Thomas Cook : compagnies aériennes, New York et Premium

air-journal_Thomas Cook AirTanker A330

Le groupe Thomas Cook a minimisé les rumeurs d’une vente prochaine de ses compagnies aériennes Thomas Cook Airlines, Thomas Cook Belgium, Condor et Thomas Cook Scandinavia. Et il a annoncé l’ajout d’une fréquence supplémentaire sur la route reliant Manchester à New York à l’été 2016, ainsi que le déploiement dès le mois de mai de ses nouveaux sièges de classe Premium sur le long-courrier.

Cherchant à minimiser les spéculations suite à l’article du Sunday Times, le voyagiste britannique a expliqué le 23 février 2015 qu’il était « satisfait du développement de ses compagnies aériennes, et du résultat de leur intégration » ; les synergies auraient contribué à hauteur de 154 millions de dollars aux économies réalisées sur l’ensemble de ses opérations. Thomas Cook souligne avoir investit dans le réaménagement des cabines sur la flotte long-courrier, et rappelle avoir ajouté des appareils chez Condor et Thomas Cook Airlines. Le groupe reconnait toutefois être « ouvert aux opportunités, qui pourraient inclure un partenariat avec d’autres compagnies aériennes ». Monarch Airlines est la plus citée par la presse britannique au cas où ce dernier cas viendrait à se présenter, ayant déjà été secourue de la faillite par la société d’investissement Greybull Capital ; mais un plan de fusion avec Thomas Cook avait déjà été étudié par la précédente direction, qui l’avait rejetée. D’autres fonds d’investissement seraient intéressés par une consolidation des tour-opérateurs et de leurs compagnies aériennes, malmenés par les low cost et l’explosion des réservations sur internet. TUI Travel étudierait aussi de son côté un rapprochement de ses transporteurs Thomson Airways, Jetairfly, Arkefly, TUIfly (Allemagne) et TUIfly Nordic.

En attendant, Thomas Cook Airlines en Grande Bretagne a déjà annoncé l’ajout à l’été 2016 d’une quatrième rotation hebdomadaire à sa liaison entre l’aéroport de Manchester et New York-JFK, qui sera inaugurée le 5 mai. Ses Airbus A330-200 de 221 sièges décolleraient alors les lundi, jeudi, vendredi et samedi à 11h30 (retour des Etats-Unis à 21h30), en concurrence avec els vols d’American Airlines, Delta Air Lines et Pakistan International Airlines, plus United Airlines depuis Newark.

Le premier A330-200 de Thomas Cook Airlines reconfiguré avec les nouveaux sièges de classe Premium sera déployé en mai prochain, initialement au départ de Manchester puis de Londres-Stansted et Gatwick, Glasgow et Belfast, sur des destinations transatlantiques. Larges de 19,7 pouces (50cm) et avec un pitch entre rangées de 35 pouces (88,9cm) et un écran vidéo de 8,9 pouces, ils sont accompagnés en vol de repas (3 plats signés James Martin) et alcools gratuits, d’un bagage de cabine de 10 kilos, et de casque, couverture et trousse de toilette. Au sol, les passagers peuvent enregistrer gratuitement en soute un bagage de 30 kilos (2×23 kilos vers les USA), d’un enregistrement et d’une dépose-bagage prioritaires.

http://www.air-journal.fr/2015-02-25-thomas-cook-compagnies-aeriennes-new-york-et-premium-5137690.html

Commentaire(s)

  1. bcnamsuio

    J’comprends plus rien…. c’est pas MOL qui prend les commandes de Thomas Cook ? Vite FR sur le LC !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter