Boeing : bénéfice en hausse malgré le Dreamliner

air-journal_Boeing-787-usineWA Oct. 2012

Boeing a enregistré au premier trimestre une hausse de +38% de son bénéfice net global, et de +8% pour la seule division aviation commerciale à 1,61 milliard de dollars; mais l’augmentation continue des coûts de production de la famille 787 Dreamliner a fait reculer ses marges.

L’avionneur américain a réalisé au premier trimestre 2015 un chiffre d’affaires global de 22,15 milliards de dollars (+8%) avec un bénéfice net à 1,33 milliard de dollars (+38%), la division aviation commerciale enregistrant un chiffre d’affaires de 15,4 milliards de dollars (+21% par rapport au T1 2014) et un bénéfice net en hausse donc de 8%. D’excellents résultats plombés par la baisse de 11,8% à 10,5% de ses marges dans l’aviation commerciale en un an, la hausse des livraisons des Dreamliner étant accompagnée d’une progression « à un rythme plus élevé que prévu » de leurs coûts de production : 26,94 milliards de dollars au premier trimestre, en hausse de 3% par rapport au trimestre précédent et de 16,5% sur un an. Le directeur financier de Boeing Greg Smith a promis que ces coûts allaient baisser « à un niveau acceptable » l’année prochaine, le programme 787 devant devenir rentable « cette année ». Le développement de a famille 787 a déjà coûté quelques 50 milliards de dollars, et après les problèmes liées aux batteries au lithium-ion le programme fait aujourd’hui face à des retards chez les fournisseurs.

Boeing a enregistré 110 commandes et livré 184 appareils au premier trimestre, son carnet de commandes de quelques 5700 avions représentant 495 milliards de dollars.

Le chiffre d’affaires de l’activité militaire a reculé de -12% à 6,71 milliards de dollars au premier trimestre (-21% pour les avions militaires), le bénéfice net baissant de -4% à 743 millions de dollars. Le carnet de commandes de Boeing représente 60 milliards de dollars, dont plus d’un tiers venant de commandes de l’étranger.

Pour l’ensemble de l’année, Boeing table toujours sur un chiffre d’affaires compris entre 94,5 et 96,5 milliards de dollars, le bénéfice par action ajusté visé étant de 8,20 à 8,40 dollars. Entre 750 et 755 avions commerciaux devraient être livrés aux compagnies aériennes, aux sociétés de leasing et aux clients VIP.

http://www.air-journal.fr/2015-04-23-boeing-benefice-en-hausse-malgre-le-dreamliner-5143146.html

Commentaire(s)

  1. Bravo à Boeing! Le leadership américain et toujours présent !

  2. Publié le 23 avril 2015

    Ah oui, j’ai oublié de dire que je ne sers à rien!

  3. BOBO7
    Publié le 23 avril 2015

    @ALI pourtant quand Airbus affiche des résultats vos commentaire sont similaires!
    et de quel leadership il parle lui ? Boeing cherche a réaliser ses objectifs et ne veut rien prouver a personne c’est tout.

  4. Publié le 24 avril 2015

    Airbus c l’Europe c la France c pour ça que je soutien Airbus

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter