Légion d’Honneur à Qatar Airways : outrage syndical

air-journal_Baker Qatar Airways legion d'honneur

L’élévation au grade d’Officier de la Légion d’Honneur d’Akbar al Baker, PDG de la compagnie aérienne Qatar Airways, passe mal chez les syndicats : le SNPL dénonce la connivence avec des transporteurs qui veulent déferler sur la France, tandis que le SNPNC parle d’un encouragement aux comportements antisociaux.

La cérémonie du 5 juin 2015 au Palais de l’Elysée a provoqué les réactions attendues chez les représentants des pilotes, hôtesses de l’air et stewards français. Dans un long communiqué intitulé « un mirage d’Etat à la française », le SNPL France ALPA déclare que par cette décoration « justifiée au nom de l’excellence des relations entre la France et l’Émirat, le Président Hollande renvoie sans doute l’ascenseur suite au récent contrat de plusieurs milliards de dollars pour la vente d’avions militaires Rafale au Qatar ». Le syndicat voit dans cette manœuvre l’ouverture par le Président d’un « boulevard de reconnaissance à celui qui ne cache pas, à la tête de Qatar Airways, ses intentions d’accéder plus largement aux aéroports français ». Évidemment, déclare le SNPL, il « ne peut s’agir de contreparties officielles au contrat militaire, contreparties interdites par les règles internationales » ; et il rappelle le rapport américain selon lequel Qatar Airways aurait reçu des subventions à hauteur de 17,5 milliards d’euros sur les dix dernières années.

Selon le syndicat de pilotes, « personne ne peut ignorer, et surtout pas le Président de la République, que l’objectif de ces compagnies, dopées aux aides d’État, est maintenant de déferler sur l’Europe, et tout principalement sur la France qui protège encore ses droits de trafic par des accords bilatéraux ». Il dénonce donc « la connivence du Gouvernement avec les compagnies du Golfe et l’absence totale de stratégie de l’État Français en matière de défense du pavillon du transport aérien français. Le transport aérien français représente pourtant une question de souveraineté nationale et pose celle de la place de l’économie de la France dans le monde ». Selon son président Erick Derivry, « la concurrence est une excellente chose : elle dope le marché, elle baisse les prix, elle génère de la croissance et donc de l’emploi. Mais cette concurrence doit être loyale et se dérouler sur un terrain de jeu équitable. Ce n’est pas le cas dans la compétition qui s’est ouverte avec les compagnies du Golfe. Dès lors, le SNPL France ALPA s’insurge de voir le Président de la République participer au marketing des dirigeants de ces compagnies et à leur pénétration dans le ciel français et européen, au détriment de tous les autres acteurs de l’économie ».

Chez le syndicat SNPNC-FO, représentant les hôtesses de l’air et stewards, la condamnation est la même : la section Air France déclare que « de l’aveu même du PDG, nous rappelons que le Président de Qatar Airways a tenu des propos tout à fait cyniques et infamants à l’égard des salariés de notre entreprise. Ce dernier a signifié à son homologue d’Air France s’agissant des 9 jours de grève des pilotes opposés en septembre 2014 à la délocalisation d’une partie de l’activité: M. De Juniac, chez nous ce n’est pas possible, on les auraient tous envoyés en prison ». Le communiqué se conclut ainsi : « honorer l’auteur de tel propos sulfureux, de la plus haute décoration de notre pays, revient à dévaloriser celle-ci et à encourager les comportements antisociaux ».

Rappelons que selon le communiqué de Qatar Airways, M. Al Baker a été récompensé « pour son dynamisme et sa vision stratégique qui ont permis d’initier une collaboration sans pareil entre Airbus et Qatar Airways, une première dans l’industrie du transport aérien. En effet, le constructeur français et le transporteur qatari travaillent main dans la main depuis de nombreuses années, à un niveau de coordination encore jamais égalé. L’excellente qualité des produits et services délivrés sur l’ensemble des vols Qatar Airways a également été reconnue pour avoir permis de faire avancer les standards en termes d’hospitalité dans l’intérêt des passagers. Qatar Airways a aussi été félicité pour son efficacité, sa précision et son exemplarité en termes de ponctualité ».

http://www.air-journal.fr/2015-06-10-legion-dhonneur-a-qatar-airways-outrage-syndical-5145323.html

Commentaire(s)

  1. DIPRI
    Publié le 10 juin 2015

    C’est drôle comme ces questions de souveraineté nationale, de défense du pavillon national et de concurrence déloyale prennent autant d’importance quand Air France est en danger. Ces mêmes syndicats ont bien rigolé il y’à 15 à 10 ans quand c’etait Air France (en plein essort grâce au sauvetage de l’Etat) qui fagocytait tout en Afrique francophone et en France.
    L’occident a favorisé la mondialisation et le libre marché. On est en plein dedans! Bonne dégustation messieurs dames…

  2. Bravo au SNPNC, Bravo a FO,Bravo au SNPL ALPA
    Heureusement qu’il y a encore des syndicats digne de ce nom contre cette trahison
    J’ai voté socialiste à la dernière présidentielle , mais là c’est belle est bien fini avec ce TRAITRE

    • Assumez votre vote! Cela vous apprendra à élire votre président comme on choisit le finaliste d’un jeux de téléréalité. C’est bien représentatif d’une génération de papy boomer aux cerveaux atrophiés basant des choix critiques sur l’émotion plutôt que la réflexion. Nous sommes dans la panade certes…mais nous le méritons par notre inaction notre couardise, notre manque de discernement et de sens critique. Ne vous plaignez donc pas assumez serrez les dents et reprenez vous!

    • BSL/MLH
      Publié le 10 juin 2015

      Au debut j’ai été sceptique de la politique que Hollande mène, car une politique de gauche n’est pas une bonne solution surtout lorsque le pays va mal, mais avec ses nouvelles reformes et surtout la loi macron, La France va dans le bon sens

  3. Les bons gros rageux qui vivent en autharcie et qui crient au loup dès qu’un étranger est reconnu et honoré.

    Les gars, il est temps de vous réveiller et de commencer à penser à devenir compétitifs (i.e limiter les grêves lorsque le bout de salade n’est pas assez gros dans vos plateaux-repas) plutôt que d’adopter le mode Caliméro dont vous vous êtes faits les dignes représentants !

    A moins qu’une petite grêve pour protester contre l’infamie de cette Légion d’Honneur ne résolve tout ? (Sic)

    Le Rafale rapporte des milliards à la France, sans compter les emplois directs et indirects que cette commande va engendrer. Evidemment qu’il y a un lien avec cette distinction.
    Le problème, c’est qu’à choisir entre des dizaines de milliards de revenus et préserver quelques slots pour une compagnie nationale qui a plus coûté que rapporté à l’Etat, le choix présidentiel a été relativement simple !!

    Alors ragez, rouspétez et indignez-vous tant que vous pouvez encore le faire, mais n’oubliez pas que le long-courrier reste à peu de choses prêt votre seule chance de survie et que les cris et les hurlements n’ont jamais amené de profits substentiels.

    • J'me marre
      Publié le 10 juin 2015

      Je ne sais pas si  » le Rafale rapporte des milliards à la France « … mais jusqu’ici cet avion a surtout coûté des dizaines de milliards ( d’€!) aux contribuables francais….bien plus que ce qu’AF n’a jamais coûté….

  4. Alain45
    Publié le 10 juin 2015

    Déjà décoré Chevalier en 2004 sous Chirac et suite « logique » Officier en 2014.

  5. Publié le 10 juin 2015

    Les syndicats d’Air France qui condamnent les aides de l’etat du QATAR, c’est l’hopital qui se fout de la charité. Air France a vecu grace aux aides de la France dans des proportions bien plus importantes pendant des années. Alors STOP, oui la concurrence existe, oui il faut evoluer accepter des changements . C’est vrai que parfois c’est dur et ca l’est d’autant plus quant on vit dans un monde de nantis.

  6. Publié le 10 juin 2015

    En lisant les commentaires de tous je vois bien que nous avons la meme saturation a l’égard d’AF… ce n’est qu’une question de temps avant que cette compagnie ne sombre… cela fait mal au coeur mais malheureusement c’est ainsi. Quand on est compétitif on n’a pas peur des autres et la ce n’est pas le cas…! aucune réponse de ces Mrs d’AF qui sont tant virulent sur ce site??

  7. + 1 C2J

    Ouvrons les yeux sur le monde. Il serait temps qu’on se rende compte à quel point on est tous privilégiés en France. Oui la classe dirigeante d’AF et plus généralement nos élites ne sont pas exemplaires, mais les syndicats sont loin de l’être aussi !!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum