Le 11 mai 1911 dans le ciel : Edouard Nieuport détrône Alfred Leblanc

air-journal-edouard-nieuport-02

Histoire de l’aviation – 11 mai 1911. En ce 11 mai 1911, c’est l’aviateur français Edouard Nieuport qui fait l’actualité aéronautique, ce dernier s’attribuant tous les records du monde de vitesse jusqu’à 100 kilomètres, réalisant cet exploit à l’aérodrome de Bouy situé dans le département de la Marne en région Champagne-Ardenne.

Prenant son envol aux commandes d’un appareil de type monoplan standard disposant d’un moteur à deux cylindres affichant une puissance de 28 chevaux, tous deux de sa conception, Edouard Nieuport a couvert les 100 kilomètres du parcours en un temps de 50 minutes et 36 secondes, ce qui correspond à une vitesse de 118,577 kilomètres à l’heure.

L’aviateur fait ainsi tomber le dernier record en date, à savoir celui établi le 11 avril 1911 par le pilote Alfred Leblanc, qui avait évolué dans les airs à 111,801 kilomètres à l’heure décollant de l’aérodrome de Pau avec un aéroplane Blériot équipé d’un moteur de la marque Gnome.

A noter que la performance d’Edouard Nieuport a été officiellement contrôlée par MM. Gaudichard et Henri Kapferer, respectivement chronométreur et commissaire sportif. Les deux hommes étant assistés dans leur tâche par les commissaires adjoints : les lieutenants Féquant et Débriey, le docteur Espanet, M. Trausch et M. Lazard.

 

http://www.air-journal.fr/2015-05-11-le-11-mai-1911-dans-le-ciel-edouard-nieuport-detrone-alfred-leblanc-5142680.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter