Lufthansa : les pilotes en grève jusqu’à demain inclus

air-journal_lufthansa-a320-aeroport

Le syndicat de pilotes Vereinigung Cockpit (VC) de la compagnie aérienne Lufthansa a décidé de prolonger sa grève pour deux jours supplémentaires, 912 annulations de vol étant annoncées ce jeudi dont 82 sur des routes intercontinentales. Seules les lignes intérieures et européennes seront affectées vendredi.

Ayant une fois de plus échoué à convaincre des tribunaux de déclarer la grève illégale, alors que le syndicat représentant ses 5200 pilotes a décidé de prolonger de deux jours son mouvement initialement prévu pour 24 heures « pour des raisons incompréhensibles », la compagnie nationale allemande a publié pour ce 24 novembre 2016 un nouveau programme de vol spécial. Environ 1800 vols ont été annulés hier et aujourd’hui, affectant au total plus de 215.000 passagers. Lufthansa a par exemple annulé quatre des six vols prévus entre sa base de Francfort et l’aéroport de Paris-CDG, les quatre programmées vers Lyon et les trois vers Nice, les trois vers Toulouse, les deux vers Marseille ou trois des sept vers Genève.

Afin de soulager les voyageurs, Lufthansa a réservé 4000 chambres d’hôtels autour de Francfort et de Munich, 400 lits pliants étant disponibles dans les aéroports pour ceux qui y sont bloqués pour raisons de visa. Les mesures commerciales habituelles ont bien sûr été prolongées.

La grève des pilotes sera plus « restreinte » vendredi, la compagnie de Star Alliance affirmant que tous les vols intercontinentaux au départ de ses bases à Francfort et Munich seront assurés. Le programme de vols sur le court et moyen-courrier sera publié dans la journée. Sur les lignes intérieures, Lufthansa rappelle qu’il est possible d’échanger son billet d’avion pour un trajet en train. Les filiales du groupe comme CityLine, la low cost Eurowings, Swiss, Austrian Airlines, Air Dolomiti et Brussels Airlines ne sont pas affectées par la grève 

Pour Lufthansa, l’extension du mouvement par VC va « une fois de plus affecter les voyageurs d’affaires, les touristes » ; elle appelle donc le syndicat à accepter le principe d’une médiation extérieure et revenir à la table des négociations, « le seul endroit ou un compromis peut être trouvé ». Pour la DRH Bettina Volkens, « la demande de VC d’une augmentation de 20% et largement supérieure à celle acceptée par tous les autres employés. Il est incompréhensible que le syndicat demande la plus forte augmentation pour ceux qui sont déjà le mieux payés ». Rappelons que les pilotes n’ont bénéficié d’aucune augmentation de salaire depuis cinq ans, le syndicat réclamant une augmentation rétroactive de 3,66% en moyenne par an et soulignant le bénéfice supérieur à 5 milliards d’euros dégagé par le groupe ces cinq dernières années ; Lufthansa a proposé une hausse de salaire de 2,5%. Ce conflit a déjà entrainé une quinzaine de grèves depuis quatre ans (la dernière en septembre 2015), avec des centaines d’annulations de vol à la clé – et des centaines de milliers de passagers affectés ; ces grèves lui avaient coûté 242 millions d’euros en 2014. Lufthansa a déjà signé des accords avec les syndicats de PNC et du personnel au sol, dans le cadre de son plan de réduction des coûts.

http://www.air-journal.fr/2016-11-24-lufthansa-les-pilotes-en-greve-jusqua-demain-inclus-5173087.html

Commentaire(s)

  1. Please if you are not happy with the actual salary which is quite comfortable enough, leave the job to the ones who are motivated to work.

    I am on business travel and selected Lufthansa, thus I am stuck in Athens!

    Unacceptable behavior – Please come to Athens and see how people are happy with small salary – you will cry!

  2. « Ce conflit a déjà entrainé une quinzaine de grèves depuis quatre ans (la dernière en septembre 2015) »
    10 en 2014, en sept 2015, 17 selon La Tribune…
    http://www.latribune.fr › Entreprises & Finance › Services › Transport & Logistique
    Et maintenant EL AL!
    Quand, on pense qu’un jour de grève entraîne des perturbations de l’exploitation sur plusieurs jours…
    Et tout ça, sans la loi « Diard »! ( Obligation de se déclarer gréviste 48 h avant le début de son vol prévu.)

  3. loloboyer

    Les pilotes sont PARTOUT – même dans les cies low cost -, les seigneurs du Ciel ! On ne peut pas demander des efforts, sucrer les avantages… au sol et aux PNC et continuer à privilégier la masse PNT ! Quand je vois encore aujourd’hui les PNC préparer le repas aux PNT j’hallucine… . Chez LH c’est flagrant ! La pax a perdu beaucoup, mais eux….

  4. CALIFORNIA974

    Les fossoyeurs du ciel ont encore frappé !!

  5. Vu vos commentaires…supprimons les pilotes, comme ça…y’aura plus d’avions qui volent !

  6. A330-200

    Certes ils demandent une augmentation,c est un conflit salarial comme il y en a dans toutes les industries; par contre a la différence les Pnt d af ,eux n interviennent pas dans la gestion de Lh et les choix strategiques, ils ne bloquent pas non plus les tentatives de devellopement de filiales….

    Il y a donc une grande difference entre les conflits LH et ceux d Af

  7. CALIFORNIA974

    Que les pilotes soient bien payés , ok , il y a des études et des responsabilités indéniables
    Maintenant que les plus gros salaires jouent en permanence les divas avec des grèves destructrices y en a juste marre pour rester poli

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter