Singapore Airlines : A380 à Bangkok, low cost en Corée du Sud

aj_singapore airlines a380

Singapore Airlines déploiera pendant deux jours en avril un Airbus A380 entre Singapour et Bangkok, une route proposée 37 fois par semaine cet été (sans oublier les vols de sa filiale Scoot). Et après l’Australie, la Thaïlande et l’Inde, la compagnie aérienne cherche à investir en Corée du Sud : des discussions sont en cours avec la low cost Jeju Air.

La compagnie nationale singapourienne compte déployer son superjumbo les 11 et 12 avril 2015 entre sa base à l’aéroport de Singapour-Changi et Bangkok-Suvarnabhumi, à l’occasion du festival de la Songkran en Thaïlande. Replaçant pour l’occasion un Boeing 777-200, le superjumbo décollera ces deux jours à 6h25 (arrivée 7h50) et repartira de Bangkok à 9h40 (arrivée 13h05). Singapore Airlines proposera cet été les cinq rotations quotidiennes habituelles plus deux vols supplémentaires les jeudis et vendredis, le tout opéré en 777-200, 777-200ER ou A330-300. On rappellera que ses 19 A380 (5 autres en commande) ont deux configurations : 12 passagers en Première et soit 60 en classe Affaires et 399 en classe Economie (471 places au total), soit 86 en classe Affaires et 311 en classe Economie (409 au total).

SCOOT NPD 787 Delivery ImagesToujours sur l’axe Singapour – Bangkok, sa filiale low cost long-courrier Scoot passera cet été de sept à dix rotations hebdomadaires en 787-8 Dreamliner (qui y sera déployé en mai prochain). A partir du 8 juillet, elle décollera de Changi tous les jours à 17h35 (arrivée 19h05) plus mercredi, vendredi et dimanche à 8h45 (arrivée 10h10), les vols retour quittant l’aéroport de Bangkok-Don Mueang respectivement à 20h45 (arrivée 0h05) et lundi, jeudi et samedi à 3h30 (arrivée 6h45). Singapour Airlines et Scoot sont en concurrence sur cette route avec Cathay Pacific, Thai Airways et les low cost Jetstar Asia Airways, Thai AirAsia et Tigerair.

La compagnie de Star Alliance continue d’autre part à chercher des investissements à l’étranger : après NokScoot en Thaïlande (qui devrait décoller à l’international début mai), Vistara en Inde ou Virgin Australia et Tigerair en Australie, elle regarde désormais vers l’Asie du nord. Et plus précisément la Corée du Sud, où elle a confirmé la semaine dernière avoir entamé des discussions avec la première low cost du pays, Jeju Air. But affiché : prendre sa part dans la croissance rapide du trafic aérien en Chine, un marché au cœur de la stratégie de Jeju Air qui veut tripler ses revenus d’ici 2020 – et devrait lancer une augmentation de capital au dernier trimestre 2015, via une entrée en bourse. La low cost est la troisième compagnie de Corée du Sud derrière Korean Air et Asiana Airlines, et une alliance avec Singapore Airlines lui permettrait par exemple de faire des économies sur les acquisitions. L’éventualité d’accords de réseau avec Tigerair ou Scoot semble en revanche plus lointaine, Jeju Air se refusant jusqu’à présent à se lancer dans le transit via des partenariats ou dans le long-courrier low cost. Autre argument en faveur de cette alliance : Singapore Airlines n’est que le septième transporteur étranger en Corée du Sud, derrière China Eastern, China Southern, Air China, Thai Airways, Cathay Pacific et Vietnam Airlines selon CAPA. En revanche le trafic explose entre les deux pays, alors qu’il est en général en recul depuis les autres pays de la région.

air-journal_Jeju Air 737-800air-journal_Singapore Airlines cabin Affaires A330 A380 777-300ER

http://www.air-journal.fr/2015-03-23-singapore-airlines-a380-a-bangkok-low-cost-en-coree-du-sud-5141206.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter