Ponctualité des vols: du mieux malgré les grèves mais…

aj_Aeroport-passagers

L’Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST) a remis son troisième rapport annuel, sur les performances des compagnies aériennes : le nombre d’annulation de vols a augmenté en 2014, principalement en raison des grèves, mais la ponctualité s’est globalement améliorée.

Selon le rapport publié par l’AQST le 8 avril 2015, les taux de retards ont tous augmenté en 2014, « essentiellement à cause des grèves chez les opérateurs aériens, Air France notamment en septembre ». L’autorité ajoute qu’en revanche, la ponctualité « s’est globalement redressée par rapport à l’année 2013, mais avec des évolutions contrastées et des niveaux encore insatisfaisants ». Les vols long-courriers réduisent leur taux de retard à l’arrivée, qui demeure cependant important : un vol sur quatre arrive avec plus de 15 minutes de retard, un vol sur sept accuse plus d’une demi-heure de décalage. Les informations, encore trop partielles, sur les causes semblent montrer « une part forte de ces retards liée aux aéroports et à la sûreté ».

La ponctualité des moyen-courriers continue de se dégrader, alors que plus de la moitié des retards de ces vols au départ semble imputée « aux enchaînements des vols », c’est-à-dire au retard d’un autre vol ou au changement de matériel lié à des opérations de contrôle. Le taux de retard à l’arrivée des vols intérieurs stagne à 13% ; l’analyse des causes révèle qu’un retard sur 4 au départ de ces vols intérieurs serait dû « au passager lui-même ».

L’AQST est revenu sur les grèves qui ont frappé le transport aérien l’année dernière : alors que 2013 avait connu 2 jours de grève des contrôleurs aériens français (11 et 12 juin) et 2 jours de grèves aux Aéroports de Paris (28 et 29 juin), les mouvements sociaux en 2014 ont été plus nombreux et plus lourds en 2014. Le contrôle aérien a connu plusieurs journées de grèves : les 18 mars, 15 mai, 24 et 25 juin. La grève des pilotes d’Air France du 14 au 28 septembre a eu des conséquences particulièrement importantes. Par ailleurs, décembre 2014 a connu diverses grèves à l’international (Belgique, Italie, Lufthansa, easyJet). Et l’autorité n’oublie pas l’impact du mauvais tems.

Les liaisons aériennes prises en compte transportent plus de 200 000 passagers par an pour les vols internationaux, 100 000 passagers par an pour les vols intérieurs et ultramarins, à partir ou à destination des 9 aéroports métropolitains qui connaissent plus de 2 millions de passagers par an. Ces seuils aboutissent à considérer, 87 (x2) liaisons internationales, 37 (x2) liaisons intérieures et 5 (x2) liaisons outre-mer.

Afin de constituer des catégories significatives en termes de régularité (annulations) et de ponctualité (retards), les liaisons aériennes sont regroupées en : 22 relations internationales et ultramarines long-courriers (de plus de 4h30 de vol), 69 relations internationales moyen-courriers, et 37 relations intérieures (à la France métropolitaine).

Le rapport complet est disponible ici.

 

http://www.air-journal.fr/2015-04-10-ponctualite-des-vols-du-mieux-malgre-les-greves-mais-5142546.html

Commentaire(s)

  1. Aulongcourt
    Publié le 10 avril 2015

    C’est quoi,c’est qui cette  » Autorité de la qualité de Service dans les Transports »??? Un nouveau Comité Theodule destine à fournir des rémunération au travers de jetons de présence aux Conseil???ou une émanation de l’Insee????? Quelle  » autorité » à t elle et sur qui??? Que fait elle a part publier des rapports qui ressemblent à une compil de données statistiques de l’Insee??? Autorité décisionnelle et en quoi? Ou bien consultative? Ou bien juste brassant de l’air????
    J’avais jamais entendu parler de ce truc…c’est nouveau?

    • Vincent
      Publié le 10 avril 2015

      Il s’agit effectivement d’un schmilblick public, destiné à rémunérer grassement ses fonctionnaires en les accompagnant jusqu’à une retraite dorée.

      Bien évidemment, ce machin n’a d’autre finalité que d’y caser les amis et la famille de ses créateurs.

    • J'me marre
      Publié le 10 avril 2015

      Ayant lance une recherche AQST ,je suis tombé sur un truc d’un autre monde…ça sent la naphtaline sous les dorures de la République ce truc…il en ressort que cette  » Autorité » n’a en fait aucune autorité sur personne et a pour vocation de creer une sorte de bases de données diverses à partir de toutes les info glanées et publiées ici ou là…( Google aurait aussi bien fait l’affaire,même si ca aurait été moins flamboyant!)… et pour arriver à ca,il sont plusieurs dizaines de représentants de co ou de ca,qui demande l’aide d’un Haut Comite de la Qualité des Services dans les Transports de 37 membres…..Fatigue,j’ai arrêté la et n’ai pas cherché la liste des Sous-Commites Spécialisés ( ca doit bien exister y a pas de raison!) ,ni celle des Commissions Paritaires ( ou pas) qui doivent être nécessaires à divers titres pour soutenir,aider,éclairer,informer toutes ces personnes qui ne doivent décider de rien et juste publier des trucs qu’on mettra dans les tiroirs…( prévoir un gros contrat pour acheter de nombreux meubles à tirroirs…!)

    • Gartner
      Publié le 11 avril 2015

      Il faudra pourtant bien que ce projet de « ciel unique européen » se réalise. Les performances des compagnies aériennes sont affligeantes même si elles sont rapportées par ce « Schmilblick », « machin » ou « Comité Théodule ». Mais quand le Sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt.

      • Desole, mais le ciel unique non merci et cela n’a rien a voir avec les revendications des aiguilleurs du ciel francais. Personellement, je considere que le ciel comme les centrales nucleaires se doivent de rester sour souverainnetee nationale. Europe: oui mais pas carte blanch, tout du moins tant quel’Europe est telle quelle

  2. un plus de 3000 h de vol - 10 avril 2015 à 13 h 50 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 10 avril 2015

    Eternel problème de l’utilité de ces « Comités Theodules » et de ces  » Machins » (dixit CDG), structures etatiques redondantes permettent de placardiser les ex- fonctionnaires ou hommes politiques sans affectations , (qu’elles qu’en soient les raisons) …. avec des salaires consequents et dorures associées……
    Les economies pour ramener le Déficit de l’Etat en dessous des 3% du PIB , devraient faciles à trouver…en supprimant ce secteur « Quaternaire? » controlant et auditant le secteur « Tertiaire » des societes de conseils divers et variées ,experts? vivant au crochet du secteur « secondaire » « (ndustrie et distribution) …lui même pressurant au niveau des prix le secteur « Primaire » agricole …etc etc
    A quand une juste adéquation entre réelle valeur ajoutée du travail et rémuneration …!
    Bientôt , il y aura les structures et comités qui controleront les sociétés de contôles avant d’être controler à leurs tous….sans plus de pouvoir que la Cour des comptes pour faire appliquer les recommendations qu’elles proposent …Cherchez l’erreur …

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter