Grève ADP : retards aujourd’hui, annulations demain à Roissy

air-journal_CDG entretien balises ADP

La grève de 24 heures des personnels d’Aéroports de Paris débutant aujourd’hui à midi aura un impact plus important que prévu à Roissy-Charles de Gaulle, des retards étant à prévoir ce jeudi tandis que la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes d’annuler 20% de leur programme de vol demain entre 7h00 et 12h00. L’aéroport d’Orly en revanche ne sera pas affecté.

Lancé par l’intersyndicale CGT, FO, CFE-CGC et UNSA pour obtenir des augmentations de salaires, le mouvement de grève débute ce 12 février 2015 à 12h00. La participation des sapeurs-pompiers est la principale responsable des perturbations, malgré le service minimum qui leur est imposé. ADP a annoncé des « retards possibles » au départ comme à l’arrivée dès midi à Roissy, les passagers devant s’informer auprès de leur compagnie aérienne pour connaître l’état de leur vol.

Pour vendredi, la DGAC a donc demandé la suppression de 20% des vols prévus dans la matinée. Les compagnies aériennes, au premier rang desquelles Air France, devraient annoncer dans la journée l’impact de cette décision sur leur programme. Comme pendant les grèves précédentes, l’activité moyen-courrier devrait être la plus touchée, et le long-courrier épargné.

Dénonçant le gel des salaires annoncé pour 2015 hors promotion, l’intersyndicale a organisé sa grève une semaine avant la publication des résultats financiers d’ADP, qui devrait annoncer un bénéfice net d’au moins 358 millions d’euros selon la CGT – dont 60% versés en dividendes à ses actionnaires. La direction du groupe, qui affirme qu’une proposition de rencontre a été refusée hier par les syndicats, explique que le gel des salaires a été décidé dans le cadre d’une « concurrence accrue entre les aéroports ». Rappelons que les élections des délégués du personnel et du comité d’entreprise ADP auront lieu début mars

http://www.air-journal.fr/2015-02-12-greve-adp-retards-aujourdhui-annulations-demain-a-roissy-5136184.html

Commentaire(s)

  1. Ça faisait longtemps ! Une petite grève par ci, une grande par la…. Adp et Air France … A fuir !

  2. Cette nouvelle grève pose de nombreuses questions:
    Pourquoi la « concurrence accrue entre les aéroports » est-elle source d’un gel des salaires, mais pas des redevances aéroportuaires?
    Quid de l’intéressement obligatoire aux bénéfices?
    Quelqu’un connait-il le salaire des pompiers d’ADP? leurs conditions de travail? C’est la question éternelle quand une petite population dispose d’un pouvoir de nuisance démesuré
    Je vois d’ici les clients énervés pestant aux comptoirs d’enregistrement contre des personnels non grévistes d’ADP au mieux, ou au pire non concernés car salariés d’autres entreprises.

    • « Pourquoi la « concurrence accrue entre les aéroports » est-elle source d’un gel des salaires, mais pas des redevances aéroportuaires? »
      Les aéroports sont en situation de quasi monopole. Pour une compagnie comment desservir Paris sans passer par ADP ? Vatry et Beauvais … Pour les vols en transit, les redevances aéroportuaires ne représentent pas encore une part significative du billet donc si pour un passager c’est plus pratique de passer par Paris il le fera même si c’est un peu plus cher.

  3. 2150 Euros brut en fin de carrières pour un sapeur pompier d’ADP (source 2008).
    Attention, les pompiers sont pas seuls dans cette grève. Mais il est vrai que la plupart des salariés au sol touche une moyenne de 1500 Euros brut. Les cadres touchent bien plus mais c’est la loi du marché du travail. Plus on est facilement remplaçable moins on coûte cher. Je suis peut être cynique mais c’est la réalité (et je suis de gauche).

  4. ADP, en nombre de feignasses, sont plus fort qu’ AF…1 qui « bosse » 3 qui regarde. Ça se promène à droite à gauche, la vie est belle !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum