Thai Airways : dernier vol fin mars pour l’Airbus A340-600

©Olivier Nilsson

©Olivier Nilsson

La compagnie aérienne Thai Airways a programmé pour le 26 mars 2015 le dernier vol de ses Airbus A340-600.

A partir du début de la saison estivale, les admirateurs du quadriréacteur de la compagnie nationale de Thaïlande ne pourront plus le voir atterrir dans les aéroports de Francfort et Zurich, vers lesquels il était régulièrement déployé depuis sa base à Bangkok-Suvarnabhumi (l’A340-600 fait également des apparitions à Singapour-Changi). Thai Airways déploiera alors vers Francfort un Airbus A380 tous les jours, plus un Boeing 747-400 à la place de l’A340 jusqu’au premier mai quand cette rotation sera supprimée pour la basse saison. Vers Zurich, l’A340-600 sera remplacé par un 777-300ER, le rythme quotidien étant conservé. D’ici la fin mars, les six A340-600 doivent aussi être déployés certains jours vers Delhi, Hong Kong, Sydney ou Tokyo.

Achetés en 2005 et configurés pour accueillir 8 passagers en Première classe, 60 en classe Affaires et 199 en classe Economie (267 au total), les A340-600 de la compagnie de Star Alliance sont les premières victimes de son plan de restructuration, qui prévoit entre autre de vendre d’ici la fin juillet « 22 des 102 avions en service ». Les livraisons seront repoussées dans la mesure du possible ; elle attend trois A320, cinq A330-300 et douze A350-900, ainsi que deux Boeing 777-300ER, deux 787-8 et deux 787-9 (les Dreamliner sont pris en leasing).

Thai Airways va aussi supprimer des routes non rentables, dont les Bangkok – Moscou ou Madrid et le PhuketSéoul fin mars (Johannesburg est suspendu depuis le 15 janvier). Elle compte aussi lancer son retour à la compétitivité en rehaussant les standards de service, et afficher une croissance durable : seul l’échec des actions entreprises sur ces trois points pourra entrainer des suppressions d’emploi, a promis le président Charamporn Jotikasthira. Les 5000 postes mentionnés seraient supprimés principalement par des départs volontaires et il n’y aura pas de licenciements, a-t-il précisé. Thai Airways affichait une perte de 252 millions d’euros sur les neuf premiers mois de l’année dernière (le troisième trimestre a dégagé un profit grâce aux taux de change), mais la dette est estimée à plus de 7 milliards d’euros.

air-journal_Thai_Airways_A340-600@Aero Icarus

http://www.air-journal.fr/2015-02-17-thai-airways-dernier-vol-fin-mars-pour-lairbus-a340-600-5136759.html

Commentaire(s)

  1. pipou

    Ils deviennent quoi ces avions suite au retrait de la flotte?
    Poubelle?
    Ils n ont que 10 ans….

  2. Alain 45

    Dispo à la vente !
    http://airinfo.org/2014/05/20/thai-airways-met-ses-avions-en-vente-sur-internet/
    http://www.thaiaircrafttrading.com/
    Pas facile à revendre car les compagnies se défont progressivement de leur A340

  3. il a été acheter en 2005 , cela ne veut pas dire qu’il est de 2005.

  4. Les A340-600 sont assez gourmands en carburant ^^

  5. Peut être pour rajeunir la flotte d’Air Madagascar 😉

  6. Ils ont effectivement été achetés neuf. Le plus ancien vole depuis 9.7 ans, le plus récent 6.5 ans.
    Je pense qu’il ont une chance raisonnable de continuer à voler avec une autre compagnie. Les A340-300 et -600 ont encore un rendement acceptable (d’autant plus en ce moment avec le faible coût du carburant), contrairement aux -200 et -500 qui sont trop défavorables (et déjà quasiment plus en service chez personne).

  7. Les prochains utilisateurs ne vont pas les payer cher, cela compensera pour eux le coût élevé du carburant.

  8. Densifié en 3-3-3 chez Corsair pour remplacer les B747 hors d’âge ? Cela permettrait d’harmoniser la flotte autour des gros porteurs Airbus en attendant un renouvellement autour de l’A350 ?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum