Qatar Airways se renforce aux Emirats Arabes Unis

La compagnie aérienne Qatar Airways a mis en place une navette entre Doha et Dubaï, proposant jusqu’à 18 vols par jour. Et elle lancera en octobre une rotation quotidienne vers Ras Al Khaimah, base de la low cost Air Arabia.

La compagnie nationale qatarie propose désormais 14 vols par jour entre sa base à l’aéroport de Doha-Hamad International et Dubaï (DXB), avec dés décollages étalés entre 1h00 et 21h00, plus quatre autres vers Dubaï-Al Maktoum (DWC), avec départs étalés entre 0h55 et 20h05. Cette route d’une heure et dix minutes de vol est en concurrence avec celle proposée par Emirates Airlines et la low cost Flydubai, toutes deux depuis DXB.

Les passagers De Qatar Airways disposent désormais à Doha de comptoirs dédiés à cette navette dans le Hall 5, l’heure limite d’enregistrement des bagages étant fixée à une heure avant le départ, mais pour le vol retour, même les passagers sans bagage doivent s’enregistrer une heure avant le départ. Le passage de l’immigration à Doha est également en fast track, avec dix minutes de marche au maximum vers les portes d’embarquement dans les halls A ou B. Le premier changement de réservation est gratuit pour les passagers de cette navette, et les membres du programme de fidélité Privilege Club recevront jusqu’à fin juillet le double des Qmiles habituels.

Pour le CEO de Qatar Airways Akbar al Baker, la navette Doha – Dubaï « répond aux besoins à la fois des voyageurs d’affaires et des touristes, et leur permet des choix plus larges et plus économes en durée entre les deux villes. Nous sommes ravis de ce nouveau service fantastique, qui démontre combien nous apprécions les passagers et le temps dont ils disposent ». Tous types d’avions sont utilisés sur cette navette selon les heures : Airbus A320, A321, A330-300 et A340-600 ou Boeing 787-8 Dreamliner par exemple mercredi prochain vers DXB, et A320 ou A321 vers DWC (rappelons qu’un A350-900 avait été utilisé entre Doha et Dubaï au mois de mars)..

Autre nouveauté aux Emirats Arabes Unis pour les voyageurs de la compagnie de l’alliance Oneworld, une liaison directe entre Doha et Ras al Khaimah dans l’émirat du même nom à partir du 1er octobre 2015. Un A320 bi-classe décollera à 20h15 et reviendra à 23h30, le voyage durant 1h15 ; Qatar Airways sera en concurrence avec Air Arabia, seule compagnie présente dans l’aéroport de Ras al Khaimah. « Les Emirats Arabes Unis sont un marché fort et plein de confiance », a souligné le dirigeant de Qatar Airways a propos des ces trois routes, qui viennent s’ajouter aux trois rotations quotidiennes déjà en place vers Sharjah.

Outre Ras Al Khaimah, Qatar Airways doit déjà lancer de nouvelles liaisons vers Amsterdam le 16 juin, Zanzibar le 1er juillet, Sialkot le 16 juillet, Faisalabad le 17 juillet, Multan le 2 août et Durban le 17 décembre ; en 2016, elle s’envolera vers Los Angeles le 1er janvier, vers Boston le 16 mars et vers Atlanta le 1er juillet.

http://www.air-journal.fr/2015-05-11-qatar-airways-se-renforce-aux-emirats-arabes-unis-5144043.html

Commentaire(s)

  1. N’en déplaise à certains lecteurs de ce site, Si QR met ce genre de « pont aérien » vers Dubai c’est pour drainer des paxs qui ont comme point d’origine/arrivée Dubai. Et donc ce n’est pas qu’une escale dans le désert…
    Le monde n’esyt pas l’Europe, et l’aviation mondiale n’est pas à regarder exclusivement avec les déplacements des paxs européens.
    Egalement, les Emirats Arabes Unis ne font aucun blocage… car ils n’ont pas peur de la concurrence, c’est la qu’on s’améliore.
    AF/LH/BA peuvent même si elle le souhaite utiliser DXB comme hub en relation avec une compagnie asiatique aussi… et ainsi profiter des taxes aéroportuaires des EAU, du carburant (légèrement) moins cher, des infrastructures modernes, des horaires variées, et d’une main d’oeuvre motivée et disponible.
    Car tous les avantages de EK/EY, etc. sont disponibles pour toutes cies utilisant les aéroports emiratis. Il n’y a pas de protectionnisme…
    Sur ce, bonne chance à QR!
    Mais se plaindre et pointer du doigt semble plus facile…

  2. Je crois qu’on a oublié le 777 sur cette liaison (ce que m’a dit hier un ami pilote chez Qatar sur triple sept en l’occurence)
    Et comme le dis OPS plus haut, au vu du nombre de vols et de compagnies, il ya de toutes evidences une grosse demande pour du point à point, comme entre San Francisco et Los Angeles, ou Amsterdam et Londres, n’en déplaise à certains.

  3. Publié le 11 mai 2015

    Entre nous, une heure limite d’enregistrement une heure avant le départ du vol, c’est nullissim, quant on voit que pour la navette AF, c’est 20 min !! Peut être que les cies du Golfe sont à la pointe sur le confort en LC, mais en ce qui concerne la fluidité sur les routes CC, elles ont encore bcp à apprendre des majors européennes (AF sur la Navette, LH sur MUC FRA, MUC TXL, FRA HAM, etc., IB sur MAD BCN, AZ sur LIN FCO, et j’en passe…)

  4. Elles ont effectivement encore à apprendre.
    Sachez que nous sommes des compagnies récentes mais avec une expansion fulgurante.
    Nous appreons tous les jours, et (je parle d’expérience), même avec une connaissance approfondie de certaines façon de faire européennes on ne peut pas les transposer « simplement ». beaucoup de choses varies, et donc il faut étudier, analyser, tester, etc.
    cela prend du temps, mais l’objectif est de toujours s’améliorer.
    Même en Europe un check-in -> boarding d’un vol CDG-GVA un mercredi matin ne s’aborde pas de la même façon qu’un vol FIH- CDG… C’est même très différent, pourtant c’est la même compagnie.

  5. Cela peut paraître hallucinant et aberrant que d’utiliser des A346/77W/788 pour de si courtes rotations.
    En réalité Qatar optimise sa flotte au maximum en utilisant ses coques long-courriers ayant volées en journée vers l’Europe ou l’Asie pour les positionner de nuit vers Dubaï. Du coup pas de parking night-stop, le taux d’utilisation des machines est amélioré et le client est ravi de se voir proposer des cabines derniers cris (le passager business a par exemple une vraie cabine J de bout en bout).
    Enfin le tarif d’un Dubaï-Paris ou Londres est bien plus avantageux avec un micro-stop via Doha que direct avec EK/AF/BA. CQFD

  6. C’est vrai, comme diraient certains lecteurs de ce site (à la courte vue), QR vient « siphonner » la clientèle d’EK ».
    Ah bon, EK ne se plaint pas ? Comment cela se fait-il ???
    Ils devraient faire pression sur leurs gouvernants pour retirer des slots à QR !
    Ils ne le font pas ? Étrange non !
    (toute ressemblance avec des situations existantes ne serait pas si fortuite que ça et me ferait bien rigoler !)

    • ??
      Publié le 11 mai 2015

      Leurs coûts sont similaires, pas comme entre les majors européennes et les gulf sisters (je ne défends pardonne, de mon point de but l’adaptation du produit AF est bien trop lente et le dégraissage pas assez suffisant).

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter