à la reconquête d’un secteur déficitaire depuis bien longtemps, surtout face aux low cost : les passagers loisirs trouveront des prix d’appel très bas, à l’instar de ce que propose la filiale régionale HOP!, tandis que les voyageurs d’affaires y gagneront avec un tarif Flex « 30 à 35% moins cher » que l’offre précédente selon Zoran Jelkic, directeur général du marché France interrogé par Tour Hebdo. Il évoque la « reconquête » nécessaire du moyen-courrier et le « vrai choix » désormais proposé aux passagers de la compagnie de l’alliance SkyTeam – dont l’offre commerciale est désormais presque calquée sur celle de sa sœur KLM, ce qui devrait renforcer l’attractivité des correspondances à l’intérieur du groupe.

Rappelons que le nouveau plan stratégique de Jean-Marc Janaillac, Trust Together, prévoit de n’avoir plus que deux marques commerciales sur le point-à-point dans l’hexagone à partir de l’année prochaine : HOP! et la low cost Transavia. Et que la nouvelle filiale à bas coûts, le projet Boost, aura également un rôle sur le moyen-courrier au départ de Paris-CDG à compter de l’hiver prochain.

http://www.air-journal.fr/2016-11-21-air-france-le-tarif-eco-repense-en-moyen-courrier-5172913.html

Commentaire(s)

  1. Clama92

    Enfin! Une nouvelle politique tarifaire …

  2. Clama92

    Il ne faut pas perdre de vue que le moyen courrier à victime du fonctionnement du HUB à CDG.

    Les vols d’apport court et moyen-courrier,pour un vol long-courrier, ne gênèrent que très peu de recette voir pas du tout.
    Sur un billet multi-tronçons incluant un vol long-courrier au départ de CDG , la recette est absorbée intégralement par le long-courrier .

    • fred06

      En effet ce sont les clients qui partent de CDG qui subventionnent ceux venant d’ailleurs en Europe, qui non seulement bénéficient de billets 20% moins chers mais qui sont préacheminés gratuitement sur CDG, et qui en plus génèrent des frais de correspondance ratées tant pour le passager que pour les bagages livrés plus tard à domicile dans toute l’Europe, sans compter les indemnisations!

      Dans les avions moyens courriers près de 30% des passagers sont dans ce cas….ce qui fait que l’on peut considérer qu’un avion MC sur 3 vole gratis!

      Le monde de l’aérien marche sur la tête!

  3. Est ce que la logique du tout hub n’a pas vécu ? Peut être encore valable pour le long courrier , mais soit le moyen courrier cela n’a t’il pas un sens uniquement pour les destinations marginales ou à faible potentiel ? Les low cost l’ont compris depuis longtemps en installant des bases dans un nombre de plus en plus grand d’APT, ex au départ de BSL 84 destinations en été et 70 en hivers … quelle place pour alimenter les hub en moyen courrier ?

    • Voilà un très intéressant point de vue…
      Rappel historique: dans le milieu des années ’90, à la conception/ mise en place du hub de AF à CDG, il était même prévu de créer des faisceau de lignes MC en correspondance entre elles à CDG :par exemple des lignes Scandinavie-CDG en correspondance avec la Péninsule Ibérique/Italie ou des vols Europe de l’Est/Allemagne-CDG avec UK/Irlande/Espagne/Portugal ou bien encore UK/Irlande-CDG avec Italie/Grèce/Yougoslavie…etc…
      Et dans les premiers temps cela à plutôt bien fonctionné, vertes pas depuis Londres ou Francfort vers les grands aéroports, mais AF à l’époque desservait de très nombreuses villes plus petites où les autres allaient peu et cela faisait sens…
      Mais comme vous le dites, les liaisons point-à-point inter-petites villes se sont extrêmement développées au fil des années 2000 , grâce en grande partie aux low-cost et en plus avec des tarifs plus bas, au prix d’une limitation des possibilités en terme de fréquences ( les hubs c’est une ou plusieurs fréquences et donc possibilités d’acheminement PAR JOUR donc un choix de dates/horraires offert aux passagers ) Mais il faut croire que ce choix là n’est pas primordial pour la majorité des passagers qui préfèrent des prix plus bas et des vols non stops à des choix de jours et d’heures…

      Aujourd’hui, on en arrive devant le succès de ces low cost à ce que ces mêmes low cost offrent elle-mêmes parfois plusieurs vols quotidiens sur ces mêmes axes  » secondaires » ..;qui du coup le deviennent de moins en moins…

      Mais la conclusion est là: il n’y a plus et il n’y aura plus aucun trafic in tra-MC en correspondance.

      Reste pour une boite comme AF sur CDG dans ses avions MC le trafic point-à-point CDG-quelquespart, et le trafic correspondance Quelquepart_CDG-Long courrier…

      D’où l’idée, il me semble de les découpler en créant des lignes spécifiques point-à point sur Paris avec un transporteur exonéré des contraintes d’horaire du hub pour une plus grande rentabilité d’exploitation( nouvelle Boost-AF sur MC à CDG et Transavia à Orly???) et un autre transporteur pour le trafic correspondance Europe-CDG-Long courrier uniquement centré sur des plages du hub….

      Dans tous les cas, les modules-avion utilisés sont appelés à diminuer, car à segmenter la clientèle on en a moins dans chaque case…..

  4. Ce problème économique des preacheminements « offerts » concerne toutes les compagnies.
    Voler de Londres à Los Angeles avec BA peut coûter 20% plus cher qu un France-LHR-LAX voir 50% plus cher en affaires.
    Idem pour LH, LX etc

    Idem pour EK ou DXB LHR coûte plus cher qu BKK DXB LHR.

  5. Hallucinant. Vous partez de CDG sur un vol long-courrier (les clients par définition les plus fidèles qui sont dans la zone de chalandise « énorme » de l’aéroport, vous payez du plein pot).

    Vous partez d’une ville européenne sur un long courrier AF via CDG, ça vous coûte moins cher… et ça rapporte beaucoup moins à la compagnie (si ce n’est le seul souci de remplir un max l’appareil). Désormais, pour avoir un prix compétitif en long-courrier au départ de CDG, je choisis systématiquement les vols (les moins chers) via Amsterdam (en se coltinant au bas mot, 3h de plus d’inconfort).

    La marque AF moyen-courrier va progressivement disparaître… remplacer par Transavia et Air France Trucmuch, qui ne sera rien d’autre qu’un Easyjet bleu blanc rouge, ou tout va devenir payant, avec des PNC bien évidemment embauchés sur une base salariale bien inférieure à ceux travaillant actuellement sur AF.

    Il n’en demeure pas moins qu’AF moyen courrier et long-courrier demeure bien plus cher que la concurrence… avec un service qui n’est – en règle générale – pas meilleur, voire parfois moins bon….

    Le problème est que comme nous sommes chez Air France et que la réactivité de cette compagnie est à peu près équivalente à celle d’une sole meunière baignant dans son huile d’olive, on va encore attendre longtemps pour voir tout cela se mettre en place, entre deux ou trois grève….

    Tout cela va prendre des années (comme la modernisation très partielle) de la flotte long-courrier (derniers appareils rénovés, les 380 prévus vers 2020/2021 au mieux) et la concurrence aura encore grossit, et « mangé » des PDM au détriment d’AF qui s’enfonce….

  6. J’etais tres sceptique en lisant l’article, et bien en faisant un petit test, je suis agreablement surpris (test: depart dans 2 semaines / CDG-LHR)
    Les prix semblent competitifs (vs. BA) a confirmer sur la duree, mais c’est clairement mieux que ce que je voyais ces derniers temps.

  7. Moi je ne comprends pas la politique tarifaire de AF au depart de CDG ou de la province sur l’Europe: un AR CDG-GVA dans la meme journee => 400++ eur. Les memes vols pris en AR CDG-GVA et en AR GVA-CDG avec les departs aux horaires souhaites et retour fantaisistes 15 jours apres, et bien cela va etre 120 eur par AR ! C’est donc moitie moins cher de reserver 4 vols pour les memes horaires que 2 vols, tout cela car le systeme de reservation vous identifie comme client business vache a lait dans un cas et touriste dans l’autre. Je ne parle meme pas des politiques de prix des aller simple: beaucoup moins chers de prendre l’aller a l’horaire souhaite et un retour fantaisite 15 jours plus tard que l’on utilisera pas, plutot qu’un aller simple. Resultat une resa sur deux que j’ai avec AF, je n’utilise pas le retour, que j’ai commande pour payer moins cher !!! A la longue je prefere Easyjet en Flexi ou avec la carte+, vraiment pense pour la flexibilite des voyageurs business / Transavia est a fuir par contre: billets Flexi hyper chers, impossible de payer pour un deuxieme carry-on a l’achat du billet (sur Easy si pas Flexi ou pas avec la carte+, il suffit de prendre un siege premium a 15EUR pour avoir un deuxieme carry on) donc je me retrouve a chaque fois a l’aeroport sur transavia avec le fameux « Monsieur c’est un seul bagage cabine, va falloir payer 50EUR ». Je rajoute: la carte Flying Blue sur du MC qui rapporte 100 miles voir rien alors que ton AR a coute presque autant qu’un LC, un cafe degeu / je prefere payer pour un truc mieux, la presse tu as le choix entre le fig et libe quand y en a, tu pars de cdg…. bref non, honnetement c’est pas en inventant 3 tarifs qu’ils vont rendre leur MC attractif pour ceux comme moi partant de Paris ou de la province et qui prennent leur billets pro eux meme !

  8. @rigolo
    ce n’est pas du beurre pour la sole meunière?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter