Grève de pilotes : El Al annule encore des vols

air-journal_El-Al-787b Israel

La compagnie aérienne El Al a multiplié les annulations de vols en Israël depuis la semaine dernière, en raison d’une grève du zèle non déclarée de ses pilotes qui exigent une amélioration des conditions de travail.

La compagnie nationale israélienne explique que les pilotes ont a plusieurs reprises refusé de rendre leur poste, prétextant parfois de maladie, ce qui l’a forcée à annuler ou reporter plusieurs vols depuis la mi-novembre 2016. Des liaisons au départ de sa base à Tel Aviv-Ben Gurion ont par exemple été annulées vers les aéroports de Pékin, Shanghai, Hong Kong ou Los Angeles, tandis que deux rotations vers New-York ont été effectuées par « une autre compagnie ». Tous les vols d’El Al vers Toronto sont déjà opérés depuis mi-septembre et jusqu’à la fin du mois par Hi Fly, mais l’un d’eux est parti avec huit heures et demie de retard.

Les pilotes perturbent les vols « de manière intentionnelle pour arriver à leurs fins », explique la compagnie, évoquant des « exigences impossibles » : un communiqué souligne « tristement que les pilotes menés par le Commandant de bord Nir Zul continuent à se comporter de manière outrageante, faisant du mal à la compagnie et à ses passagers, avec une nouvelle escalade ces derniers jours ». Selon une fuite relayée par le Jerusalem Post, les revendications des pilotes incluent une augmentation de 7,5%, des bonus conséquents et la fin de la pratique du wet lease (location d’avion avec équipage). La fuite a provoqué la fureur de la direction, qui précise qu’aucun accord ne sera trouvé avant la reprise complète du travail.

Le conflit entre El Al et ses pilotes remonte à 2014 ; ils ont depuis multiplié les « initiatives », en particulier celle de ne piloter que dans un sens et revenir en classe Affaires – apparemment adoptée par une majorité de pilotes à un moment ou à un autre. Le ministère du transport a enjoint la compagnie à mettre fin au problème « pour protéger son intégrité et s’assurer que les voyageurs continueront à pouvoir partir sur une compagnie israélienne ».

http://www.air-journal.fr/2016-11-24-greve-de-pilotes-el-al-annule-encore-des-vols-5173102.html

Commentaire(s)

  1. A330-200

    « des demandes inacceptables » , ils ont demandés à voler le samedi et a avoir des repas non casher…
    Apparemment la direction ne s inquiète pas de perdre de argent,simplement que  » passagers ne puissent voler sur une compagnie Israélienne! » Cela demontre bien que la rentabilité D EL Al n est pas l objectif ,ce qui est matière d entreprise commerciale est un contre sens.

  2. Depuis la semaine dernière????? - 24 novembre 2016 à 11 h 01 min
    Depuis la semaine dernière?????

    Tiens, on ne l’avait pas vu venir celle-là !!!
    Depuis une semaine: et aucune News à ce sujet, aucun article,aucun commentaire???

    Bizarre? Vous avez dit bizarre??

  3. Du Mr. De Lapalisse dans le texte: - 24 novembre 2016 à 11 h 06 min
    Du Mr. De Lapalisse dans le texte:

    La compagnie ELAL explique que  » les pilotes perturbent les vols de manière intentionnelle pour arriver à leurs fins »…. Z’ont pas inventé l’eau chaude chez ELAL on dirait…car c’est EXACTEMENT la définition même d’une grève, qu’elle soit totale ou  » du zèle »!!!

  4. Every Landing Always Late… Pas besoin de grève ou autres pour justifier des retards.

  5. La Direction devrait leur accorder immédiatement ces revendications sous peine de voir ces dernières revues prochainement à la hausse…du genre Aller/Retour en Classe Affaire!!!!
    Allez, un bon geste..

    • A330-200

      Non pour les A/R en classe affaires ,gratuits ,il n y a que les salariés D AF avec les billets GP qui en profitent…

      Du reste a ce sujet, j ai pu constater, lors de mon dernier retour de BOG que sur 26 Paxs en J , 7 d entre nous ( apparemment des Pnxs partis ensemble en vacances) étaient des GP et se ventait ouvertement d avoir ete passé de Y a J. Quand on sait que des FB gold ou platinum étaient en W ,si surclassement devait avoir cela devait etre au profit de ces derniers.

      En conclusion, ne critiquons pas EL AL car chez Af on fait bien pire.

  6. EPL 1986

    C’est très étonnant ces mouvements de grève des pilotes d’EL AL tous issus de la filière militaire, donc à priori disciplinés et patriotes.

  7. Ils veulent que la compagnie arrête le wet lease mais ils ont qu’à pas faire grève comme sa ils peuvent renvoyer hy fly chez eux et à ce que je sache ils ont que un 757 privilege style en wet lease faut arrêter 5mn

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum