Pas de commandes mais un record pour le CSeries de Bombardier

Air-Journal CSeries 100 Swiss-Bourget

Pas de nouvelles commandes sur le Bourget certes, mais le CS100 de Bombardier enregistre un record avec le plus long vol de son histoire, pour son retour depuis l’Europe sur la base de Mirabel : 6 200 km sans escale lors d’un vol transatlantique.

Il faut savoir rester positif, même si l’absence de commandes pour le CSeries de Bombardier, sur le dernier salon du Bourget, doit chagriner les dirigeants, quoiqu’ils en disent. Ainsi, le 5ème appareil CS100 utilisé en test (FTV5) et présent au Bourget, a d’abord pris la route de Zürich où il a fait un vol de démonstration avant de décoller vendredi pour sa base de Mirabel au Québec.

Il a parcouru les 6 204 km en un peu plus de 8 heures (et à jusqu’à 40 0000 pieds d’altitude), ce qui en fait le vol le plus long dans la carrière des CS100. Rob Dewar, vice-président du programme des CSeries chez Bombardier Avions commerciaux, en a profité pour saluer les « performances exceptionnelles pour un monocouloir ». « Ce vol démontre encore que le CS100 a un excellent rayon d’action et d’excellentes performances de consommation en kérosène ».

Malgré l’absence de commandes pour le CSeries, les dirigeants de Bombardier font contre mauvaise fortune bon coeur en expliquant que leur dernier modèle a impressionné sur le salon du Bourget. De nombreux clients sont venus le visiter et le re-visiter parfois, ce qui est un signe. « Je peux vous assurer que CSeries a impressionné, a déclaré de son côté Mehran Ebrahimi, directeur du groupe d’étude en management des entreprises de l’aéronautique de l’UQAM à Radio-Canada. D’abord, parce que ses caractéristiques techniques vont au-delà de ce qui était promis au départ, et je dirais que dans ces milieux-là, c’est plutôt le contraire. On promet le ciel et la terre, mais finalement, on livre moins que ce qui était prévu. Dans le cas de CSeries, au contraire, on a livré plus que ce qui était prévu au départ. » Il estime également que le CSeries a un vrai coup à jouer du fait des carnets de commandes remplis à ras bord d’Airbus et de Boeing, concernant leurs A320 et B737 concurrents. Les derniers clients pourraient attendre dix a douze alors qu’un avion d’avant garde leur tend les bras avec des délais de livraison beaucoup plus courts, explique-t-il.

http://www.air-journal.fr/2015-06-21-pas-de-commandes-mais-un-record-pour-le-cseries-de-bombardier-5146026.html

Commentaire(s)

  1. lemeilleurtarrifauboutduclic - 21 juin 2015 à 19 h 14 min
    lemeilleurtarrifauboutduclic
    Publié le 21 juin 2015

    trop beau trop cher… le rafale c’était pareil…

    • Publié le 21 juin 2015

      C’est comme une voiture, si tu veux un Lada, tu paye pour ça, si tu veux du haute gamme bien le reste vient avec…
      Ce n’est pas un avion des années 70-80 amélioré comme airbus et boeing.

  2. BOBO7
    Publié le 21 juin 2015

    Pourtant cet appareil pourrait être adapte aux compagnies africaines dans certaines régions la ou le taux de remplissage n’est pas forcément au rendez vous. Je me souviens par exemple que air cote d’ivoire veut acquerir 3 A319 a 200 M$ et quand on regarde la config de leurs airbus c’est 108 sieges. Alors qu’avec le Cseries100 et 300 c’est 20% de kero en moins c’est moins polluant plus efficaces . le cseries 100 est en plus moins chers. C’est pareille pour les compagnies comme senegal airlines air burkina… Mais bon ca reste mon point de vu

  3. Erik de Nice
    Publié le 21 juin 2015

    La game NEO chez Airbus n’a absolument pas à rougir devant la concurrence.
    Le 320 est le premier avion civil au monde à avoir bénéficié des commandes de vol électriques et cette technologie n’a cessée d’évoluer depuis… Du reste, en 1988, lorsque Airbus a présenté son 320 devant un par terre prestigieux de la Presse mondiale, son conçurent à tout de suite publier un message également dans la presse spécialisée décriant cette technologie comme trop coûteuse et inutile pour un avion civil.
    On connaît la suite sur la technologie des commandes de vols électriques adoptée sur les productions récentes du constructeur en question…
    La game CS du constructeur Canadien, elle, est magnifique mais s’autorise uniquement une concurrence par le bas de la gamme 320’s.
    En effet, les 320/321 NEO sont juste hors de portée pour Bombardier et les carnets de commandes d’Airbus lors de cette magnifique édition du Bourget l’ont une fois encore et si besoin est, prouvé!!!

    • Publié le 22 juin 2015

      Concorde a été le 1er avion civil à bénéficier de la technologie fly-by-wire avant l’A320. M’enfin de toute façon c’est la même maison !

    • Publié le 22 juin 2015

      Les A320NEO ne sont pas hors de porté des CSeries. Certaines cies qui étaient très intéressées aux CSeries ont acheté des A320NEO parce qu’Airbus leur offrait un rabais de 50%. On ne donne pas des rabais de cet ordre de grandeur pour rien. Le rabais est pour compenser le retard technologique. Si Airbus ne craignait pas le CSeries, il ne baisserait pas ses prix dans le but de bloquer le CSeries qui est un avion à la fine pointe de la technologie comme le A380, A350 et 787. Airbus et Boeing veulent égaliser par le bas pour la technoligie. Le A320 a été conçu dans les années 80, c’est normal qu’il soit plus lourd et n’est pas des ailes aussi performantes que le CSeries. Airbus est tellement gourmand qu’il va faire une indigestion car augmenter les cadences est compliqué, long et couteux.

  4. Thomas
    Publié le 21 juin 2015

    C’est avion est vraiment silencieux, et meriterai d’être plus commande. Mais sa capacité n’est inférieure à ses concurrent

  5. CharlitoDu67
    Publié le 21 juin 2015

    Volotea ne va pas tarder à en commander, du moins je l’espère !

  6. Erik de Nice
    Publié le 22 juin 2015

    Ce serait bien évidemment l’avion idéal et le successeur naturel du MD95/B717 mais pour l’instant, la stratégie de Volotea financière semble se diriger sur une limitation des dépenses afin de consolider son bilan et pérenniser son activité..
    Dans l’avenir, il est clair qu’ils étudieront de près la game CS mais Bombardier à besoin de remplir son carnet de commandes immédiatement.
    C’est toujours le risque avec un produit « décalé » (configuration cabine 3/2) même si par le passé, cette configuration à commercialement fait ses preuves et tenue toutes ses promesses. Mais entre temps, le marché de l’aérien s’est considérablement développé (apparition des Low Cost) et les appareils de 170/180 pax à configuration cabine 3/3 semble être devenue la norme en mono couloir. Il suffit pour s’en convaincre de regarder les carnets de commandes des deux principaux constructeurs..
    Je pense cependant que les CSeries trouveront leur place mais ne feront jamais les chiffres des 319NEO/737MAX7.
    Longue vie à ce bel avion..

  7. gordon24
    Publié le 22 juin 2015

    Le gros soucis pour Bombardier est justement que Boeing et Airbus peuvent offrir des rabais importants sur leurs produits afin de faire capoter une vente de CS100.

    De son coté, Bombardier, deja en difficulté ne peut pas se permettre ce luxe….

    Sa seule carte en effet, ce sont les carnets de commande pleins aussi bien chez Airbus que chez Boeing… Mais pour l’instant cela ne paye pas

  8. Erik de Nice
    Publié le 22 juin 2015

    Il n’y a pas que les rabais éventuellement consentis cher Airbus et Boeing qui rentre en ligne de compte. D’une part, un 319 est plus cher à l’achat qu’un CS100/300 alors même avec un important rabais, il restera majoritairement plus cher à l’achat mais, d’autre part, ce dernier sera aussi plus cher à exploiter..(consomation, taxe aéroportuaire,..) mais générera plus de profit du fait de sa capacité Pax et Cargo..
    Enfin, il est clair que les Constructeurs Airbus et Boeing ne consentent pas de rabais de 50%!!! Le seul cas ou cela « aurait » pu éventuellement se produire « serait » chez Boeing pour ses tous premiers 787 « Terrible Teen », et encore cela reste à prouver..
    Ce n’est pas parce qu’un programme est rentabilisé que les Constructeurs le commercialise à pertes.
    À titre d’exemple, essayez de rentrer dans une concession Renault et demandez au vendeur de vous consentir un rabais de 50% sur une Megane 3 pourtant déjà très largement produite et en fin de vie..

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum