CSeries mieux que prévu, A350 en progrès

air-journal_Swiss CS100 vol vers Paris

Les deux avions de la famille Bombardier CSeries sont arrivés au Salon du Bourget avec de bonnes nouvelles : leurs performances seraient supérieures aux espérances. Airbus a de son côté annoncé avoir commencé l’assemblage de certaines pièces destinées à l’A350-1000.

Bombardier a annoncé le 14 juin 2015 que, d’après les résultats des essais en vol, ses nouveaux avions CS100 et CS300 « dépassent leurs objectifs initiaux en matière de consommation de carburant, de charge utile, de distance franchissable et de performance au décollage » ; de plus, les CSeries « sont en voie d’atteindre leurs objectifs de performance sur le plan du bruit, faisant d’eux les avions commerciaux de série les plus silencieux ». La distance franchissable maximale des CSeries a été confirmée comme étant de 3300 NM (6112 km), soit quelque 350 NM (648 km) de plus que l’objectif initial. Ces avions « assurent un avantage de plus de 20% sur le plan de la consommation de carburant, comparativement aux autres avions de série, et de plus de 10% comparativement aux avions remotorisés (de type A320neo ou 737 MAX NDLR) », affirme Bombardier dans son communiqué. « Cela bonifiera la rentabilité et l’accès au marché pour les exploitants, de même que la commodité et le confort pour les passagers », a déclaré Fred Cromer, président, Bombardier Avions commerciaux. L’avionneur précise aussi que « démontrant des empreintes environnementale et acoustique inégalées, les CSeries présentent un niveau de bruit ambiant jusqu’à 20 EPNdB inférieur à la limite du chapitre 4 » de la FAA américaine, ce qui en fait « l’appareil idéal pour l’exploitation dans les centres urbains ». Bombardier espère profiter du Salon du Bourget pour annoncer de nouvelles commandes, qui viendraient s’ajouter aux 243 enregistrées à ce jour (63 pour le CS200, 180 pour le CS300).

air-journal_Airbus-A350-1000-RRChez Airbus, les progrès en cours des A350-900 ont été détaillés vendredi, avec par exemple l’entrée en atelier peinture du MSN18 destiné à Finnair, l’installation des winglets sur MSN24 destiné à TAM Airlines et bien sûr le premier vol du MSN14 de Vietnam Airlines. MSN26 (Singapore Airlines) est entré en FAL, et MSN29 (Cathay Pacific) a rejoint la Station 50. Mais c’est le futur modèle A350-1000 qui retient l’attention, avec le début d’assemblage des éléments fixes de bord de fuite (FTE) des ailes, l’assemblage de ces dernières devant commencer après les vacances d’été à Broughton. L’assemblage final du plus grand modèle de la famille A350XWB est donc « en bonne voie » pour débuter au 1er trimestre 2016, assure Airbus.

air-journal_Bombardier CS300 CS100 Swiss

 

http://www.air-journal.fr/2015-06-15-cseries-mieux-que-prevu-a350-en-progres-5145561.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 15 juin 2015

    Le premier Singapore est entré depuis un moment, vu qu’il a passé les postes 59 50 et 40 pour être actuellement aux poste 30. Celui de cathay Pacific est le MSN 29 et non 50 comme écrit et viens juste de rentrer au poste 59 (préparation des tronçons de fuselage)

  2. Publié le 15 juin 2015

    Même si au final c’est positif, comment les ingénieurs de Bombardier ont-ils pu se tromper autant sur les performances de leurs appareils ? Ça a pu nuire aux commandes… :-/

    • ??
      Publié le 15 juin 2015

      Quand on construit un avion on ne s’avance pas trop, pour ne pas devoir faire face à des annulations plus tard j’imagine. Et si dans le processus de fabrication l’avion peut être encore optimisé, au final ses perdoances seront supérieures.
      Mieux vaut progresser et être prudent plutôt qu’être sûr de soi et se ramasser sur toute la ligne

  3. BOBO7
    Publié le 15 juin 2015

    Ça aura donner quoi si les ingénieurs de bombardier affirmaient que leurs avions consommeraient 28% de carburant le le moins et lors des essais ils decouvrent qu’il est moins pertinent ??? Eh behh non on fixe un qota et lors des essais on s’assure que le qota et les previsions on ete atteintes puis vient le reste. Il ne faut pas oublier que cet avion continuera de s’ameliorer au fil des annees donc…… Cependant j’espere qu’il engrengera de new commandes a ce salon et des commandes aussi de la part des compagnies africaines.

    • La question de Flagoo est très pertinente, quand on sait que les premiers modèles livrés peuvent être moins performants. Boeing se souvient de ses « terrible teen » qui souffraient d’obésité de jeunesse et qui ont dû être bradés (à Air austral entre autre).
      Par ailleurs, quand on voit la surenchère de chiffres à laquelle se prêtent Airbus et Boeing, on peut se dire qu’il n’y a pas de vérité absolue dans ce domaine , seulement des choix du management et du marketing, qui sont les derniers décideurs après les calculs des ingénieurs.

  4. Erik de Nice
    Publié le 15 juin 2015

    À moins que se soit une stratégie, peut-être risquée mais pas si ridicule si l’on y réfléchit bien..

  5. 6 112Km, C’est énorme! Vous en êtes sûrs?

  6. Nico
    Publié le 15 juin 2015

    SWISS a annoncé la conversion d’une partie de sa commande de CS100, en effet, 10 d’entre-eux sont remplacés par des CS300 !

  7. RINO
    Publié le 16 juin 2015

    Il est bien utile d’avoir un aiguillon qui sait aussi construire des avions. Bombardier et Embraer sont là pour donner un autre choix dans le MC.

  8. Flagoo
    Publié le 16 juin 2015

    Effectivement, si les perfo sont fixées par le service marketing, ça se comprend mieux. Qu’il y ait de la marge, je comprends mais plus de 10% sur le range, c’est énorme !

  9. Publié le 27 juin 2015

    Je dirais même : Ca ne fait pas sérieux ? Je pensais que ma voiture roulerait à 100 miles mais en fait elle roule à 120 !
    Marketing quand tu nous tiens !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum