Flybe abandonne son Londres-City – Dublin

air-journal_Flybe dash8 q400

La compagnie aérienne Flybe mettra fin à la liaison entre Londres-City et Dublin en mai, sept mois après avoir inauguré sa base dans l’aéroport proche du centre de la capitale britannique. La route vers l’Irlande au départ de Southend sera également supprimée.

La compagnie régionale avait inauguré fin octobre 2014 sa base à l’aéroport de Londres-City, y stationnant cinq Bombardier Q400 de 78 places et lançant sept routes vers Aberdeen, Amsterdam, Belfast-City, Dublin, Edimbourg, Exeter et Inverness. Mais cette dernière destination a déjà disparu du catalogue de Flybe le mois dernier, et Dublin subira le même sort le 31 mai 2015. « Malgré nos prix compétitifs, le nombre global de passagers est en dessous des prévisions et il n’y a aucun signe de possible changement de la situation », a expliqué le directeur commercial Paul Simmons sur une radio locale. Les passagers ayant déjà réservé après le 31 mai se verront proposer soit des alternatives de voyage, soit un remboursement total.

L’aéroport de Dublin est desservi par Flybe depuis Londres-City  avec quatre rotations quotidiennes, en compétition directe avec CityJet, et indirecte avec Aer Lingus (Gatwick, Heathrow), British Airways (Heathrow) et Ryanair (Gatwick, Luton, Stansted). Mais le coup décisif à la possible rentabilité de Flybe sur cet axe a sans doute été porté par le lancement le 27 octobre dernier de la même liaison par BA Cityflyer, qui propose jusqu’à cinq vols par jour.

Une autre liaison de Flybe vers Dublin va disparaître, celle au départ de Londres-Southend dès le 27 mars. Rappelons que la capitale irlandaise bénéficiera en échange de deux nouvelles lignes : depuis la nouvelle base de Bournemouth à partir du 18 mai, et depuis celle de Cardiff à compter du 1er juin (en plus de celles opérées par Flybe depuis Southampton, Exeter et Inverness).

http://www.air-journal.fr/2015-03-24-flybe-abandonne-son-londres-city-dublin-5141367.html

Commentaire(s)

  1. J'me marre
    Publié le 24 mars 2015

    …comme quoi la vie d’une compagnie aérienne est tout sauf un long fleuve tranquille…comme quoi  » si les compagnies ouvrent des lignes c’est qu’elles ont fait des études marketing sérieuses et ont identifié un marche » n’est pas un adage a prendre au pied de la lettre…et comme quoi avoir  » des prix compétitifs » n’est pas non plus le seul critère du choix des clients potentiels….

    • Alainbaldiou
      Publié le 24 mars 2015

      On sait bien que les compagnies ouvrent des lignes suite aux sollicitations de CCI locales persuadées qu’un aéroport régional apportera une expansion économique miraculeuse. Quitte à combler chaque année un déficit structurel à coups d’impôts locaux,d’aides européennes, de subventions publiques et de dissimulation des véritables coûts et des résultats financiers le plus souvent catastrophiques.

    • GeorgeAbidbaule - 24 mars 2015 à 10 h 55 min
      GeorgeAbidbaule
      Publié le 24 mars 2015

      Le prix est le critère n°1 pour environ 70% des passagers, mais ce n’est pas le prix qui va créer le besoin (il peut par contre déclencher un besoin latent voir inconscient). Les études marketing peuvent être fortement challengées par l’évolution du contexte économique et de la concurrence rendant mais peuvent aussi donner de mauvaises estimation du besoin réel du besoin, rendant caduque une politique de pricing agressif….(comme quoi 🙂 ) (je demande à la personne utilisant mon pseudo de bien vouloir arrêter/ compléter son pseudo par un caractère reconnaissable)

    • Justement Londres-Dublin est un axe très frequenté. De plus, avec sa position plus proche du centre ville, London city avait à priori un gros avantage par rapport à Heathrow par exemple. Dommage.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter