Vendredi soir, le vol VY2915 de la low cost Vueling au départ de Barcelone à destination de Bordeaux est annulé pour cause d’intempéries. Les passagers ont gagné Bordeaux en autocar au cours d’un périple mouvementé.

Bloqués donc à Barcelone, les passagers n’ont pas d’autre vol avant dimanche. La compagnie aérienne leur propose alors de rentrer à Bordeaux en autocar. Après plusieurs d’attente, les passagers montent enfin dans deux autocars et prennent la route dans la nuit de vendredi à samedi. Il était 2h30 du matin.

Mais ils ne sont pas au bout de leur peine. Au petit matin, vers 6h après avoir dépassé Toulouse, le chauffeur de l’un des deux autocars se serait endormi au volant. Le véhicule a alors percuté une barrière de l’autoroute, fissurant ainsi le pare-brise.

Le chauffeur voulait s’arrêter, et attendre que le premier autocar atteigne l’aéroport Bordeaux-Mérignac pour revenir ensuite chercher les passagers de l’autocar accidenté. Mais les passagers n’ont pas voulu attendre et ont demandé à reprendre la route. L’autocar accidenté poursuit donc son chemin vers Bordeaux avec un pare-brise très largement fissuré. “Les chauffeurs, au début, nous ont dit qu’on ne pouvait pas continuer à roulerMais là, tous les gens ont commencé à s’énerver, donc ils nous ont dit qu’on allait continuer doucement. Du coup, on est rentré de Toulouse jusque Bordeaux à 90 km/h sur l’autoroute”, racontera un passager, cité par France Bleu.

L’autocar accidenté roule donc à faible allure de peur de le faire éclater avec son pare-brise, pour finalement arriver à Bordeaux-Mérignac samedi matin vers 11h, soit 15 heures de retard par rapport au vol prévu la veille au départ de Barcelone.