Un Airbus A319 pour Air Côte d’Ivoire

air-journal_air cote d'ivoire A319©Eric Pajaud

La nouvelle compagnie aérienne Air Côte d’Ivoire a officiellement reçu son deuxième Airbus A319-100, pris en leasing auprès de Macquarie AirFinance, le début des vols commerciaux étant a priori toujours prévu pour la fin du mois.

Dans un communiqué du 10 octobre 2012, la société irlandaise confirme la livraison de l’Airbus MSN2213, équipé de réacteurs CFM56-5B5/P et configuré pour accueillir 12 passagers en classe Affaires et 96 en Economie. Il sera basé comme l’autre, fourni par Macquarie à Air France qui le sous-loue à Air Côte d’Ivoire, à l’aéroport d’Abidjan. La nouvelle compagnie nationale ivoirienne avait repoussé en août dernier le démarrage de ses opérations commerciales à la fin octobre, mais elle n’a plus communiqué depuis, en particulier sur l’obtention du permis d’exploitation aérienne de l’IATA.

Air Côte d’Ivoire doit initialement desservir sept destinations internationales : Accra au Ghana, Bamako au Mali, Conakry en Guinée, Cotonou au Bénin, Dakar au Sénégal, Lagos au Nigeria et Ouagadougou au Burkina Faso, en partenariat avec Air Burkina et Air Mali au sein de l’alliance Célestair (Brazzaville et Douala sont également annoncées). Son réseau intérieur reliera à terme Bouna, Bouaké, Bondoukou, Korhogo, Man, Odienné, San Pedro et Yamoussoukro, les premiers vols domestiques étant programmés pour le début 2013.

Fondée le 16 mai 2012 suite à la faillite d’Air Ivoire l’année précédente (elle avait cessé de voler en 2010), Air Côte d’Ivoire est détenue à 65% par le gouvernement, 20 % par Air France et 15% par le groupe Aga Khan. Disposant d’un capital de 3,8 millions d’euros, elle doit embaucher 235 personnes dont 25 pilotes et 37 hôtesses et stewards. Ses deux Airbus A319 devraient être rejoints d’ici la fin de l’année par deux ATR72.

La concurrence est déjà rude dans le ciel d’Afrique de l’Ouest où volent entre autres Senegal Airlines, Arik Air, ASKY Airlines ou Mauritania Airlines, sans oublier les Ethiopian Airlines, Kenya Airways, South African Airlines, et en dehors du continent Air France – KLM, Brussels Airlines ou Emirates Airlines.

http://www.air-journal.fr/2012-10-16-un-airbus-a319-pour-air-cote-divoire-558018.html

Commentaire(s)

  1. capitaine93

    AF pourra envoyer certains de ses PNT et PNC, c’est déjà mieux que d’aller à l’autre bout.
    J’avoue qu’il faut aussi voir le côté de la stabilité de ce pays en proie à des règlements de comptes entre cette mafia gouvernementale et ses opposants….ce ternit d’avantage l’image de cet eldorado Ouest Africain à peine sorti d’une guerre civile…
    Autre problème serait les salaires puis le nombre d’heures de travail…
    A voir,…

  2. mastercar2a

    Air France place ses pions en Afrique, mais si Fastjet a la même réussite que Easyjet, quel sera l’avenir de cette « nouvelle » compagnie? Par contre, le choix de la flotte est assez cohérent…

  3. EL JINETE

    Une compagnie avec des ambitions uniquement régionales pour reprendre la continuité des voyages AF principalement en Afrique de l’OUEST.
    La concurrence sur les autres routes en interne ne fait que s’accroître.
    Nous lui souhaitons longue vie

  4. DIPRI

    Très drôle capitaine93,

    tu crois qu’il n’y a pas assez de personnel experimenté déjà sur place?
    Comme tu le crois la situation dans le pays « n’est pas stable du tout! » surtout ne venez pas, laissez les gens tranquilles! T’auras pas à t’embetter (et les autres aussi) avec le temps de travail et les salaires, bref toutes ces considerations syndicales qui font la joie et la fierté du personnel d’Air France et de son avenir déprimant!

    • MAîTRE AZé

      Si ces feignasses vont bosser en RCI, ils vont exiger des avantages en nature, maisons, voitures, scolarité gratuite pour les enfants,….et pourquoi pas des bonnes?
      Des primes de piqûres de moustiques pour les PNT?
      Des primes soleil?
      Pour 45 Heures / mois?
      Avec combien d’arrêt maladie?
      Combien de jours de grèves?
      hmmmmmm…
      Impossible….

  5. Sebastien

    Je me demande qui va faire l’entretien des avions? des tech locaux, des tech AF? Et les ATR 72 ils seront acquis neuf, en location? Via la filiale régionale d’AF, Airlinair peut-être? mais en effet une flotte ATR en régional et A319 en international c’est assez cohérent, et ça peut-être rentable, si le remplissage des avions suit bien entendu!

  6. Publié le 1 mars 2013

    air cote d ivoire en une compagnie detenue par l etat ivoirien et air france et des investisseur priver sait un tres bon choix de faire que de la sous region en afrique parce ce que il manque enormement des compagnie pour effectuer les navette entre capital africaine et plus fair l erreur de air ivoire qui a voulu ce mettre au long courrier et qui la plomber dans les dette parce ce que sa coute tres chere d ouvrir une ligne long courrier je souhaite bonne chance a cette nouvelle compagnie

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter