Les syndicats de Régional reviennent sur la grève

air-journal_Air_France_Regional_e170

Les syndicats de la compagnie aérienne Régional, après une grève de quatre jours contre le plan de restructuration Transform 2015 de la maison-mère Air France, ont exprimé leur point de vue à la fin d’un conflit qui a causé l’annulation d’un tiers des vols le weekend dernier.

Dans un communiqué envoyé le 24 juillet 2012, les syndicats rappellent qu’ils ont appelé à cesser le travail du 20 au 23 juillet afin « d’obtenir la modification du projet d’accord cadre Transform 2015 pour les parties relatives aux contraintes imposées aux filiales ». La mobilisation des salariés de la compagnie tous métiers confondus « a été exceptionnelle et nous permet d’affirmer que ce mouvement n’est que le commencement d’une lutte de longue haleine contre la disparition programmée de notre compagnie. Plus de 100 salariés ont manifesté devant le siège d’Air France vendredi et « ont fait savoir qu’il n’appartient pas à Air France et à ses syndicats de décider seuls de l’avenir de l’ensemble des travailleurs des filiales. »

Selon le communiqué, « probablement inquiète à l’idée de perturber le référendum en cours auprès des pilotes d’Air France adhérents du SNPL France ALPA, la Direction a préféré assumer 4 jours de grève chez Régional  avec les conséquences pour nos passagers,  plutôt que de s’engager à ne pas brider le futur développement de Régional. C’était en effet le cœur des revendications, qui ne portaient absolument pas sur des mesures salariales mais uniquement sur un engagement à permettre, conformément aux affirmations d’intention de la Direction d’Air France, un véritable développement des filiales régionales du Groupe. »

Pour les salariés de Régional, il ne fait aucun doute que « le Pôle Régional Français ne servira que de tampon, le temps de mettre en œuvre un transfert de notre exploitation à la concurrence low cost étrangère qu’Air France affrétera au détriment des emplois français, comme elle a commencé à le faire avec des compagnies comme Flybe , Air Europa, etc. »

Les syndicats reviennent également sur la loi Diard, « censée favoriser le dialogue social mais qui a surtout démontré son effet de blocage du dialogue social. En effet, aucune négociation ne s’est engagée entre la Direction et les représentants des salariés des filiales, et le délai de prévenance de 48 heures avant le début du mouvement a permis à Air France de faire travailler ses propres salariés en substitution des grévistes ainsi que d’affréter des compagnies hors Groupe AF, des avions parfois exotiques, afin d’effectuer les lignes normalement opérées par Régional ».

Le communiqué se termine par « les salariés de Régional ne doutaient pas du dédain de leur propriétaire. Cette première grève aura permis aux plus septiques de se rendre compte de la réalité de la situation. Première, car ce mouvement n’est que le début d’un long combat ! Notre détermination à lutter contre toute discrimination à l’intérieur du Groupe et à dénoncer les injustices est encore renforcée par l’adhésion massive des salariés au mouvement de grève ».

http://www.air-journal.fr/2012-07-24-les-syndicats-de-regional-reviennent-sur-la-greve-552998.html

Commentaire(s)

  1. Jitensha

    Ras-le-bol des syndicalistes! Au lieu de se retrousser les manches et d’essayer de sauver la compagnie qui perd de l’argent chaque jour, et donc leurs emplois, ils appellent à faire encore grève. La politique de l’autruche… Allez au boulot, car la concurrence vous attend clairement au tournant!

    • EHO

      Même si je peux comprendre ce point de vu, il ne faut pas oublier pourquoi et qui a crée cette situation. L’autruche peut-être aussi le dirigeant qui n’a rien voulu voir venir et qui maintenant va expliquer à tous comment il faut faire pour que les salariés bossent plus avec moins.
      Donc soyons prudent dans les jugements, il faut que chacun reconnaissent ses torts afin d’avancer. C’est la faute de l’autre ne résoudra rien.

  2. AIR BUSE

    « …Plus de 100 salariés ont manifesté devant le siège d’Air France vendredi « …?????

    Bah à la télé on a juste vu une quinzaine de guignols déguisés en portent drapeaux CGT et en pseudo pilotes…Alors ils sont allés les chercher où les 100 personnes ???

    Encore une fois, ces gens intellectuellement malhonnêtes, fantasment en permanence, font de la désinformation, et font du mal à leur entreprise avec ces grèves à répétition.

    Un contre-pouvoir constructif (ce que devrait être le syndicalisme) : OUI !
    Une bande d’arrivistes, sectaires, qui profitent du système (jours de délégation par exemple) et qui ne pensent qu’à leurs propres intérêts: NON !!!!!!!!!

    Cela n’a plus de sens, les clients en ont ras le bol, des vacances gâchés…(alors qu’ils ont trimé et économisé toute l’année pour se payer un voyage), par une corporation nantie, dans un contexte concurrentiel sans précédent…Le monde change, dans tous les domaines, et pendant ce temps, la France péréclite doucement mais sûrement, avec des syndicats enfermés dans leurs idéologies primaires.

    Encore une grève qui va probablement coûter cher à une compagnie et un Groupe déjà très fragilisé.
    S’ils pensent s’en sortir par des grèves, qu’ils les fassent et dans quelques mois, ce sera la fin…

    N’oubliez pas dans un passé récent: Sabena, Swiss, Malev, Air Littoral, etc…

    Changez vos mentalités de m….

  3. funboyfly

    il y a la fosse « septique » et il y a ceux qui ceux sceptiques devant les odeurs dégagées…

  4. de la vignerie Hubert - 25 juillet 2012 à 12 h 21 min
    de la vignerie Hubert

    salut la buse…
    vraiment tu ne comprends rien au film…. ta une mentalité de poulbot pré pubére ou quoi??? quand une direction + un syndicat voué à cette direction ont décidé de plumer le troiséme larron deux solutions… ou tu te laisse bouffer en fermat ta G… ou tu te bats…. là ils nt chois de se battre… C tout à leur honneur non???
    Quant au passager effectivement il est pris en otage, mais d’u autre côté quand tu lui offre un prix du billet bien moins cher (low coxst) que fait il??? il ne regarde que SON intérêt…. c à dire le prix qu’il paie…. a-t-il alors le moindre sentiment pour le personnel qui perd son emploi? Non il s’en balance… ALors chacun regardant son intérêt … C’est la loi de la jungle… Si tu ne bouge pas tu meurs…..
    Alors ma vhére Buse regarde de temps en temps de l’utre côté de la lorgnette et tu t’y verras!!!!

  5. AIR BUSE

    HUB…je vais vous appeler HUB…

    Avec un nom pareille, j’aurais souhaité de votre part un plus de justesse dans votre orthographe et dans vos analyses. Soit, débattons puisque vos œillères de canasson semblent s’entrouvrir.

    Vous êtes complètement hors sujet!!! Mais cela ne m’étonne pas.

    Votre propos prouvent que j’avais raison lorsque j’avance que vous êtes sectaires, et histérico-paranoïaques, vous les syndicalistes de base (au sens basique du terme), qui ne sont constructifs en rien, qui voient le mal partout et surtout venant d’entités sans qui vous ne seriez rien.

    Qui dit que les pilotes (surtout eux), en France (de surcroit) vont perdre leur emploi ?

    Quand vous parlez de « plumer le 3eme larron », vous parlez de qui: Regional, Brit Air, Ailinair, ou bien de vos syndicats nains d’Air France?
    S’il s’agit de syndicat, dans ce cas, c’est une guéguerre entre syndicat (SNPL AF vs SNPL Regional vs SPAF vs ALTER, vs etc….). C’est-à-dire que ces organisations utiliseraient (mettraient en péril) leurs outils de productions pour des guerres intestines. Vous trouveriez cela normal, vous ?

    S’il s’agit des compagnies filiales citées, pourquoi AF plumerait, du jour au lendemain, des compagnies qu’elle finance elle-même depuis des années et qu’elle continuera à financer en partie dans le futur Pôle Régional français?????

    Avant d’écrire vos âneries, comprenez (ou plutôt essayez de comprendre dans votre cas…) la situation dans laquelle se trouve le Groupe Air France aujourd’hui: il n’est plus compétitif dans la situation actuelle avec des coût de production très supérieur à la concurrence (Luft, British etc…je ne parle même pas des lowcosts…). COMMENT ETRE COMPETITIF ??? VOILA LA QUESTION !!!

    Transform 2015 est une réponse, sans doute pas parfaite (que celui qui a la solution facile lève le doigt…), mais il faut faire quelque chose; sans quoi mon cher Hub, Air France va effectivement mourir et vous n’aurez bientôt plus de travail.
    Je ne vous le souhaite pas, mais avec votre mentalité rétrograde, néandertalien, avec zéro esprit d’entreprise, je vous souhaite bien du courage…

    Et pour finir, votre argument à deux balles sur le client qui « ne regarde que son intérêt »: c’est quand même « l’hôpital qui se fout de la charité », si je puis me permettre… cher HUB…

    Alors souvenez-vous (quoique, se souvenir c’est avoir un cerveau…): toutes les compagnies qui ont disparu faute de n’avoir su trouver des solutions pour enrayer les pertes…et c’était dans un passé récent…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter