Icelandair atterrit en Oregon

air-journal_Icelandair 757-200 Hekla_Aurora

La compagnie aérienne Icelandair a inauguré hier une nouvelle liaison entre Reykjavik et Portland, sa 14e destination en Amérique du nord.

Du 20 mai au 21 octobre 2015, la compagnie nationale d’Islande propose deux vols par semaine entre sa base à l’aéroport de Reykjavik-Keflavik et Portland, opérés en Boeing 757-200 configuré pour accueillir 22 passagers en classe Affaires et 161 en Economie ; le vol inaugural est effectué par Hekla Aurora, l’appareil repeint aux couleurs des aurores boréales dans le cadre de la campagne de communication MyStopover. Les départs sont planifiés mardi et jeudi à 17h15 (arrivée 18h15), les vols retour quittant l’Oregon mercredi et vendredi à 15h40 (arrivée le lendemain à 6h15). Des horaires qui rendent possible un départ de Paris-CDG mardi ou jeudi à 14h10, et un retour arrivant jeudi ou samedi à 12h55 (aller-retour à partir de 898 euros TTC).

Icelandair est sans concurrence sur cette route, seules deux autres destinations européennes étant proposées à Portland : Amsterdam avec Delta Air Lines, et Francfort avec Condor à partir du 19 juin. De plus, dans le cadre de la coopération entre Icelandair et Alaska Airlines, des connexions seront disponibles pour les passagers européens via le hub de Portland, notamment vers Phoenix, Los Angeles, Las Vegas, San Francisco, Oakland, San Jose, Hawaï et l’Alaska. Rappelons que le 16 mars 2016, Chicago (4 vols par semaine) deviendra sa 15e destination en Amérique du nord, après les vols opérés toute l’année vers Boston, Denver, Edmonton, Newark, New York-JFK, Seattle, Toronto et Washington, plus les lignes saisonnières vers Anchorage, Halifax, Minneapolis-St. Paul, Orlando, Portland donc et Vancouver.

Au départ de Roissy-Charles de Gaulle Terminal 1, Icelandair relie toute l’année l’Islande, ainsi que les USA et le Canada. La fréquence des vols varie entre la période hivernale, avec 1 à 2 vols quotidiens, et la période estivale avec 19 vols hebdomadaires. Des départs de Genève sont également proposés de mai à septembre avec 2 vols par semaine, et de Bruxelles 5 fois par semaine en période estivale. Icelandair propose 40 destinations : 25 en Europe et 15 en Amérique du Nord. Elle offre la possibilité d‘un stopover en Islande sans supplément sur le tarif aérien pour ses passagers sur les vols transatlantiques, mais aussi plusieurs forfaits séjour en Islande.

http://www.air-journal.fr/2015-05-20-icelandair-atterrit-en-oregon-5144405.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 20 mai 2015

    Donc l’avion stationne plus de 21h à Portland !?! Ils ne savent pas quoi faire de leurs appareils ?

  2. Non mais ça évite d’avoir un équipage complet qui attend 3 jours sur place la prochaine rotation. Le coût de stationnement de l’avion est bien inférieur au salaire et hébergement d’un équipage.
    Nombre de Cies opérant des LC avec seulement 2 fréquences/semaine pratiquent cette politique, afin de réduire leurs coûts. L’équipage prend son minimum reste sur la nuit et repart le lendemain. CQFD!
    (Manip non rentable si vous avez un vol quotidien!).

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter