Lufthansa : presqu’un milliard de bénéfice opérationnel en 2014

air-journal_Lufthansa A380

Le groupe aérien Lufthansa a dévoilé jeudi ses résultats financiers pour l’année 2014, marqués par un bénéfice opérationnel de 954 millions d’euros, mais les multiples grèves lui ont fait perdre 252 millions d’euros, et son profit net a fondu à 55 millions d’euros.

Lors de la présentation des résultats annuels le 12 mars 2015, le groupe incluant la compagnie nationale allemande, sa filiale low cost Germanwings, Austrian Airlines et Swiss a déclaré avoir « atteint son objectif » avec un bénéfice opérationnel ayant progressé de +36,5% par rapport à 2013 (un bénéfice de 1 milliard était annoncé en juin dernier). Le revenu total du groupe Lufthansa reste stable à 30,01 milliards d’euros (-0,1%), malgré une chute substantielle du rendement dans le transport de passagers. Ces résultats ont profité de la baisse des coûts liés au carburant, pour 364 millions d’euros, mais ont été amputés par les multiples grèves de pilotes ou du personnel de sécurité à hauteur de 232 millions d’euros. Le bénéfice net du groupe n’était que de 55 millions d’euros en 2014, en baisse de -82,4% par rapport à l’année précédente essentiellement pour des raisons purement financières (change, vente d’actions…). Lufthansa comptait au 31 décembre 118 781 employés.

Pour le CEO de la compagnie de Star Alliance Carsten Spohr, également président du conseil d’administration du groupe, ces résultats « décrivent exactement notre situation. D’un côté tous les secteurs d’activité du groupe sont profitables, et de l’autre avec tous nos investissements en flotte et en services premium, nous devons encore améliorer notre bénéfice opérationnel ; et pour cela nous devons avoir des structures compétitives, sur lesquelles nous allons continuer à travailler ». Pour l’année 2015, il prévoit donc un bénéfice opérationnel ajusté supérieur à 1,5 milliard d’euros (1,2 milliard en 2014), mais il anticipe aussi une baisse du prix des billets d’avion qui entrainera celle de ses propres coûts. Maintenir les structures héritées du passé n’est donc « pas une option », conclut le dirigeant, car la pression des concurrentes, en particulier low cost, va « continuer à augmenter » ; après avoir regagné ses galons de compagnie haut de gamme, Lufthansa devra donc s’attacher à « retrouver une position de leader également sur le terrain économique ».

http://www.air-journal.fr/2015-03-12-lufthansa-presquun-milliard-de-benefice-operationnel-en-2014-5140389.html

Commentaire(s)

  1. ramada
    Publié le 12 mars 2015

    Autant de bénéfice pour Lufthansa??! Mais que fait AF avec leurs feigniants de PNT syndiqués?!

    • Publié le 12 mars 2015

      Il ne s’agit pas de bénéfices net, gros malin, mais de bénéfice opérationnel ce qui n’a rien à voir.

      Quand aux grèves de Pilotes, LH a connu bien plus de jours de grève de ses pilotes en 2014 qu’AF … comme quoi, il vaut mieux un peu réfléchir avant d’écrire ce genre de stupidités

  2. Comme quoi ça aide d’avoir une fiscalité favorable !

  3. Vous savez lire ou quoi ? Les pilotes de Lufthansa ont eux aussi fait de multiples greves !

    • mais ouiiiiiii
      Publié le 12 mars 2015

      C’est clair que si les pilotes de Lufthansa font grèves, on ne devrait pas s’en priver! Il’est clair que le problème vient des taxes il faut modifier toute ce systeme en france au moins pour les pilotes francais en activité!

  4. Lockheed
    Publié le 12 mars 2015

    « autant de bénéfice »
    Non Ramada ce qui compte c’est le bénéfice net: 50 millions, autant dire pas grand chose donc faut arrêter de jeter sans cesse la pierre à AF, surtout lorsque l’article ne la concerne pas.
    Et pour info Bénéfice prend un « s » au pluriel….

    • FLASHGORDON
      Publié le 12 mars 2015

      c’est sur que c’est rien à côté des 5 MILLIARDS DE DETTES, d’AF et les centaines de millions de pertes annuelles depuis 6 EXERCICES… Si « la compagnie nationale » arrivait au moins à l’équilibre, on en est très très loin..

  5. GeorgeAbidbaule - 12 mars 2015 à 11 h 57 min
    GeorgeAbidbaule
    Publié le 12 mars 2015

    le résultat net (positif ou négatif) est beaucoup plus pertinent, n’oublions pas que les charges sont élevées pour une compagnie aérienne. La force de DLH est de pouvoir mieux contrôler ses charges salariales comparé aux Airlines Françaises et Italiennes

  6. greg
    Publié le 12 mars 2015

    Pas grand chose 50 millions?!

    AF: plus de 10 ans de disettes avec plusieurs milliards de dettes, qu’il arrive juste un jour à 0 c’est à dire que les autres seront à plusieurs milliards de bénéfices…

    La france paradis des taxes, Air France paradis des feigniasses, qui se ressemble s’assemble 🙂

    • Publié le 12 mars 2015

      ben non … 50 millions c’est pas grand chose. Sans la grève des pilotes de Septembre 2014, Air France aurait affiché pour 2014 un résultat net de + 110 Millions … pas grand chose non plus mais en l’occurrence, 60 Millions de plus que LH.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum