La compagnie aérienne Alitalia va progressivement augmenter ses opérations le mois prochain, ajoutant huit aéroports internationaux dont Nice et Tunis et cinq italiens à son réseau qui comptera lors 37 destinations.

Au cours du mois de juillet 2020, la compagnie nationale italienne augmente progressivement le nombre de vols et de destinations desservies, opérant « plus de 1000 vols hebdomadaires vers 13 nouveaux aéroports nationaux et internationaux » : Nice-Côte d’Azur et Tunis-Carthage donc, Amsterdam, Athènes, Boston, Malte, Tel-Aviv et Tirana, ainsi qu’en en Italie Brindisi, Florence, Lampedusa, Pantelleria et Reggio de Calabre.

En ce qui concerne le marché français, Alitalia annonce pour le 1er juillet la reprise des vols au départ de Paris-CDG vers Milan-Malpensa, à raison de 2 vols par jours, et celle de la route entre Nice-Côte d’Aur et Rome-Fiumicino (3 vols par semaine les mercredi, vendredi et dimanche). Dans le même temps, l’axe entre les deux capitales passera de 20 à 28 vols hebdomadaires.

N° de vol DEP ARV DEP ARV FREQ 
TIME  TIME 
AZ333 CDG FCO 13:00 15:05 D
AZ325 CDG FCO 18:15 20:25 D
           
AZ318 FCO CDG 09:50 12:05 D
AZ324 FCO CDG 15:15 17:25 D
           
AZ305 CDG MXP 11:30 13:00 D
AZ300 MXP CDG 07:55 09:30 D
           
AZ355 NCE FCO 11:15 12:30 35
AZ355 NCE FCO 11:15 12:30 7
           
AZ348 FCO NCE 09:10 10:25 35
AZ348 FCO NCE 09:10 10:25 7

Au total, Alitalia assurera « 60% de vols supplémentaires par rapport à juin, et doublera le nombre de liaisons par rapport à mai » ; ses avions effectueront 52 vols (22 de plus qu’en juin) vers 37 aéroports, dont 19 en Italie et 18 à l’étranger. Le nombre de places offertes en juillet augmentera de 60% par rapport au mois précédent. Son programme de juillet comporte « principalement » selon son communiqué « la réouverture des liaisons aériennes internationales au départ de Milan-Malpensa et l’augmentation des vols internationaux au départ de Rome, ainsi que l’augmentation des liaisons du nord de l’Italie vers le sud de l’Italie et les îles italiennes ».

Dans le détail à Milan-Malpensa, où elle poursuivra ses activités jusqu’à la réouverture de l’aéroport de Linate, Alitalia reprendra ses services internationaux vers Londres, Paris, Amsterdam (2 vols par jour avec chacun des trois aéroports, à partir du 1er juillet), Bruxelles (6 vols par semaine, à partir du 1er juillet) et des liaisons domestiques vers Brindisi, Lamezia Terme, Naples, Reggio Calabria (2 vols par jour avec chaque aéroport), Pantelleria et Lampedusa (services saisonniers d’été qui commenceront, respectivement, à partir du 4 et 5 juillet).

En outre, la compagnie aérienne a déjà prévu d’augmenter, à partir d’aujourd’hui, le nombre de vols de Milan vers Cagliari (de 4 à 6 vols par jour) et de doubler les liaisons, à partir du 13 juin, vers Catane et Palerme (de 2 à 4 vols par jour avec chacun des deux aéroports). Au total au départ de Malpensa, Alitalia desservira 17 destinations domestiques et internationales (Alghero, Bari, Brindisi, Cagliari, Catane, Lamezia Terme, Lampedusa, Naples, Olbia, Palerme, Pantelleria, Reggio de Calabre, Rome et, à l’étranger, Amsterdam, Bruxelles, Londres et Paris) avec plus de 350 vols hebdomadaires.

La compagnie de l’alliance SkyTeam Alitalia reprendra aussi ses vols de Rome-Fiumicino vers Athènes (2 vols par jour, à partir du 1er juillet), Amsterdam, Tel Aviv, Tunis (5 vols par semaine avec chacun des trois aéroports, à partir du 1er juillet), Tirana (3 vols par semaine), Malte (3 vols par semaine à partir du 2 juillet), Boston-Logan (sa deuxième destination aux USA après New York-JFK, 3 vols par semaine à partir du 16 juillet), Brindisi (2 vols par jour, à partir du 1er juillet), Florence (2 vols par jour à partir du 1er juillet, en remplacement des liaisons vers Pise), Reggio Calabria (2 vols par jour, à partir du 1er juillet), Lampedusa et Pantelleria (liaisons saisonnières d’été à partir du 4 juillet).

Alitalia augmentera également à partir du 1er juillet le nombre de vols de l’aéroport de Rome vers Barcelone et Madrid (de 6 vols par semaine à 2 par jour pour chaque aéroport), Paris donc (de 20 vols par semaine à 4 par jour), Londres (de 4 à 6 vols par jour), Milan-MXP (de 8 à 10 vols par jour), Bologne, Lamezia Terme, Turin et Venise (de 2 à 4 vols par jour pour chacun des quatre aéroports). La compagnie aérienne a déjà prévu d’augmenter, à partir du 15 juin, le nombre de vols de Rome vers Catane et Palerme (de 8 à 10 vols par jour avec chacun des deux aéroports) et vers Cagliari (de 6 à 8 vols par jour).

Au total, avec environ 750 vols hebdomadaires, Alitalia reliera son hub de l’aéroport de Rome-Fiumicino à 36 destinations domestiques et internationales (Alghero, Bologne, Bari, Brindisi, Cagliari, Catane, Florence, Gênes, Lamezia Terme, Lampedusa, Milan, Naples, Olbia, Palerme, Pantelleria, Reggio Calabria, Turin, Venise et, à l’étranger, Amsterdam, Athènes, Barcelone, Boston, Bruxelles, Francfort, Genève, Londres, Madrid, Malte, Munich, New York, Nice, Paris, Tel Aviv, Tirana, Tunis et Zurich).

Alitalia rappelle que tous les vols de passagers sont effectués avec des appareils à la capacité réduite, « afin de respecter les dispositions de la loi italienne sur la distanciation physique à bord des appareils. Les avions sont désinfectés chaque jour avec des produits désinfectants de grande puissance et, grâce aux filtres HEPA et à la circulation verticale, l’air à bord est pur à 99,7%, comme dans une salle médicale stérile ».

Alitalia : Nice, Tunis et 1000 vols par semaine en juillet 1 Air Journal

©Alitalia