Trafic aérien en France : +4,0% en février

aj_passagers_hall embarquement-roissy_CDG

Le trafic de passagers en février a été supérieur de 4,0% à celui observé pour la même période en 2014, selon les statistiques dévoilées hier par la DGAC. Toujours dynamisée par l’expansion à l’international (+ 4,7%), la croissance du trafic se vérifie également sur le marché intérieur (+1,7%). Depuis le début de l’année, la progression du nombre de passager s’établit à +3,4%.

Dans son indice mensuel TendanCiel publié le 25 mars 2015, la Direction Général de l’Aviation Civile (DGAC) souligne la croissance du trafic passager en France « dans tous les secteurs » le mois dernier. La progression est particulièrement marquée sur les marchés concernant l’Outre-mer, avec +3,1% sur les liaisons avec la Métropole et +3,0% sur le trafic intérieur ultramarin. Les liaisons intérieures à la Métropole, radiales (+1,2%) comme transversales (+1,7%) ont progressé. Parmi les liaisons majeures, seule Paris – Marseille (-0,6%) affiche des résultats en repli. Ces bons chiffres mensuels permettent aux différents segments du marché intérieur d’augmenter en cumul annuel.

Le trafic international a fortement progressé en février (+4,7%). Comme le mois précédent, l’Union européenne (+7,4%) et la zone Asie-Pacifique (+6,8%) animent le marché, alors qu’il continue de s’éroder avec l’Afrique (-2,6%) ; en termes de liaisons, Inde (+22,9%) et Espagne (+12,2%) confirment leur performance de début d’année. Chine (+13,3%) et Canada (+8,7%) connaissent en février un fort regain d’attractivité. A l’opposé, la dégradation de la fréquentation des liaisons avec l’Allemagne (-2,2%), le Maroc (-8,1%), la Russie (-18,1%) et le Sénégal (-21,0%) se prolonge.

En termes de pavillon, la hausse du trafic profite à l’ensemble des acteurs mais le différentiel de croissance en défaveur des transporteurs hexagonaux repart à la hausse : -3,4 points en mesure pax. En cumul annuel, le pavillon français maintient ses positions sur le trafic intérieur (part de marché quasi stable en pax comme en PKT), mais il continue à céder du terrain à l’international : -0,4 point en pax, -1,0 en PKT.

La hausse de fréquentation a profité à l’ensemble des principaux aéroports français et plus particulièrement à ceux situés en région : Paris progresse de 2,6% (+2,8 % à CDG et +2,0 % à Orly), l’attractivité des plateformes de Bâle-Mulhouse (+15,0%) Nantes (+9,4%) et Bordeaux (+6,2%) ne se dément pas, et pour le second mois consécutif Beauvais présente des résultats très forts : +16,7% (+15,1% en cumul annuel).

En février, les indicateurs relatifs au retard du transport commercial se sont détériorés : la proportion des vols retardés de plus de 15 minutes au départ a progressé de 4,9 points et la durée du retard moyen a crû de 2,8 minutes par rapport à la même période de 2014 ; néanmoins, pour chacun de ces indicateurs, ces chiffres demeurent plus favorables que les résultats obtenus en régime annuel (mesure sur douze mois glissants). La situation a été particulièrement dégradée les 13 et 14 février en raison d’un mouvement social touchant ADP et ayant fortement impacté la circulation à CDG et Orly.

http://www.air-journal.fr/2015-03-26-trafic-aerien-en-france-40-en-fevrier-5141582.html

Commentaire(s)

  1. Air France devrait se réinvestir sur l’Inde en réouvrant Chennai, destination étonnamment supprimée il y a quelques années alors que les tamouls sont les plus nombreux en France. C’est incompréhensible. Pourquoi pas un partage de code avec 9W si ils ont peurs !

  2. Publié le 26 mars 2015

    La ligne KUL va être supprimée par AF (alors que Malaysia veut arrêter Paris) à cause de son statut loisir et donc moins rentable. Pourquoi ne pas densifier des 772 sur le modèle COI pour augmenter le nombre de pax « loisir éco », virer cette classe W inutile, pour rentabiliser au mieux le vol plutôt que de supprimer par facilité la ligne ? AF perd du marché bêtement alors qu’il y a peut être une solution, solution qu’ils ont trouvé avec BKK en mettant un 77W COI, cette ligne est ainsi redevenu rentable !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter