EasyJet Plus : sécurité rapide dans 35 aéroports dont Paris et Nice

air-journal_easyJet passagers

La compagnie aérienne low cost easyJet a ajouté le passage Fast Track aux contrôles de sécurité pour les détenteurs de sa carte Plus, un service désormais disponibles dans 34 aéroports européens parmi lesquels Paris-CDG, Orly, Lyon ou Nice.

Les voyageurs d’affaires de la spécialiste britannique du vol pas cher disposant de la carte d’abonnement annuelle Plus pourront dès le 19 mars 2015 passer plus rapidement les contrôles de sécurité. Seule obligation pour le client : s’assurer qu’il a entré son numéro de membre pendant le processus de réservation sur le site internet ou via l’application easyJet. Les abonnés Plus d’easyJet pourront en outre à la même date emporter un deuxième bagage cabine suffisamment petit pour être placé sous le siège (ordinateur portable, sac à main…), en plus du bagage classique autorisé (56x45x25cm y compris poignées et roulettes).

Les aéroports concernés par l’offre Fast Track d’easyJet sont Aberdeen, Athènes, Bâle-Mulhouse, Belfast, Bruxelles, Budapest, Cagliari, Cologne, Düsseldorf, Edimbourg, Faro, Funchal, Genève, Glasgow, Hambourg, Lisbonne, Liverpool, Londres-Gatwick, Londres-Luton (à partir d’octobre), Londres-Southend, Londres-Stansted, Lyon, Manchester, Milan-Malpensa, Moscou, Munich, Naples, Newcastle, Nice, Paris-CDG, Paris-Orly, Porto, Prague, Tallinn et Venise. D’autres aéroports viendront « bientôt » s’ajouter à cette liste.

Selon le directeur commercial d’easyJet Peter Duffy, « nous savons que tous les passagers et particulièrement ceux en voyage d’affaires veulent des vols fréquents, ponctuels et accessibles dans les principaux aéroports. Nous voulons offrir les services désirés par les voyageurs fréquents tout en maintenant la simplicité et l’efficacité de nos opérations (…) ; le bénéfice du Fast Track leur fera gagner du temps à l’aéroport ». EasyJet Plus est un abonnement « plébiscité » à 180 euros par an qui offre au passager le choix du siège (en « économisant 19,99€ ») sur chacun de ses vols, une dépose-bagages dédiée et l’embarquement prioritaire Speedy Boarding. En novembre dernier, la low cost déclarait que les adhésions au programme Plus « ont augmenté de 14 % au cours des douze derniers mois pour atteindre un niveau record, avec une hausse du taux de fidélisation de plus de 30% sur la même période ».

http://www.air-journal.fr/2015-03-13-easyjet-plus-securite-rapide-dans-35-aeroports-dont-paris-et-nice-5140489.html

Commentaire(s)

  1. Vincent
    Publié le 13 mars 2015

    « passer plus rapidement les contrôles de sécurité »

    Si l’on s’en tient à cette dialectique, on comprend donc que certains passagers font l’objet d’un contrôle bâclé : drôle de conception de la sécurité !

    • Mathieu
      Publié le 13 mars 2015

      Bonjour, dans ce cas passer plus rapidement ne signifie Pas subir un contrôle bâclé mais signifie ne pas faire la queue car, avec le fastrack ils pourront couper. Un peu comme un accès réservé aux pnc.
      C’est le même principe que les fastrack dans les parcs d’attraction. Pour faire plaisir à Toubon on peut appeler ça un coupe file. Dans ce cas Vincent tu vois bien que la sécurité n’est pas bâclé du tout.

    • Pédro
      Publié le 14 mars 2015

      Encore rien compris Vincent…le contrôle au PIF est identique, c’est la file d’attente qui sera réduite pour les détenteurs de la carte easyjet plus…

  2. en plus il ne s’agit pas de sécurité mais de sûreté…. ce qui n’a rien à voir

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter