Un avion de United atterrit sans train avant à Chicago (photos)

Un Bombardier CRJ de United Express avec 37 passagers à bord et 4 membres d’équipage, s’est posé sans train d’atterrissage avant à l’aéroport de Chicago O’Hare samedi 14 mars.

Parti de Grand Rapids dans le Michigan, le Bombardier CRJ était en approche finale de l’aéroport de Chicago O’Hare quand les pilotes ont reçu un signal leur indiquant qu’un train d’atterrissage n’était pas sorti. L’avion a refait un passage basse altitude, les contrôleurs de Chicago O’Hare confirmant bien que si les portes du train d’atterrissage avant s’étaient ouvertes, rien n’en était sorti, les deux trains principaux s’étant quant à eux bien déployés.

Finalement, à l’issue d’une nouvelle approche, l’avion s’est posé en urgence sur la piste 28C sur ses deux trains d’atterrissage principaux, maintenant le nez à l’équilibre aussi longtemps que possible avant de le laisser glisser au sol. Il n’y a pas eu de blessés. Les passagers ont débarqué sur la piste même et ont été transportés en bus vers le Terminal.

Air-journal_incident-CRJ700 ChicagoAir-journal.GoJet Airlines Canadair CRJ-700Air-journal_CRJ700 incident_Chicago O Hare

http://www.air-journal.fr/2015-03-15-un-avion-de-united-atterrit-sans-train-avant-a-chicago-5140761.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 15 mars 2015

    Comment est-ce possible que les pilotes n’aient pas remarqué la GROSSE anomalie ? (pas de voyant d’alerte !, pas de sensation de non-trainée du train avant sous leur cockpit !) Sans la vigilance de la tour, conséquences probablement bcp + graves !

    • il faut lire avant de poster n’importe quoi
      pourtant l’article est clair

    • Publié le 15 mars 2015

      Qui vous dis que les pilotes n’ont pas détecté cette anomalie ? On reprend à zéro … En approche, la TWR peut difficilement voir que le train avant n’est pas sorti. En revanche, dans le cockpit, le voyant train non verrouillé bas n’est pas allumé et de plus le voyant rouge « train/portes en manœuvre » est allumé rouge. On ne sait donc pas dans quelle position est le train incriminé. On fait une remise de gaz (procédure normale), on enchaîne avec un passage au niveau de la tour, et on décide …

      Arrêtez de jouer à vous faire peur avec la « GROSSE » anomalie.
      Quand on ne sait rien, on ne dit rien.

  2. GoJet Airlines semble éprouver de sérieux problèmes de maintenance sur ses appareils CRJ-700 vieux d’environ 10 ans. En effet, seulement deux semaines avant l’incident de O_Hare, le même appareil CRJ-700 (N157GJ) a connu un problème de volets sur le vol Denver-Belgrade, (USA) et a repris du service deux heures plus tard sans autres vérifications.

    http://www.aeroinside.com/item/5381/gojet-crj7-at-belgrade-on-feb-26th-2015-flaps-problem

  3. groovy
    Publié le 15 mars 2015

    De toutes les façons tous appareils avec moteurs sur la queue sont des corbillard ambulants sa devrait etre interdit apres les jets privatif c autre chose voir pire c mon avis qu’à moi.

  4. EHO
    Publié le 16 mars 2015

    Pour info : sur un CRJ700 en cas de double panne hydraulique (#2 et #3 de mémoire) la roulette de nez ne peut plus sortir, j’ai toujours trouvé étonnant que cela puisse avoir été certifié.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum