La Réunion : trafic en hausse de +0,6% à Roland Garros

air-journal_Saint-Denis-Reunion-aeroport©Dval027

L’aéroport de Saint-Denis de la Réunion-Roland Garros a accueilli l’année dernière 2,014 millions de passagers, soit une hausse de +0,6% par rapport à 2013.

Apres deux années de léger recul, le trafic du principal aéroport réunionnais est reparti en légère hausse en 2014, lui permettant de franchir pour la quatrième année consécutive la barre des deux millions de passagers : 2.014.111 voyageurs ont franchi ses portes, contre 2.002.366 en 2013. Le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion, a augmenté de +0,5%, et celui des passagers en transit de +10,1%. Comme en 2013, l’évolution du trafic a été irrégulière avec une période de baisse au premier trimestre, une période de hausse de juin à août, et de légères progressions ou de légers reculs sur les autres mois.

L’année 2014 a d’autre part été marquée par un recul de la principale composante de son activité, entre la métropole et l’île de l’Océan Indien : -0,8%, soit près de 10 000 passagers en moins. Le trafic sur l’île Maurice progresse en revanche de +2,5%, et toutes les autres liaisons régionales enregistrent des évolutions positives : +2,7% sur Mayotte, +3,5% sur Madagascar, +1,3% sur les Comores et +18,9% sur l’Afrique du Sud. La forte progression de la ligne Saint-Denis – Johannesburg s’explique à la fois par l’assouplissement de la délivrance des visas aux voyageurs sud-africains et « probablement par un effet Coupe du monde de football, de nombreux Réunionnais s’étant rendus au Brésil via l’Afrique du Sud », précise le communiqué de l’aéroport. Près de 9000 passagers ont d’autre part fréquenté les vols entre La Réunion et les Seychelles, rétablis en juin 2014. L’évolution de la ligne asiatique reliant Saint-Denis à Bangkok via Chennai est plus contrastée : le trafic recule de 10,3% sur la Thaïlande mais progresse fortement sur l’Inde (+103,1%). Enfin, le trafic domestique entre l’aéroport de La Réunion-Roland Garros et celui de Pierrefonds poursuit son déclin (-76,9% en 2013), amplifié par la suppression du vol commercial dans le sens Saint-Denis – Saint- Pierre.

Sur l’ensemble de l’année 2014, le trafic de transit (23 728 passagers) a été alimenté aux deux-tiers par la compagnie aérienne Corsair International entre Paris et l’île Maurice, le tiers restant provenant essentiellement de la liaison entre Mayotte et la métropole via La Réunion, proposée par XL Airways. Sur le seul mois de décembre 2014, le nombre de passagers s’inscrit en baisse de 1,2% (-1,3% pour les passagers locaux mais +16,6% pour les passagers en transit entre Paris et Maurice, sur Corsair). Le trafic a baissé de 1,5% entre la métropole et La Réunion, de 2,5% sur l’île Maurice, de 6,8% sur Mayotte et de 19,8% sur l’Afrique du Sud. Des hausses sont en revanche notées sur Madagascar (+2,1%) et les Comores (+48,1%). La ligne asiatique connait une évolution similaire à celle des mois précédents – négative sur Bangkok (-19,1%) mais fortement positive sur Chennai (+153,2%), tout comme la liaison Pierrefonds – Roland Garros (-77,4%).

Dans le prolongement d’une tendance amorcée il y a deux ans, les compagnies aériennes desservant l’aéroport ont globalement réduit leur offre : le nombre de mouvements d’avions et le Tonnage Atterri Décollé reculent respectivement de 2% et de 2,4%. Cette baisse résulte de la réduction du nombre de vols assurés par gros porteurs (-5,2%) et des petits porteurs (-11,7%). La remontée du nombre de vols en moyens porteurs (+22,2%) n’a pas suffi a inverser la tendance.

Enfin, le trafic de fret, qui était en repli depuis plusieurs années sous l’effet de la concurrence du transport maritime, a enregistré une embellie en 2014. Les tonnages transportés (26 502 tonnes) ont augmenté de 7,5% sur l’année, cette remontée concernant à la fois le fret débarqué (+7,4%) et le fret embarqué (+7,7%). Les importations restent majoritaires à 80% dans cette activité, où la part des vols cargo d’Air France (17%) a légèrement augmenté par rapport a celle des vols mixtes. En décembre, le trafic de marchandises a toutefois enregistré un recul (-2,1%), constaté tant a l’import qu’a l’export.

Sur cinq ans (2010-2014), le trafic de l’aéroport de La Réunion-Roland Garros a progressé   de 2,2%, soit +0,44% en moyenne annuelle. Cette progression avait été plus soutenue au cours des cinq années précédentes (2005-2009) : +11,2%, soit +2,15% par an en moyenne.

http://www.air-journal.fr/2015-01-16-la-reunion-trafic-en-hausse-de-06-a-roland-garros-5133532.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter