Le 9 mars 1928 dans le ciel : Départ du raid Bruxelles – Léopoldville de Thieffry

air-journal-aviateur-belge-thieffry

Histoire de l’aviation – 9 mars 1928. Ce 9 mars 1928, c’est à l’aérodrome d’Evere aux environs de Bruxelles que l’on retrouve l’aviateur Thieffry, ce dernier prenant son envol sur les coups de 8 heures du matin pour un nouveau raid aérien, accompagné de l’équipage constitué de Quersin et Lang, respectivement navigateur et pilote en second.

Les trois hommes entendent rejoindre Léopoldville (Kinshasa) au Congo Belge. Selon le plan de vol qu’ils ont établi, le voyage comptera quatre étapes : Oran (Algérie) ville distante de quelque 1 900 kilomètres, Adrar (Algérie), Niamey (Niger) et enfin, Léopoldville, destination finale de leur périple qu’ils vont réaliser avec l’appareil baptisé « Princesse-Astrid ».

Pour rejoindre Oran, ils souhaitent suivre l’itinéraire : Châlons-sur-Marne, Dijon, Mâcon, Lyon, Montpellier, Perpignan, côtes espagnoles, puis cap Palos. Mais leur plan va être rapidement contrarié, par la présence d’un brouillard assez épais. La décision d’atterrir s’impose alors à eux, alors qu’ils ne se trouvent qu’à Vodelée, toujours en Belgique, n’ayant jusqu’alors volé que 50 minutes ! Un atterrissage qui va se solder par une avarie : le train d’atterrissage est endommagé !

http://www.air-journal.fr/2015-03-09-le-9-mars-1928-dans-le-ciel-depart-du-raid-bruxelles-leopoldville-de-thieffry-5135400.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter