United porte plainte contre un site de billets pas chers

air-journal_United Airlines E175

United Airlines et Orbitz, un voyagiste américain  en ligne, ont décidé de poursuivre en  justice  un jeune homme de 22 ans, Aktarer Zaman, créateur du site comparateur de billets d’avion  Skiplagged.com, permettant aux internautes d’acheter des billets pas chers, selon le principe dit de « Hidden city » (ville cachée).

Le jeune ingénieur Aktarer Zaman, a mis en place un site Internet recensant tous les vols à escale, le moteur de recherche interne y débusquant les quelques tarifs vraiment pas chers. Le Indianapolis-New York du 29 janvier prochain est ainsi affiché avec 38 % de réduction sur le tarif ordinaire. Pour cela, le voyageur doit descendre de l’avion lors de son escale, sans tenir compte de la destination finale inscrite sur le billet. Le système, déjà connu sous le nom de « Hidden city » a ses propres contraintes : on ne peut réserver qu’en aller-simple et on doit voyager sans bagages en soute, puisqu’ils sont acheminés jusqu’à la destination finale, le passager n’ayant aucune possibilité de les récupérer lors de l’escale.

Le principe était déjà connu des petits malins mais  Aktarer Zaman l’a rendu facilement accessible à tous grâce à son site  Skiplagged.com. Ce n’était pas goût de United Airlines et de l’agence de voyage Orbitz puisqu’ils ont déposé plainte à Chicago pour concurrence déloyale. Les deux entreprises réclament 75 000 dollars de dommages. « Cette pratique viole nos règles tarifaires et nous prenons des mesures pour l’arrêter afin de protéger la grande majorité des clients qui achètent des billets légitimes » , a expliqué un porte-parole de United. Elle aurait aussi un impact sur le fonctionnement de la compagnie aérienne avec l’apparition de problèmes logistiques et de sécurité aérienne comme l’augmentation du temps de  comptage des passagers aux escales et le calcul de la consommation de carburant.

United et Orbitz réclament dans leur plainte déposée au tribunal de Chicago 75 000 euros correspondant à la perte de leurs revenus en raison de cette « concurrence déloyale ». Zaman a déjà déclaré que cette plainte lui semblait inévitable mais qu’il ne fait rien d’illégal au travers de son site Skiplagged.com. Il indique également ne pas avoir fait de profits par le biais de son site Internet et que son action a simplement contribué à aider les voyageurs à obtenir les meilleurs prix, en exposant l’ « inefficacité » des tarifs des compagnies aériennes, un état de fait que les initiés connaissent depuis des décennies. Le jeune homme de 22 ans a fait un appel aux dons sur son site Internet afin de couvrir les frais de justice. Il y indique aussi que son site fait face à un trafic en forte hausse depuis la plainte de United et orbitz.

Rappelons aussi qu’en France, un bras de fer commercial s’est engagé entre compagnies aériennes et agences de voyages concerne le prix d’un billet aller-simple, plus cher qu’un billet aller-retour. Joint au téléphone, Fabrice Dariot, le patron du site Bourse des vols, déclare : « Nous subissons des pressions et des menaces de certaines grandes compagnies si nous révélons au consommateur l existence de tarifs très avantageux. Nous entendons saisir les autorités chargées de la concurrence qui doivent se décider à prendre leurs responsabilités, tant sur les hausses carburants artificielles que sur les atteintes au pouvoir d achat du consommateur par le jeu des menaces et des entraves« .

http://www.air-journal.fr/2015-01-03-united-porte-plainte-contre-un-site-de-vols-pas-chers-5132314.html

Commentaire(s)

  1. Je l’ai déjà fait et je le ferai encore
    Il serait bon que les compagnies mettent leurs tarification plus clair

  2. Alexis
    Publié le 3 janvier 2015

    Les compagnies y gagneraient certainement à vendre des allers simples, quitte à remplir juste l’aller et voir le voyageur choisir un concurrent pour le retour

  3. Il est vrai que la véritable problématique que pose cette article est surtout l’opacité, la multiplicité et les aberrations des tarifs aériens !

  4. Au delà de la polémique (qui n’est pas nouvelle) la beauté du marché US réside dans le fait que l’on peut facilement acheter des one-way a des prix « normaux ».
    C’est pas prêt d’arriver en Europe, ou le vol simple chez les majors coute de toute façon plus cher que le vol aller-retour et donc le problème ne se pose pas pour nous… (sauf easyjet & co, mais bon, pour atterrir dans des aéroports secondaires, non merci)

    • Vous avez en partie raison FLYER2. Easyjet se pose à CDG, ORY, NCE, BOD, NTE,LYS, MAR… Où avez-vous vu des aéroports secondaires là dedans.
      Votre raisonnement est vrai pour Ryanair, encore qu’ils aient tendance à faire marche arrière sur ce critère…

      • Si je vous ai a moitie convaincu c’est déjà ça 🙂
        Cote France, je suis a moitie d accord avec vous:
        – oui les grands aéroports français sont desservis mais:
        – ils ne desservent pas tous les HUB européens (ex LHR) – LTN et LGW sont loin d’être aussi pratique.
        – passage oblige par UK pour d’autres villes majeurs en Europe.

        Je vous le concède, le business model initial était plus a destination des grandes villes « soleils » (en point a point) pour permettre le développement européens.
        Pour le voyage « affaire » c’est pas encore ça. (business historique des majors)

    • Publié le 3 janvier 2015

      ezy est à orly ou CDG
      prix normaux aux US?????
      non merci!!!

  5. un plus de 3000 h de vol - 3 janvier 2015 à 12 h 20 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 3 janvier 2015

    On réinvente l’eau chaude …..Il y a longtemps que des petits malins , surfant sur l’incohérence des tarifs de certaines compagnies pour des vols avec escale permettait ce genre d’acrobatie….. avec 2 billets …

  6. EasyJet n’atterrit pas dans les aéroports secondaires.
    Ryanair un peu, mais cela change.

    Soit dit en passant, partir de ou arriver à Beauvais n’est pas une si grosse perte de temps : on attend pas les bagages et on ne fait pas la queue aux sécurités.

    • Oui, quand on part et ou reviens de vacances et quand on habite pas trop loin je suis d’accord avec vous 🙂
      Pour le reste, provinces et ou voyages entreprises, c’est moins pratique.
      Après il en faut pour tous les usages et toutes les bourses on est d’accord.

  7. Vincent
    Publié le 3 janvier 2015

    Et que dire des sites « comparateurs » vendant plus cher le même billet que le site de la compagnie (expérience vécue) ?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum